Don Letts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Letts en 1987.

Don Letts est un musicien anglais, disc-jockey, réalisateur et vidéaste né le 10 janvier 1956 à Londres. Ami des Clash, il a été un acteur influent du mouvement punk londonien, lui consacrant dès 1978 un documentaire filmé. Il fit également découvrir au public blanc des groupes punks programmés au Roxy Club, le dub et le reggae jamaïcain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute comme vendeur à Acme Attractions, un magasin de Kings Road concurrent de la boutique Sex de Vivienne Westwood et de Malcolm McLaren. Il y diffuse déjà à longueur de journée du reggae et du dub. Lorsque Acme Attractions ferme, il ne rejoint pas Boy son émanation plus commerciale mais devient impresario du groupe The Slits emmené par Ari Up, future belle-fille de Johnny Rotten.

Il fréquentera Bob Marley pendant son repli londonien, auquel il fera découvrir la scène punk, qui lui inspirera l'emblématique Punky Reggae Party.

En 1978, son film documentaire The Punk Rock Movie illustre le mouvement du punk rock anglais des origines. La même année, accompagné de Keith Levene et Jah Wobble futurs membres de Public Image Limited (ou PIL), il sort un EP, Steel Leg vs the Electric Dread sur lequel, il assure le chant en stigmatisant, ironique, la litanie rasta. Toujours la même année, il découvrira la Jamaïque de ses origines en accompagnant John Lydon après sa rupture avec The Sex Pistols pour une mission d'agents recruteurs de talents locaux pour le compte de la maison de disques Virgin de Richard Branson.

Letts accompagne The Clash pendant leur campagne new-yorkaise période Sandinista, les filmant sur scène et découvrant avec eux la contre-culture hip-hop de Grandmaster Flash à Futura 2000. Il réalise le clip de This Is Radio Clash qui offre un merveilleux instantané de l'univers naissant du rap, du tag et du break dance dans le Sud du Bronx.

Suite à son éviction des Clash, le guitariste et compositeur Mick Jones fonde avec lui le groupe Big Audio Dynamite en 1984. Après quatre albums, Don Letts rompt avec Jones. Il forme avec d'autres membres dissidents de Big Audio Dynamite, un groupe dénommé Screaming Target, un patronyme choisi en hommage au DJ roots Big Youth. Screaming Target publiera en 1991 un unique album intitulé Hometown Hi-Fi chez la compagnie Island propriété du magnat du disque Chris Blackwell. Cet album, dancant mèle de façon cohérente reggae, dub, funk, techno et rock, Letts, piètre chanteur, tiens le micro, parfois soutenu par une choriste à la voix soul.

Son film sorti en 2003 Westway to the World, un documentaire consacré aux Clash, gagne un Grammy award. Ce documentaire tourné en noir et blanc, montre Joe Strummer encore affecté par la fin de son groupe quelque temps avant sa mort. Il coréalise également une fiction de série B intitulée One Love avec Ky-Mani Marley, un des fils naturel de Bob Marley.

Letts anime aussi un sound system dénommé Dub Cartel en compagnie d'un autre ex-Big Audio Dynamite Dan Donovan. Ses sets de DJ/selector sont accompagnés de la projection d'images montées par ses soins, donnant davantage d'ampleur à ses sélections. Il est également proche du collectif anglais Dread Zone où l'on retrouve des membres de Screaming Target, son nom étant crédité sur leur album Sound comme auteur.

Le nom de Letts figure sur des compilations musicales dont les titres auront été sélectionnés par ses soins : Dread Meets Punk Rockers, Dread meets B-Boys et Don Letts presents: The Mighty Trojan Sound.

En 2007, il témoigne dans le film The future is unwritten, de Julien Temple, consacré à Joe Strummer, le chanteur de The Clash.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Rock It To Rio : Franz Ferdinand (2006)
  • Tales of Dr.Funkenstein : George Clinton (2006)
  • The Making of All Mod Cons : The Jam (2006)
  • Brother From Another Planet : Sun Ra (2005)
  • The Revolution Will Not Be Televised (Gil Scott-Heron) 2005
  • The Right Spectacle: The Very Best of Elvis Costello - The Videos (2005) (vidéo)
  • Punk: Attitude(2005) (documentaire)
  • Making of 'London Calling' : The Last Testament (2004) (vidéo)
  • One Love (2003)
  • The Essential Clash (2003) (vidéo)
  • The Pretenders : Greatest Hits (2000) (V) (vidéo Back on the Chain Gang)
  • The Clash : Westway to the World (2000) (vidéo)
  • Dancehall Queen (1997)
  • Dancing in the Streets: Planet Rock (1997) (documentaire)
  • Pretenders: The Singles (1988) (vidéo Back on the Chain Gang)
  • The Punk Rock Movie (1978)