The Roxy (Londres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 30′ 53″ N 0° 07′ 35″ O / 51.5147, -0.1265 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Roxy.

The Roxy est un club situé sur Neal Street, dans le quartier de Covent Garden à Londres, connu comme un des premiers hauts lieux de l'éclosion de la scène punk britannique.

Il est fondé par Andy Czekowski (parfois noté Czezowski) qui a été comptable du magasin Acme Attractions de Kings Road, où Don Letts est vendeur.

Cet ancien club gay a accueilli de nombreux groupes sur une période de cent jours, dès la fin de l'année 1976. Les premiers, Generation X suivi par Johnny Thunders & The Heartbreakers se sont produits le 21 décembre 1976. Puis, The Clash sont la tête d'affiche du concert d'ouverture le 1er janvier 1977. Parmi les groupes à s'y être produit, il y eut : les Sex Pistols, Sham 69, X-Ray Spex, London, The Adverts, Chelsea, Cherry Vanilla (avec The Police pour l'accompagner), Wire, The Boys, The Damned, Slaughter and the Dogs, The Buzzcocks et les Stinky Toys. Don Letts a été le DJ résident du club.

Le club a fermé ses portes le 23 avril 1977, pour déménager non loin, au Rock Garden. Le groupe Crass a écrit Banned from the Roxy une chanson contre le club après en avoir été évincé à cause du désordre qu'ils y avaient occasionné sur scène.

Source[modifier | modifier le code]

  • Traduit de l'anglais par Isabelle Chelley - Préface de Déborah Harry, PUNK, L'Histoire Complète, Paris, (fr) Tournon,‎ 2008 (réimpr. Première publication en 2006 en Grande-Bretagne par Dorling Kindersley), 288 p. (ISBN 978-2-35144-079-7)