Décembre 1968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décembre 1968
Nombre de jours 31
Premier jour Dimanche 1er décembre 1968
7e jour de la semaine 48
Dernier jour Mardi 31 décembre 1968
2e jour de la semaine 1

Calendrier
décembre 1968
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
48             1er
49 2 3 4 5 6 7 8
50 9 10 11 12 13 14 15
51 16 17 18 19 20 21 22 
52 23 24 25 26 27 28 29 
1 30 31
1968Années 1960XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Novembre 1968 Janvier 1969 Suivant
Décembre précédent et suivant
Précédent Décembre 1967 Décembre 1969 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Pérou[1] : le régime entreprend de faire disparaître l'habitat précaire dans les vastes barriadas, les bidonvilles entourant Lima, rebaptisées pueblos jóvenes. Il favorise l'accession à la propriété et l'amélioration de la qualité de vie et crée un Bureau national de développement des villes nouvelles (ONDEPJOV) chargé d'encourager les habitants à s'auto-organiser et à les assister dans leur recherches de solutions à leurs problèmes.


  • 5 décembre, France : loi sur l’exercice du droit syndical dans l’entreprise votée à l’Assemblée.
  • 5 - 6 décembre, France : le comité central du parti communiste se prononce pour une « démocratie avancée ».
  • 7 - 8 décembre, France : attentat contre trois banques parisiennes et une permanence UDR. Retrouvé blessée sur le lieu d’une des explosions, une étudiante, Mlle Destouet, reconnaîtra sa participation à l’attaque des banques.
  • 13 décembre[2] (Brésil) : l'Acte institutionnel no 5 permet l'instauration d'une véritable dictature qui durera près de dix années.
  • Samedi 14 décembre : la soutenance de thèse de Jean-William Lapierre est interrompue par des étudiants qui entendent protester contre Raymond Aron, membre du jury. Le chahut a été soigneusement organisé. Pendant que le jury interroge le candidat, un garçon émet l’objection : « Moi, je suis ouvrier et je ne comprends pas ce langage ». Peu à peu, le chahut a été tel que le jury a été obligé de lever la séance.
  • 17 décembre, France : le comité directeur des républicains indépendants décide de faire campagne contre l’organisation d’un référendum en 1969.
  • 18 décembre, France : la Commission des Communautés approuve le plan Mansholt sur la réforme des structures agricoles.
  • 20 - 22 décembre, France : congrès national extraordinaire de la SFIO à Puteaux, qui décide la création d’un nouveau « parti socialiste » en 1969. Guy Mollet annonce qu'il ne sera pas candidat au poste de secrétaire général du nouveau parti socialiste.
  • 27 décembre, France : loi sur la section syndicale d'entreprise. Les syndicats peuvent constituer des sections syndicales et désigner des délégués syndicaux au sein des entreprises. Jusqu'à présent, les dispositions conventionnelles aménageant les activités du syndicat sur les lieux de travail restaient rares. Cette loi consacre non seulement une liberté d'expression et d'action du syndicat dans l'entreprise, mais aussi une institution proprement syndicale (le délégué syndical) aux côtés des institutions élues (délégués du personnel et comité d'entreprise). Elle est enfin le socle de la promotion future de la négociation collective d'entreprise.
  • 27 décembre, France : le CDR (Comité de défense de la République) de Dijon attaque violemment le ministre de l’Education nationale et qualifie la loi d’orientation universitaire de « bluff » et de « fiasco ».
  • 28 - 29 décembre : opération Gift.
    • Manifestations dans les principales villes du Liban pour soutenir la cause palestinienne. Les Palestiniens établissent des représentations à Beyrouth. Les communiqués revendiquant les actions terroristes internationales émanent tous de la capitale libanaise. Israël multiple les actions de représailles sur le territoire libanais. Le 28 décembre, un raid aéroporté israélien détruit treize avions de ligne sur l'aéroport de Beyrouth. Les groupes palestiniens répliquent en installant des bases militaires dans le sud du Liban, destinées à attaquer le territoire israélien.


  • 29 décembre, France : de Gaulle décide de mettre l'embargo sur les fournitures d'armement à Israël au lendemain du raid israélien sur l'aéroport de Beyrouth.
  • 31 décembre :
    • France : allocution du général de Gaulle : « Portons donc en terre les diables qui nous ont tourmentés pendant l’année qui s’achève. »
    • Télévision : le Bye Bye avec l'année qui fait une rétrospective humoristique est présentée à Radio-Canada à la dernière heure de l'année. Ce programme reviendra annuellement.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parque industrial del distrito Villa El Salvador: Una iniciativa para el desarrollo económico local en el Perú
  2. books.google.com