Cucumis metulifer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cucumis metulifer est une espèce de plante tropicale de la famille des Cucurbitaceae.

Son fruit, le kiwano aussi appelé métulon ou melano, est comestible. On l'appelle également melon à corne.

Elle est originaire d'Afrique et d'Arabie (Yémen).

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Cucumis metuliferus E.Mey. ex Naudin - L'auteur a décrit l'espèce sous ce nom, mais la terminaison, erronée, fut corrigée.

Fruit[modifier | modifier le code]

Coupe longitudinale d'un kiwano
Coupe perpendiculaire d'un kiwano

Le fruit de ce concombre est de couleur orange. La peau est parsemée d'épines. Il mesure environ dix centimètres. L'intérieur du fruit est vert et contient de nombreuses graines, sa pulpe est légèrement gluante. Le jus a un goût de banane et de kiwi, voire de concombre.

Culture[modifier | modifier le code]

Le kiwano se cultive principalement au sud et au centre de l'Afrique, mais aussi aux États-Unis, en Espagne, au Portugal, en Israël, au Kenya et en Nouvelle-Zélande.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit un fruit, ses nombreux pépins le rendent peu appréciable, c'est pour cela qu'il est beaucoup plus utilisé en tant qu'élément décoratif ou ornemental tel que le sont les coloquintes (cucurbitacées apparentés aux courges).

Alimentation[modifier | modifier le code]

  • Il se mange principalement en tant que dessert.
  • C'est un fruit surprenant à cause de sa couleur contrastée d'orange et de vert translucide.
  • Ce fruit se consomme cru, à la petite cuillère. On peut le couper soit dans la longueur soit dans la largeur, tout dépend du dessin que l'on désire obtenir dans l'assiette.
  • On peut y ajouter un trait de sirop d’érable.
  • Il peut servir de base à un sirop de salade de fruits.

Dans le désert du Kalahari, le fruit sauvage est, avec le concombre sauvage, Acanthosicyos naudinianus, la seule source d'eau disponible pendant la période de sécheresse[1].

Toxicité[modifier | modifier le code]

À l'état naturel, le kiwano contient des traces de cucurbitacines qui rend le fruit extrêmement amer. Ces composés sont toxiques aux mammifères, et provoquent des vomissements, coliques et fortes diarrhées. Toutefois les kiwanos de culture, que nous trouvons sur le marché, sont dépourvus de cucurbitacine et ne sont ni toxiques ni amers.

Apports nutritifs[modifier | modifier le code]

Kiwano
(valeur nutritive pour 100 g)

eau : 90 % valeur énergétique : 25 kcal protéines : 1,8 g lipides : 0 g
glucides : 3.1 g fibres : 3 g
Sels minéraux & oligo-éléments
calcium : 17 mg fer : 0,5 mg magnésium : 23 mg phosphore : 50 mg
potassium : 266 mg sodium : 6 mg cuivre : 0,2 mg zinc : 0,1 mg
Manganèse : 0,1 mg
vitamines
vitamine A : µg vitamine B1 : µg vitamine B2 : µg B3/PP/Niacine : mg
vitamine C : 0,1 mg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parc de Khal-agadi, pas si désert, article dans Science & Vie n° 1130, novembre 2011, pp. 18-21.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :