Parti communiste d'Inde (Marxiste-léniniste) Guerre populaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Communist Party of India (Marxist-Leninist) People’s War (CPI-ML (PW), français : Parti communiste indien (marxiste-léniniste) guerre populaire, souvent appelé People's War Group, PWG) a été, jusqu'en 2004, la principale organisation armée maoïste de la rébellion naxalite en Inde. L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes de l'Inde[1].

Fondé le 22 avril 1980 par des militants naxalites dirigés par Kondapalli Seetharamaiah, et armé en partie par les Tigres de libération de l'Îlam tamoul, People's War Group est actif principalement dans le nord du Andhra Pradesh. Le 1er juillet 2001, le groupe participe à la fondation du Coordination Committes of Maoist Parties and Organisations, fédération de différentes organisations d'extrême gauche (Centre communiste maoïste, Revolutionary Communist Centre of India (MLM), Revolutionary Communist Centre of India (Maoist), Purba Bangla Sarbahara Party, Purba Bangla Sarbahara Party, Bangladesh Samaywadi Party (ML), Parti communiste unifié du Népal (maoïste), Communist Party of Ceylon (Maoist))[2],[3].

Il a fusionné en 2004 avec le Centre communiste maoïste pour donner naissance au Parti communiste d'Inde (maoïste).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.mha.gov.in/uniquepage.asp?Id_Pk=292
  2. Jean-Marc Balencie et Arnaud de La Grange, Mondes rebelles : L'encyclopédie des acteurs, conflits & violences politiques, Paris, Éditions Michalon,‎ 2001, 1677 p. (ISBN 2841861422), p. 310
  3. Page du Communist Party of India (Marxist-Leninist) People’s War sur le South Asian Terrorist Portal