Charlotte Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlotte Lewis (Lost) et Lewis.

Charlotte Lewis (née le 7 août 1967 à Kensington, Londres) est une actrice anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est d'origine irlandaise par sa mère, irakienne et chilienne par son père.

Charlotte fait ses débuts cinématographiques à dix-neuf ans dans le film Pirates, de Roman Polanski. En 1986, elle obtient le rôle féminin principal dans Golden Child - L'Enfant sacré du Tibet aux côtés d'Eddie Murphy. Mais malgré ces premiers succès, sa carrière évolue en dents de scie. Elle fait la couverture de Playboy en 1993.

Elle retourne à Londres pour s'occuper de sa mère. Elle y réside encore aujourd'hui avec son fils.

Dans le journal News of the World du 8 août 1999, elle aurait déclaré s'être prostituée dès l'âge de quatorze ans et avoir eu des relations sexuelles avec Roman Polanski à l'âge de dix-sept ans, puis être restée la petite amie du réalisateur pendant six mois après le tournage de Pirates[1],[2]. Mais en mai 2010, elle déclare avoir été abusée sexuellement à l'âge de seize ans, deux ans avant le tournage du film Pirates, à Paris, par Roman Polanski. « Tout ce que je veux, c'est que justice soit faite », a-t-elle poursuivi. Son avocate, Gloria Allred (en), a précisé que sa cliente avait fait une déposition auprès de la police de Los Angeles et du bureau du procureur, espérant que son témoignage serait pris en compte par les autorités suisses au moment de rendre leur décision sur l'extradition du cinéaste. Cependant, aucune preuve de ces abus sexuels n'a pour le moment été apportée. L'avocat du cinéaste menace de porter plainte contre elle, mais elle persiste toutefois dans ses accusations et déclare « Nombre des citations qui me sont attribuées dans l'article de News of the World ne sont pas exactes » et « Juste après l'incident que j'ai eu avec M. Polanski, quand j'avais 16 ans, j'ai raconté à un ami la vérité sur ce qui s'est passé, comment M. Polanski a abusé de moi. Mon avocat, Gloria Allred, a remis à la police un acte notarié de cet ami, il soutient mes déclarations » [3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. Article libération du 17 mai 2010 Charlotte Lewis: «Je voulais être la maîtresse de Roman Polanski»
  2. Traduction de l'interview de Charlotte Lewis publiée par laregledujeu.org
  3. Article AFP : L'actrice Charlotte Lewis qui accuse Polanski: "je dis la vérité et il le sait"