News of the World (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir News of the World.
News of the World
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Périodicité Hebdomadaire
Format Tabloïd
Date de fondation 1843
Date du dernier numéro 10 juillet 2011
Éditeur Colin Myler
Ville d’édition Londres

Propriétaire Rupert Murdoch
ISSN 9976-167X
Site web www.newsoftheworld.co.uk

News of the World était un tabloïd britannique publié chaque dimanche. Fondé en 1843, il cesse de paraître le 10 juillet 2011, comme l'a annoncé son propriétaire Rupert Murdoch suite au scandale du piratage téléphonique par News International[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Annonce pour le journal en Irlande (1969).

Spécialisé dans la révélation de scandales, le journal brocardait régulièrement les liaisons adultères de personnalités, les affaires de drogue ou de mœurs.

Il avait notamment révélé l'affaire Max Mosley, ce dernier s'étant adonné à une séance sado-masochiste avec cinq prostituées, dans une mise en scène qualifiée par le journal de « nazie ».

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 2007, le journal est confronté à la révélation de la pratique généralisée d'écoutes illégales de téléphones mobiles de personnalités, ou de familles de victimes d'affaires fortement médiatisées. En 2007, ces affaires provoquent la démission et la condamnation de Clive Goodman, correspondant chargé de suivre la famille royale, à une peine de quatre mois de prison. Le rédacteur en chef Andy Coulson démissionne également. En 2011, trois autres journalistes sont arrêtés[2] et les ramifications de l'affaire obligent Andy Coulson à quitter le poste de conseiller de David Cameron qui était devenu Premier ministre entre-temps [3],[4]. Le 7 juillet 2011, Rupert Murdoch, directeur de News International, annonce que News of The World cessera de paraître à compter du 10 juillet suivant. Le journal aura connu 168 ans d'existence, il était devenu le plus vendu au Royaume-Uni[5].

Début juillet 2014, Andy Coulson est condamné à 18 mois de prison ferme pour son rôle dans le scandale, ayant encouragé les écoutes illégales de personnalités afin d'obtenir des scoops[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Owen, « News of the World to close on Sunday – live coverage », The Guardian, Londres,‎ 10 juillet 2011 (lire en ligne)
  2. (en) Amelia Hill, Phone hacking : senior News of the World journalist arrested, The Guardian, 14 April 2011
  3. (en) Andy Coulson quits Downing Street communications role, BBC News, 21 janvier 2011
  4. Constance Jamet, Le portable d'une adolescente tuée piraté pour un scoop, Le Figaro, 5 juillet 2011
  5. (en) News of the World to close amid hacking scandal, BBC News, 7 juillet 2011
  6. Florentin Collomp, « Prison ferme pour Andy Coulson, proche de Cameron », Le Figaro, samedi 5 / dimanche 6 juillet 2014, page 7.

Lien externe[modifier | modifier le code]