Capriccio (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capriccio.

Un capriccio (terme italien ; capricci au pluriel) ou caprice, est une forme musicale qui donne son nom à des pièces ou à des mouvements (capriccioso) le plus souvent enjoués et de forme libre. Le capriccio typique est rapide, intense et souvent virtuose.

Le terme s'applique à des œuvres diverses : dans la musique baroque, c'est souvent une courte pièce pour clavier, par exemple les caprices de Girolamo Frescobaldi, les (fugues et) caprices de François Roberday ou Johann Sebastian Bach qui conclut la Partita en C mineur BWV 826 par un caprice. Son Capriccio sopra la lontananza del suo fratello dilettissimo, cycle de musique à programme composé vers 1704 est aussi l'une de ses premières œuvres connues.

Niccolò Paganini compose ses 24 caprices pour violon seul, Luigi Legnani utilise le capriccio pour ses 36 solo virtuoses pour guitare seule et Pyotr Ilyich Tchaikovsky et Nikolai Rimsky-Korsakov l'utilisent pour leurs œuvres orchestrales respectives Capriccio italien et Capriccio espagnol.

Johannes Brahms écrit plusieurs capricci pour piano durant les dernières années de sa vie, tous considérés comme faisant partie des pièces les plus inhabituelles et abouties de la fin de la période romantique.

Camille Saint-Saëns compose un Introduction et Rondo capriccioso pour violon et orchestre avec la partie de violon solo très virtuose.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]