Cadets de la Marine royale canadienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Mouvement des cadets du Canada

Les Cadets de la Marine royale canadienne sont une organisation pour les jeunes Canadiens et Canadiennes, affiliée au ministère de la Défense nationale et à la Ligue navale du Canada. Par contre, ce mouvement n'a pas pour but d'encourager les jeunes à joindre les Forces canadiennes.

Avec les Cadets royaux de l'Armée canadienne et les Cadets de l'Aviation royale du Canada, les Cadets de la Marine font partie du Mouvement des Cadets du Canada. Même si les Cadets de la Marine, et les autres programmes de cadets, entretiennent une proximité avec les Forces canadiennes, les cadets ne sont pas membres des Forces et ne sont pas forcés à joindre les Forces canadiennes[1]. Selon les coutumes du Commonwealth, les Cadets de la Marine royale canadienne sont les premiers dans l'ordre de préséance, devant les Cadets de l'Armée et de l'Aviation royale canadienne. C'est en accord avec le statut de la Royal Navy comme Service Sénior, une tradition commune à toutes les marines des pays du Commonwealth.

De jeunes hommes et femmes âgés entre 12 et 18 ans peuvent joindre les Cadets de la Marine, sans frais. L'organisation et le système de grades sont basés sur celui des membres de rang de la Marine canadienne, et les cadets ne peuvent donc pas avoir un statut d'officier, qui est réservé aux adultes. Les officiers responsables d'une unité de cadets sont membres du Cadre des Instructeurs de Cadets, auxquels s'ajoutent, si nécessaire, des Instructeurs Civils, des volontaires adultes autorisés et, à certaines occasions, des officiers et des membres de rang d'autres branches des Forces canadiennes. Les membres du Cadre des Instructeurs de Cadets (CIC) sont entrainés spécifiquement afin d'enseigner les programmes d'entrainement des Cadets de la Marine, de l'Armée et de l'Aviation royale canadienne, et ils sont tirés de tous les secteurs; par contre, si un généralisation peut être faite, des anciens cadets, des anciens membres de la Force régulière et de la Réserve des Forces canadiennes et des parents d'anciens cadets sont les principales sources pour de nouveaux officiers CIC.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Les objectifs des Cadets de la Marine royale canadienne sont :

  1. inculquer les attributs d'un bon citoyen canadien;
  2. promouvoir la bonne forme physique;
  3. promouvoir la discipline;
  4. développer les qualités en matelotage et leadership; et
  5. stimuler l'intérêt pour l'élément mer des Forces canadiennes

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

En 1895, à cause du souci sur la capacité de la Royal Navy à fournir une défense navale adéquate, les citoyens intéressés ont formé la Ligue navale, afin de promouvoir l'intérêt dans les problèmes de la défense et des échanges maritimes.

La Ligue navale a créé des succursales locales à travers le Royaume-Uni et dans les autres pays de l'Empire britannique. La succursale canadienne la plus ancienne a été formée à Toronto. Sa charte (Charte No. 5) date du 10 décembre 1895 et actuellement accroché dans le Bureau National de la Ligue Navale du Canada.

À cette époque, les succursales canadiennes parrainaient un programme de cadets nommé Boys' Naval Brigade, qui avait pour objectif d'encourager les jeunes hommes à considérer une carrière de marin et de fournir un entrainement de base en leadership et matelotage, avec un certain degré de succès.

Évolution[modifier | modifier le code]

Avec la formation de la Marine royale canadienne (MRC) en 1910, l'organisation a été renommée de "Boys' Naval Brigade" à "Cadets de la Ligue navale" afin de permettre une liaison plus proche avec la Marine. En 1942, le Roi George VI a gracieusement consenti à être Amiral des Cadets de la Ligue Navale, et a accordé le suffixe "Royal", causant un autre changement de nom, au nom actuel de "Cadets de la Marine royale canadienne". La Reine Élisabeth II a continué ce patronage royal et a nommé Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg Amiral des Cadets de la Marine. Finalement, en 1941, la MRC est devenue une partenaire avec la Ligue navale dans l'appuie des Cadets de la Marine.

Les femmes[modifier | modifier le code]

En 1950, les Corps de Wrenettes de la Ligue navale ont été créés pour les jeunes femmes âgées entre 13 et 18 ans, bien que quelques corps les ont entrainées avant cette date. En 1975, les cadettes ont pu finalement rejoindre les Cadets de la Marine.

La Ligue navale aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 1995, la Ligue navale du Canada a célébré son 100e anniversaire. Elle favorise les mêmes sujets qu'à sa fondation, soit la connaissance et l'appui d'intérêts maritimes. Au niveau national, elle supporte le Programme d'échange international, certaines bourses d'études et les Régates nationales des Cadets de la marine, tandis que les succursales locales fournissent le support logistique vital aux divers Corps de Cadets[2].

Corps[modifier | modifier le code]

Les cadets individuels appartiennent à une unité nommée Corps de Cadets de la Marine royale canadienne (CCMRC), ou Royal Canadian Sea Cadet Corps (RCSCC) en anglais, qui sont les unités de base du programme. Chaque corps a des officiers du Cadre des Instructeurs de Cadets des Forces canadiennes, souvent assistés par les Instructeurs Civils (IC), et des cadets.

L'intégralité d'un corps de cadets donné s'organise en tant qu'équipage, utilisant le système divisionnaire naval. Dans ce système, les cadets sont membres d'une division prise en charge par un Maître (Maître divisionnaire ou M Div) et idéalement par un officier CIC (Officier divisionnaire ou O Div), même si la position d'officier peut être parfois remplie par un civil. Les cadets défilent dans les parades par divisions, et ils doivent adresser leurs réclamations et demandes à travers la Chaîne de commandement, allant directement du M Div à l'O Div au Commandant en second (XO) au Commandant, ou du M Div au Maître modérateur (M Mod, le second cadet sénior de l'unité) au cadet Capitaine d'armes (Capt d'armes, le cadet sénior de l'unité). La chaîne arrête au niveau capable de régler le problème. Par exemple, la demande d'un cadet pour une nouvelle pièce d'uniforme risque de résulter par l'approbation de l'O Div qui le dirigera à aller à l'approvisionnement.

Tous les corps de cadets disposent de divers départements, généralement ceux de l'instruction, de l'administration et de l'approvisionnement.

Les départements de l'instruction, de l'administration et de l'approvisionnement travaillent sous la direction d'un officier CIC, possiblement avec un assistant adulte et un cadet sénior, tandis que les autres départements, à l'exception du Tir, sont souvent dirigés par un cadet sénior. Les unités adhèrent généralement à l'horaire scolaire, se réunissant hebdomadairement pour l'entrainement obligatoire, et déroulant l'entrainement additionnel les fins de semaine et les autres soirées de la semaine. La réunion principale est désignée sous le nom de soirée d'instruction, tandis que l'entrainement des fins de semaine fait dans l'unité sont nommées des viennent-à-bord. Lorsque l'unité quitte son quartier général, c'est appelé exercice.

Départements principaux[modifier | modifier le code]

  • Le département de l'instruction contient l'officier d'instruction (O Instr), le Premier maître ou Maître d'instruction (Pm ou M Instr), et une équipe de cadets séniors et une équipe de personnel adulte, souvent avec d'autres tâches au sein de l'unité, comme instructeurs du programme d'entrainement local. Le Pm ou M Instr est souvent responsable de garder à jour le dossier d'entrainement de chaque cadet, de gérer les ressources et noter les instructeurs.
  • Le département de l'administration contient l'officier d'administration (O Admin) et le PM ou M d'administration (Pm ou M Admin), ce dernier est aussi connu sous le nom de Fourrier et il porte l'insigne de Fourrier. L'administration gère tout le courrier entrant et sortant, ainsi que garder les dossier du corps autres que ceux gérés spécifiquement par l'instruction et l'approvisionnement.
  • Le département de l'approvisionnement contient l'officier de l'approvisionnement, parfois assisté par un cadet sénior, qui a le droit de porté l'insigne de Magasinier. Le département de l'approvisionnement est responsable de tout l'équipement appartenant à l'unité; par contre, l'approvisionnement est principalement concerné par distribuer les uniformes aux cadets et tout l'équipement relié. Le département musique gère souvent son propre équipement, ainsi que les équipes de compétition.

Autres équipes[modifier | modifier le code]

  • Équipe de tir: La majorité des unités disposent d'au moins un Officier de Sécurité du Champ de Tir (OSCT) et la conduite, en tant que partie du programme d'instruction obligatoire, de l'entrainement sur le tir sécuritaire et effectif en utilisant la Daisy à air comprimé, qui n'est pas considérée comme une arme à feu, et qui peut donc être utilisée presque n'importe où avec un espace suffisant et une bonne aération. Nombre d'équipes de tir des corps de cadets participent à des compétitions des éléments des cadets au niveau local, régional et national, tandis que d'autres offrent tout simplement un programme de tir bien supervisé.
  • Biathlon: Un nombre grandissant des Corps de Cadets de la Marine ont formé des équipes de biathlon, ajoutant un nouvel aspect au programme de tir, et encourageant un haut degré d'athlétisme et de forme physique. En plus de ces autres avantages, ceci permet un moyen alternatif aux unités sans littoral, incapables d'offrir un programme nautique local. Idéalement, les cadets s'entrainent et font compétition avec des carabines Anschutz .22; cependant, en raison d'un manque de terrains adéquats, certains corps s'entrainent avec des carabines à air selon les normes des Jeux olympiques.
  • Voile: Plusieurs unités disposent d'un programme de voile utilisant de petits dériveurs, généralement des dériveurs de classe Pirate, 420 ou depuis assez récemment, un copain du 420, le PS2000, cependant d'autres classes de dériveurs sont également utilisés, incluant des Echos, Lasers,les 470, des Colibris, ainsi que d'anciens Albacore. Au niveau de l'unité, le programme nautique est souvent enseigné aux cadets par un instructeur de voile civil ou des instructeurs cadets possédant des niveaux en voile, supervisé par un membre des Forces canadiennes, souvent un officier. L'instructeur peut être assisté par des cadets entrainés. Le programme de voile des Cadets de la Marine utilise les niveaux et le matériel de l'Association Canadienne de Yachting (ACY). L'instruction de voile est supporté par les Centres de voile régionaux, gérés par un Officier de coordination, plusieurs Instructeurs certifiés par l'ACY et plusieurs cadets-cadres instructeurs volontaires. L'entrainement avancé se concentre sur la voile de compétition et l'organisation de courses.
  • Section des Embarcations Légères (SEL): Ce département de support gère tout ce qui est lié au besoins nautiques de l'unité, incluant la maintenance des dériveurs et des autres petites embarcations, ainsi que toute l'instruction de matelotage à l'extérieur de l'eau.
  • Cantine: Normalement gérée comme une entreprise jointe entre les corps de cadets et les groupes répondants, la cantine vend généralement des sodas, des croustilles durant les pauses dans l'entrainement. Certaines offrent également certaines nécessitées, tels que du fil à coudre, de la cire et de l'empois. Des corps de cadets plus ambitieux vont offrir des vêtements de l'unité, généralement des pull-over, des t-shirts, des boucles de ceintures, convenablement décorés par l'insigne de l'unité et la devise. La cantine a pour but de donner des fonds aux CCMRC ainsi que de donner une pause aux cadets en leur vendant des rafraîchissements ou un petit quelque chose à manger.

Groupe répondant[modifier | modifier le code]

Chaque corps de cadets dépend généralement sur un certain groupe de la communauté afin de fournir les fonds pour les items non couverts par le ministère de la Défense nationale (MDN). Normalement, ce sera une succursale de la Ligue navale - essentiellement un comité de parents - mais ceci peut être une succursale de la Légion royale canadienne, ou un organisme semblable, par exemple le Lions Clubs ou le Rotary International. Les succursales de la Ligue navale dépendent normalement de l'appui de la communauté sous la forme de dons directs en argent ou biens, de confiances, et de diverses formes d'efforts en levées de fonds. Ces dernières incluent la vente de divers items, comme la vente de gâteaux et de barres de chocolat, et les fonds amassés à la cantine du corps de cadets.

Les items payés par le groupe répondant:

  • Les locaux pour les soirées d'instructions; Généralement des écoles ou des centres communautaires, mais certaines unités peuvent utiliser l'édifice de la Réserve navale. Très peu disposent de leur propre édifice. Peu importe l'édifice, le lieu où l'unité s'entraine est porté à être appelée "Quartier Général". Une certaine navalisation convertit les murs en cloisons, les étages en ponts, les toilettes en poulaines et la concession en cantine.
  • Transport: certaines unités, en particulier celles en territoire rural, fournissent un service de collecte pour certaines ou toutes les activités, utilisant leur propre autobus. Le transport pour des évènements plus importants est souvent fournir par le MDN ou en utilisant des autocars nolisés.
  • Entrainement facultatif, qui inclut tout ce qui n'est pas fourni par le MDN, tels que l'entrainement de voile additionnel, les fins de semaine supplémentaires, etc.

Liste des Corps de cadets de la Marine royale canadienne[modifier | modifier le code]

Grades des Cadets de la Marine Royale Canadienne[modifier | modifier le code]

Les critères énumérés ci-dessous proviennent de l'OAIC 13-02, en vigueur depuis le 1er septembre 2008,[1]


Matelot de 3e classe - Ordinary Seaman Matelot de 2e classe - Able Seaman Matelot de 1re - Leading Seaman
  • Le grade de Mat3 (O/S en anglais) est accordé lors de l'inscription, bien que la coutume veut que le cadets non assermentés sont nommés comme Recrues;
  • Aucun pré-requis pour ce grade, à l'exception de l'âge minimale de 12 ans;
  • Un nouveau cadet est assermenté à l'intérieur de son Corps de Cadets, faisant une promesse de loyauté à la Couronne et obéissance aux ordres; et,
  • Les Mat3 ne portent pas d'insigne de grade.
Pour une promotion à Mat2 (A/S), un cadet doit :
Porté sur le bras gauche
  • détenir le grade de Mat3 depuis au moins 6 mois;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement; et
  • être recommandé par son officier divisionnaire.
Pour une promotion à Mat1 (L/S), un cadet doit :
  • détenir le grade de Mat2;
  • avoir complété avec succès la Phase I;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement; et
  • être recommandé par son officier divisionnaire.
Matelot-chef - Master Seaman Maître de 2e classe - Petty Officer Second Class Maître de 1re classe - Petty Officer First Class
Pour une promotion à Matc (M/S), un cadet doit :
  • détenir le grade de Mat1;
  • avoir complété avec succès la Phase II;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement; et
  • être recommandé par son officier divisionnaire.
Pour une promotion à M2 (PO2), un cadet doit :
  • détenir le grade de Matc;
  • avoir complété avec succès la Phase III;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement; et
  • être recommandé par son officier divisionnaire.
Pour une promotion à M1 (PO1), un cadet doit :
  • détenir le grade de M2;
  • avoir complété avec succès la Phase IV;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement; et
  • être recommandé par le Conseil de promotion
Premier maître de 2e classe - Chief Petty Officer Second Class Premier maître de 1re classe - Chief Petty Officer First Class Capitaine d'armes de CIÉCM - SCSTE Chief Petty Officer

Pour une promotion à Pm2 (CPO2), un cadet doit :

  • détenir le grade de Cm1 depuis au moins 6 mois;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement;
  • être recommandé par le Conseil de promotion; et
  • il doit avoir un poste de Pm2 vacant au sein du corps de cadets.
Pour une promotion à Pm1 (CPO1), un cadet doit :
  • détenir le grade de Pm2 depuis au moins 6 mois;
  • maintenir un niveau satisfaisant de tenue et de comportement;
  • être recommandé par le Conseil de promotion; et
  • il doit avoir un poste de Pm1 vacant au sein du corps de cadets - Un seul poste par corps.
  • Est basé sur le grade des FC de Adjudant / Adjudant-chef de la base;
  • Est porté par un Cadet de la Marine Royale Canadienne employé en tant que Capitaine d'Armes Cadet d'un Centre d'Instruction d'Été des Cadets de la Marine;
  • Peut être considéré comme le pinacle du service d'un cadet;
  • Ce grade ne peut pas être porté pour aucune autre raison;
  • Ce grade n'est plus un grade porté depuis l'été 2006;

Drapeaux des Cadets de la Marine[modifier | modifier le code]

Dans mon corps de Cadets, nous avons 4 drapeaux. Le drapeau du Canada, Celui du Québec, Celui de notre corps de Cadets et le pipe. Avec le sifflet de manœuvrier, nous sifflons le silence et nous montons les drapeaux en haut complètement. Nous sifflons encore une fois et nous descendons le pipe

L'amiral des cadets de la Marine[modifier | modifier le code]

Son Altesse Royale le prince Philippe, duc d'Édimbourg est l'amiral des Cadets de la Marine royale canadienne. La première personne qui avait ce titre fut Sa Majesté le roi George VI depuis 1941, quand les Cadets de la Marine de la Ligue navale sont devenus les Cadets de la Marine royale canadienne.

Le Capitaine de vaisseau Dr. Marc Garneau est le Capitaine de vaisseau honoraire des Cadets de la Marine royale canadienne.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]