Lions Clubs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lions Clubs International

Logo de l’association
Cadre
But Services communautaires
Zone d’influence 206 pays et zones géographiques
Fondation
Fondation 7 juin 1917
Fondateur Melvin Jones
Identité
Siège Drapeau des États-Unis Oak Brook(Illinois, États-Unis)
Président Barry Palmer - Australia
Méthode Bénévolat (Club service)
Membres 1 370 000
Slogan Au service des autres (We serve)[1].
Site web http://lionsclubs.org/FR/

Le Lions Clubs (Club Lions au Canada francophone) est un club service international de bénévoles.

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance du mouvement[modifier | modifier le code]

Melvin Jones, créateur le 7 juin 1917 du Lions Clubs, est né le 13 janvier 1879 à Fort Thomas dans l'Arizona aux États-Unis. Devenu propriétaire d'une compagnie d'assurance, il adhère au Business Circle de Chicago dont il devient le secrétaire. Il est mort le 1er juin 1961.

Cette association permet à 200 dirigeants de sociétés industrielles et commerciales de se rencontrer et de servir leurs intérêts. Mais ce dessein ne satisfait pas Melvin Jones, auteur de ce sentiment généreux dont il persuade les membres du Business Circle de Chicago ainsi que d'autres Cercles. Apparaît alors la notion de « Club-Service ».

Le 7 juin 1917, les représentants des Cercles se réunissent à Chicago, sur l'initiative de Melvin Jones. Ils choisissent pour emblème le lion, qui symbolise la force et le courage. Le lionisme va devenir une manière d'être et de se comporter généreusement, une ouverture d'esprit au bénéfice de l'homme quelle que soit sa nationalité, sa religion ou sa philosophie.

Internationalisation[modifier | modifier le code]

En 1920, est défini l'acronyme « LIONS » : « Liberty, Intelligence, Our Nations' Safety (liberté et compréhension sont la sauvegarde de nos nations) » et la devise « We Serve » (« nous servons») est adoptée en 1953. Dès lors, les actions du Lions International s'étendent au-delà des frontières des États-Unis. Des clubs se créent sur tout le continent américain, en Asie et dans le Pacifique. Aujourd'hui, le Lions International est la plus grande association internationale de Clubs-Services du monde avec 1,3 million de membres dans 45 000 clubs répartis dans 206 pays, chaque pays disposant d'ailleurs d'une large autonomie qui lui permet de manifester son identité culturelle dans l'Association.

En 1930, le Lions Club International participe à la diffusion de la canne blanche pour aider les personnes non voyantes et malvoyantes à se déplacer et pour sensibiliser l'opinion à ce handicap. C'est en 1956 que tous les États américains adoptent la Loi de Sécurité de la Canne Blanche, rendant prioritaires les aveugles dans leurs déplacements.

Le Lionisme s'implante en Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en Suède d'abord, puis en Suisse et en France où se crée, en 1948, à Paris, le premier Lions Club Français. Progressivement, il essaime sur tout le territoire.

À ce jour[Quand ?], on compte en France 31 500 membres et 1 200 clubs réunis en 15 districts regroupés dans le district multiple 103. Le club est animé et représenté par un président, le district par un gouverneur, le district multiple par un président du Conseil des gouverneurs, élus tous pour un an.

Les actions du Lions Clubs[modifier | modifier le code]

Les actions des membres de Lions Clubs consistent à organiser des activités de levée de fonds et à encourager le volontariat pour des actions sociales. Chaque club local participe, selon ses propres choix, à des actions locales, nationales ou internationales. La multiplicité des actions qui en découlent constituent une spécificité du Lions Clubs par rapport à d'autres organisations plus « ciblées ». Les actions internationales des Clubs sont coordonnées par la Lions Clubs International Foundation (LCIF). Parmi les actions de la LCIF, on relève la lutte contre la cécité et la malvoyance avec la campagne "SightFirst II" [2](la vue d'abord). Son objectif est de recueillir 200 Millions de US$ pour pouvoir prevenir de la cécité une quarantaine de millions d'hommes. En France, grâce aux fonds distribués par la LCIF dans le cadre de Sightfirst I, a été créé le Centre du Glaucome[3].

Parmi les actions soutenues par les Lions Clubs, on peut relever le support à la recherche médicale (maladies orphelines, cancers de tous types et plus particulièrement ceux qui frappent les très jeunes et participation au Téléthon[4]), l'aide aux malades (la création de centres d'accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de centres pour la dépistage du glaucome), l'aide aux familles (résidence d'accueil et de séjour à proximité des malades), l'aide aux handicapés (équipement, formation et accompagnement pour la canne blanche ou de la canne blanche électronique et activités sportives d'handicapés) , la création et le développement des Bibliothèques Sonores[5], l'aide médicale et ophtalmologique dans les pays en voie de développement avec "Medico LCF"[6], la construction d'écoles, de bibliothèques, de dispensaires et de points d'eau dans les pays en voie de développement.

En France, les Lions revendiquent recueillir 18 millions d'euros de dons et 1 million d'heures de bénévolat par an[réf. souhaitée].

Adhésion[modifier | modifier le code]

L'adhésion au Lions Clubs international est basée sur le volontariat[7]. Toutefois, la plupart des clubs préfèrent prendre l'initiative de contacter des candidats. Un candidat est généralement présenté par un parrain et le processus contrôlé par le Comité ou la Commission d'admission. Le processus précis varie de club en club, mais après une durée variable, les membres du Club sont consultés, la forme de cette consultation dépendant de la façon dont le club s'organise. Selon les remarques ou oppositions émises, le candidat sera ou non admis selon le type de majorité (simple, qualifiée, consensus ou unanimité) requise.

La LCIF[modifier | modifier le code]

Selon un classement publié par le Financial Times[8], la Fondation du Lions Clubs International (LCIF) est classée première organisation non gouvernementale (ONG) mondiale sur sa capacité à canaliser et coordonner l'engagement social et philanthropique des entreprises. La LCIF souligne l'intérêt croissant des entreprises pour les partenariats sur le long terme visant à traiter toute une série de problèmes sociaux. Sur 34 organismes internationaux retenus, la LCIF a obtenu le meilleur classement en matière d'exécution des programmes, de responsabilité manifeste, de communication interne et externe, d'adaptabilité des programmes aux communautés environnantes et de prise en compte des objectifs de ses membres.

Les LEO Club[modifier | modifier le code]

Le Lions Club International, 1ère ONG mondiale, contribue à rassembler les jeunes, et notamment par le biais de son programme officiel : le LEO club qui a été le premier projet œuvrant pour la Jeunesse[9].

Les LEO clubs offrent des opportunités de bénévolat qui suscitent et encouragent la prise de responsabilité chez les jeunes entre 12 et 30 ans[10], et leur offrent une chance d’apprendre, de grandir et de servir en participant à des projets au service de leur communauté.Formation des responsables. Expériences. Opportunités. Il ne s’agit là que de trois exemples des nombreux avantages que les jeunes peuvent tirer de leur participation aux LEO Clubs. Ces trois termes forment également l’acronyme qui constitue le nom de nos clubs.

Au total, plus de 150 000 jeunes de 139 pays servent bénévolement leur communauté locale sous la bannière des LEO. Les jeunes de 12 à 18 ans qui rejoignent un club Alpha se font de nouveaux amis et découvrent la satisfaction d’aider les autres. Les clubs Omega aident les membres de 18 à 30 ans à perfectionner leur sens des responsabilités et les préparent pour une vie entière de participation aux actions de la communauté et de contributions à la société.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « On ne va pas bien loin si l'on ne fait pas quelque chose pour quelqu'un d'autre. »
  2. SightFirst II sur le site de la LCIF
  3. Centre du glaucome sur le site du Lions Club de France
  4. Site du téléthon
  5. Page sur les bibliothèques sonores
  6. Page sur Medico LCF [1]/
  7. [PDF] moyennant une cotisation annuelle 2012/2013 d'environ 150€, soit 215$
  8. Article du Financial Times, classement réalisé par le FT en coopération avec Dalberg Global Development Advisors et le United Nations Global Compact (Pacte Mondial). Le classement se trouve également dans le journal The Chronicle of Philanthropy, et la liste complète peut être consultée
  9. Site officiel du LEO Club France
  10. 12 à 18 ans pour les Clubs alpha et 18 à 30 ans pour les Clubs omega. En France il n'existe pas de Clubs Alpha