Breguet 27

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Breguet 27
{{#if:
Un Breguet 274 équipé d'un moteur Gnome-Rhône 14K de 900 CV avec une des distributions possibles de la charge utile en 1934.
Un Breguet 274 équipé d'un moteur Gnome-Rhône 14K de 900 CV avec une des distributions possibles de la charge utile en 1934.

Constructeur Drapeau : France Société anonyme des ateliers d’aviation Louis Breguet
Rôle Biplace de reconnaissance et de bombardement
Statut Retiré
Premier vol 23 février 1929
Mise en service 1930
Date de retrait 1939
Nombre construits ~ 227
Équipage
2 (un pilote et un observateur)
Motorisation
Moteur Hispano Suiza 12 Hb
Nombre 1
Puissance unitaire 500 CV
Dimensions
Envergure 17 01 m
Longueur 9 76 m
Hauteur 3 58 m
Surface alaire 49 67 m2
Masses
À vide 1 756 kg
Carburant 420 litres (760 litres avec un réservoir externe) kg
Avec armement 2 358 à 2 893 kg
Performances
Vitesse maximale 225 km/h (Mach <0,2)
Plafond 7 900 m
Rayon d'action 1 000 à 1 700 km
Armement
Externe 3 mitrailleuses et bombes

Le Breguet 27, appelé également Breguet 270, est un avion français de reconnaissance et de bombardement léger des années 1930. Il fut retiré au début de la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est construit suite à une demande officielle de 1928 pour un avion d'observation biplace par une équipe dirigé par Marcel Vuillerme incluant René Dorand, René Leduc et Paul Deville.

Son premier vol a lieu en 1929 et il entre en service actif à partir de 1930. Plusieurs avions modifiés battrons des records de distance.

Les 2 prototypes Breguet 330 seront utilisé pour des vols de longues distances. Le première avion a volé de Paris à Hanoï en janvier 1932 piloté par Paul Codos et Henri Robida en 7 jours, 9 heures et 50 minutes, et avec un vol retour en 3 jours 4 heures et 17 minutes. Le second avion (nommé Joé III) a volé par Maryse Hilsz pour un tour d'Asie, visitant Calcutta, Saigon, Hanoï, et Tokyo avant de retourner à Paris via Paris via Saigon, couvrant environ 35 000 kilomètres. Hilsz a aussi gagné la Coupe Héléne Boucher de 1936 en volant sur un Breguet 27 à la vitesse moyenne de 277 km/h.

L’armée de l'air française a commandé 85 Breguet 270 en 1930. En 1932, 45 Breguet 271, avec un moteur plus puissant de 650 Ch et une charge d'emport plus lourde a été commandé. Les anciens Breguet 270 ont été modifié pour le transport de VIP.

Trois groupes aériens d'observation de l’armée de l'air française sont encore équipés de ces avions au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Largement surclassé par les chasseurs allemands, il est rapidement retiré du front fin 1939 après avoir subi plusieurs pertes.

Description[modifier | modifier le code]

Sesquiplan de construction entièrement métallique, en acier et en duralumin notamment. Fuselage en fonte-caisson assurant un champ de tir dégagé. Atterrisseur constitué par deux fourches coulissant dans un tube d'acier avec amortisseur oléopneumatique. Équipement pour T.S.F., photo et vol de nuit.

Variantes[modifier | modifier le code]

Breguet 27S
Un seul Bre.27S a été construit, modifié à partir du Bre.330 No.2, alimenté par un seul moteur Hispano-Suiza 12Nb.
Bre.270
10 prototypes construits et la version de production initiale (143 construits) alimentée par un seul moteur Hispano-Suiza 12Hb[1].
Bre.271
Version propulsée par un moteur Hispano-Suiza 12Y, 45 construits .
Bre.272
Version propulsée par un moteur Gnome-Rhône 9Kdrs, 2 construits .
Bre.272TOE
(Théâtres des Opérations Extérieures) Version optimisée pour des conditions coloniales difficiles avec un moteur radial Renault 9Fas, 1 construit.
Bre.273
Variante de Bombardier-Reconnaissance pour l'export, propulsée par un moteur Hispano-Suiza 12Ybrs, 13 construits et un converti à partir d'un Bre 270. 10 autres ont ét construit pour la Chine propulsé par un moteur Hispano-Suiza 12Ydrs, avec trois également modifié avec un moteur Hispano-Suiza 12Ybrs versions alimenté.
Bre.274
Version propulsée par un moteur Gnome-Rhône 14Kdrs, piloté par Maryse Hilsz en 1936, 1 construit.
Bre.330
Version haute-altitude du Breguet 27 avec un moteur Hispano-Suiza 12Nb, dont un plus tard redésigné Bre.27S, 2 construits.
Bre.330.01
Deuxième prototype Bre.330 optimisé pour vol de longue durée.

Armement[modifier | modifier le code]

  • Une mitrailleuse Vickers de capot, avec 250 cartouches.
  • Deux mitrailleuses jumelées sur tourelle arrière avec 10 supports pour chargeurs de 97 cartouches.
  • Un lance-bombes pour 12 bombes de 10 kg.
  • Deux lance-bombes Michelin pour bombes éclairantes.
  • Pour les missions de bombardement, deux lance-bombes G.P.U. pour une bombe de 100 ou 200 kg peuvent être montés.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de la République de Chine République de Chine
Drapeau de la France France
  • Armée de l'Air, reçoit 85 Bre.270 designé Bre.270A.2 et 45 Bre.271 designé Bre.271A.2.
Drapeau du Venezuela Venezuela

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. {{Chapitre}} : paramètre titre chapitre manquant, dans paramètre titre ouvrage manquant, Prospero Books,‎ 1997, pg 118 p.

Source[modifier | modifier le code]

  • Robert Gruss, Les Flottes de combat 1938