Bataille de l'Artois (mai-juin 1915)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille de l'Artois (1915))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de l'Artois.
Bataille de l'Artois
Carency, après les combats.
Carency, après les combats.
Informations générales
Date du 9 mai 1915 au 25 juin 1915
Lieu Artois, France
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau de la France France
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Commandants
Drapeau de la France Joseph Joffre
Douglas Haig
Drapeau de l'Allemagne Prince Rupprecht de Bavière
Forces en présence
Drapeau de la France Xe armée
Drapeau du Royaume-Uni Ire armée
Drapeau de l'Allemagne VIe armée
Pertes
192 000 morts ou blessés Français
11 000 Britanniques
65 000 morts, blessés ou disparus
8 000 prisonniers
Première Guerre mondiale
Batailles
Front d'Europe de l’Ouest

Liège (8-1914) · Frontières (8-1914) · Anvers (9-1914) · Grande Retraite (9-1914) · Marne (9-1914) · Course à la mer (9-1914) · Yser (10-1914) · Messines (10-1914) · Ypres (10-1914) · Givenchy (12-1914) · 1re Champagne (12-1914) · Hartmannswillerkopf (1-1915) · Neuve-Chapelle (3-1915) · 2e Ypres (4-1915) · Artois (5-1915) · Festubert (5-1915) · Linge (7-1915) · 2e Artois (9-1915) · 2e Champagne (9-1915) · Loos (9-1915) · Verdun (2-1916) · Hulluch (4-1916) · 1re Somme (7-1916) · Fromelles (7-1916) · Arras (4-1917) · Vimy (4-1917) · Chemin des Dames (4-1917) · 3e Champagne (4-1917) · 2e Messines (6-1917) · Passchendaele (7-1917) · Cote 70 (8-1917) · 2e Verdun (8-1917) · Cambrai (11-1917) · Offensive du printemps (3-1918) · Lys (4-1918) · Aisne (5-1918) · Bois Belleau (6-1918) · 2e Marne (7-1918) · 4e Champagne (7-1918) · Château-Thierry (7-1918) · Le Hamel (7-1918) · Amiens (8-1918) · Cent-Jours (8-1918) · 2e Somme (9-1918) · Bataille de la ligne Hindenburg · Meuse-Argonne (10-1918) · Cambrai (10-1918)


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 50° 30′ N 2° 45′ E / 50.5, 2.7550° 30′ Nord 2° 45′ Est / 50.5, 2.75  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de l'Artois (mai-juin 1915).

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de l'Artois (mai-juin 1915).

La bataille de l'Artois (appelée aussi Première bataille d'Artois[1] ou seconde bataille de l'Artois, en allemand Lorettoschlacht), est une bataille qui se déroule sur le Front Ouest pendant la Première Guerre mondiale, du 9 mai au 25 juin 1915. Elle a lieu au même moment que la deuxième bataille d'Ypres. Bien que les troupes françaises, sous les ordres du général Pétain remportent plusieurs succès, l'issue de la bataille reste indécise. En soutien, les Britanniques déclenchent deux attaques, Aubers et Festubert. C'est la dernière offensive du printemps 1915, suivie par une interruption des combats jusqu'en septembre 1915. À cette date débutent la seconde bataille de Champagne et la troisième bataille de l'Artois.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Artillerie
  • 6e, 8e, 12e, 20e R.A. (780 pièces d'artillerie légère, 213 d'artillerie lourde et plusieurs escadrilles aériennes).

Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande[modifier | modifier le code]

  • First Army (Haig)
    • I Corps (Gough) : 1st and 47th (2nd London) Divisions
    • IV Corps (Rawlinson) : 7th and 8th Divisions
    • Indian Corps (Willcocks) : 3rd (Lahore) and 7th (Meerut) Divisions

Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

9 mai[modifier | modifier le code]

  • Le 33e corps, commandé par le général Pétain, s'empare de la Targette, la moitié de Neuville, l'est de Carency et s'engage sur les hauteurs de Vimy.
    • « En Artois, le 9 mai 1915, sous les ordres du lieutenant-colonel Cot, le Régiment de marche de la Légion étrangère s'est élancé à l'assaut des Ouvrages Blancs, enfonçant, d'un seul bond, toutes les organisations ennemies, enlevant la cote 140, poussant jusqu'à Carency et Souchez[2]. »
    • "Le 9 mai 1915, en Artois, sous les ordres du Lieutenant-colonel Demetz, les tirailleurs du 7e RMT s'emparent de la Cote 140[3]."
  • The Battle of Aubers
    • Attaque anglaise au nord-ouest de La Bassée, en liaison avec le 9e Corps.

12 mai[modifier | modifier le code]

  • Prise de Carency

15 mai[modifier | modifier le code]

22 mai[modifier | modifier le code]

  • Prise du plateau de Notre-Dame de Lorette par le 21e corps (158e R.I.).

29 mai[modifier | modifier le code]

  • Prise d'Ablain Saint-Nazaire

30 mai[modifier | modifier le code]

  • Prise de la sucrerie de Souchez par le 33e corps.
  • Attaque du Labyrinthe entre Neuville et Ecurie

16 juin[modifier | modifier le code]

  • "Le 16 juin 1915, en Artois, les tirailleurs du 4e RMT enlèvent près du Cabaret Rouge quatre lignes de tranchées[4]."
  • "Le 9 mai, le 16 juin et le 25 septembre 1915, sous les ordres du lieutenant-colonel Modelon, les zouaves du 8e RMZ se lancent à l'attaque de la crête de Vimy et de la butte de Souain[5].

17 juin[modifier | modifier le code]

  • Prise du Labyrinthe par la 53e division (205e R.I.).

25 juin[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

  • ARTOIS 1915 est inscrit sur le drapeau des régiments cités lors de cette bataille.

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Batailles de Flandres et d'Artois 1914-1918, Yves Buffetaut, ISBN 2-235-02090-9
  2. Décret du 27 septembre 1917 portant attribution de la Croix de Chevalier de la Légion d'honneur au drapeau du Régiment de marche de la Légion étrangère
  3. Décret du 5 juillet 1919 portant attribution de la Croix de Chevalier de la Légion d'Honneur au Drapeau du 7e RMT - Le Président de la République
  4. Décret du 5 juillet 1919 portant attribution de la Croix de Chevalier de la Légion d'Honneur au Drapeau 4e RMT - Le Président de la République
  5. Décret du 5 juillet 1919 portant attribution de la Croix de Chevalier de la Légion d'Honneur au Drapeau du 8e RMZ - Le Président de la République

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]