Badr Hari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Badr Hari
Badr Hari
Badr Hari
Fiche d’identité
Nom complet Badr Hari
Nationalité Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Date de naissance 8 décembre 1984
Lieu de naissance Amsterdam (Pays-Bas)
Style Kick boxing - Muay thai
Taille 197 cm
Catégorie Poids-Lourds
Palmarès
  Professionnel
Combats 117
Victoires 105
Victoires par KO 91
Défaites 12
Matchs nuls 0
Sans décision 0
Dernière mise à jour : 18/11/ 2014

Badr Hari, né le 8 décembre 1984 à Amsterdam (Pays-Bas), est un kickboxer poids-lourds néerlando-marocain[1], un combattant de Gym Mike dans Oostzaan. Finaliste du K-1 World Grand Prix Final 2008 et 2009. Hari a été officiellement salué par le roi du Maroc, Mohammed VI, depuis 2009 pour ses réalisations exceptionnelles dans le sport.

Il a notamment été deux fois disqualifié lors de la finale du K-1 World Grand Prix et une fois en finale du championnat du monde It's Showtime. On l'a ainsi surnommé "the bad boy" ou bien encore 'the golden boy".

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Amsterdam, Badr Hari a commencé à pratiquer le kickboxing à l'âge de sept ans, sous la direction de l'ancien champion du monde Mousid Akamrane. Adolescent, il a été formé à la Sitan Gym de Mohammed Aït Hassou. Lorsque le Sitan Gym déménage à Rotterdam, il rejoint la célèbre Team Chakuriki dirigée par Thom Harinck. Avec Harinck, Hari devient l'un des plus grands talents de kickboxing des Pays-Bas.

Carrière en Kick Boxing[modifier | modifier le code]

Début de carrière en professionnel[modifier | modifier le code]

En 2000, il débute sa carrière pro par une défaite , contre le Hollandais Grosjean.

En 2002, il enchaine 2 victoires puis 1 défaite

En 2003, début en k1 contre Alexey Ignashov. Hari perd le combat par KO.

En 2005, Hari a quitté la Team Chakuriki et rejoint l'équipe du Showtime (Simon Rutz). Après une formation de quelques mois au Mejiro's Gym, il retourna près d'Harinck quelques semaines plus tard. Depuis, il a été entraîné par Mike Passenier, qui a également formé Joerie Mes, Björn Bregy et Melvin Manhoef.

Retour au K-1 - 2006[modifier | modifier le code]

Hari fait son retour sur le ring au K-1 World Grand Prix 2006. Il se retrouve aux phases d'élimination directe (finale) à Osaka, au Japon, contre Ruslan Karaev. Karaev a blessé Badr avec un direct du droit qui a laissé Hari affalé dans le coin, alors Karaev met un coup de pied au visage à Hari. L'arbitre compte et dépasse les 10 secondes mais Badr hari a protesté en disant que le coup qu'il avait reçu était une faute. Lorsque l'arbitre n'a pas répondu, Hari a refusé de quitter le ring jusqu'à ce qu'ils ont été escortés par la sécurité du K-1. Hari et son équipe en colère saccagent son vestiaire. Six mois plus tard, Hari aurait sa revanche.

Hari a été une fois de plus choisi comme un combattant de la réserve dans les K-1 Grand Prix 2006 finale contre Paul Slowinski. Il a remporté le combat par décision unanime. Hari alors combattu le Danois Nicolas Pettas au K-1 Premium Dynamite 2006! spectacle et a cassé l'épaule gauche de Pettas dans le deuxième round avec un high kick droit.

Hari a pris sa revanche contre Karaev au K-1 World GP 2007 à Yokohama. Le match de Karaev et Hari était l'un des deux matchs pour se qualifier pour la première K-1 Heavyweight Title Match, prévue le 28 avril 2007 à Hawaii. Hari a été renversé dans le deuxième round et était en mauvaise posture (il tombe) quand Karaev destiné à terminer le combat avec un crochet du droit que Hari esquive, Hari l'ésquive met un crochet à son tour et mets KO Karaev.

Champion du monde K-1 Poids-Lourds - 2007[modifier | modifier le code]

Le 28 avril, au K-1 World GP 2007 à Hawaï, Badr Hari et Yusuke Fujimoto se sont battus pour la ceinture des poids lourds nouvellement introduite. Hari a remporté le combat en 56 secondes avec un coup de pied au menton. Suite à ce KO, Hari devient le premier champion du monde K-1, catégorie poids lourds.

Hari obtient sa chance de se venger face à Peter Graham, qui l'avait battue par KO en 2006, à Hong Kong au Grand Prix Mondial K-1 2007 à Hong Kong. Il a fait tomber Graham avec un coup de pied et a gagné par décision unanime . Après le combat, Hari et Graham semblaient enterrer la hache de guerre, même si les deux ont commencé à se narguer de nouveau lors de la conférence d'après-combat.

En septembre 2007 au K-1 World GP 2007 phases finale, Badr Hari a gagné le K-1 World GP runner up 2007 à Las Vegas, Il bat Doug Viney, grâce à un KO se qualifie pour K-1 World GP phases finale, tenue le 8 décembre à Yokohama, au Japon. Sa série de victoires a pris fin avec une perte par décision face à Remy Bonjasky, au cours du dernier trimestre.

Dynamite! 2008[modifier | modifier le code]

Alors qu'il y avait beaucoup de rumeurs sur la participation de son futur adversaire, il a finalement été annoncé que Hari ferait face au champion de MMA poids-lourds Alistair Overeem dans un match de règles K-1 à la Saint-Sylvestre. Dynamite K-1! 2008. Hari a perdu le combat par un crochet du gauche à 2:02 par KO au premier round. Après le match, Hari a fait remarquer que ce serait la dernière fois qu'il participerait à la dynamite! série, et qu'il s'en tiendrait à stand-up lutte pour ne jamais avoir un match de règles MMA avec Overeem. Il se retrouvera face à Overeem lors d'un match au tournoi "K-1 WGP" après avoir chacun mis KO leurs premier adversaire du tournoi. Badr Hari avait fait la promesse en conférence de presse la veille du combat "revanche" tant attendu, que ce combat ne durera pas plus d'un round pour qu'il le mette KO et il tiendra bien sa promesse à peu de chose près, car ce combat ce terminera par un TKO au premier round.

2009[modifier | modifier le code]

En mai 2009, au It's Showtime 2009 à Amsterdam, Hari a combattu Semmy Schilt dans un combat très attendu le It's Showtime Championnat du monde. Hari est sorti de façon très agressive et frappa Schilt à deux reprises dans le premier round. Le combat a été arrêté après le deuxième effet de choc et Hari a remporté le titre des poids lourds en 45 secondes.

En septembre 2009 au K-1 World Grand Prix 2009 phases finale, Hari met KO au premier round Zabit Samedov.

À la sélection pour le World Grand Prix K-1 2009 final Hari a choisi de combattre Ruslan Karaev pour la troisième fois. Il met KO Karaev et Alistair Overeem dans un match "revanche", à la finale du Grand Prix mondial de la deuxième année contre Semmy Schilt.

2010[modifier | modifier le code]

Son premier combat en 2010 était au "It's Showtime" de 2010 à Prague. Hari y défend son titre de poids lourds "It's Showtime" avec un KO au deuxième round face au Tunisien Mourad Bouzidi. En avril, Hari a battu Alexey Ignashov dans le K-1 World Grand Prix 2010 à Yokohama. La lutte est allé à la décision, premier non-KO de Hari en 3 années.

It's Showtime 2010 à Amsterdam[modifier | modifier le code]

Le titre de Hari en jeu face à son ancien compagnon de la team "Chakuriki" Hesdy Gerges à Amsterdam en mai. Avant le match, il a affirmé dans une interview à la presse que son adversaire lors de l'événement a été à l'origine prévu pour être Remy Bonjasky mais Bonjasky a refusé de se battre face à Hari, indiquant que Bonjasky avait peur de perdre.

It's Showtime 2010 d'Amsterdam a eu lieu à l'Amsterdam Arena en mai 2010. Hari a dominé la plupart du premier round, frappant Gerges plusieurs fois et à l'avoir sur les cordes. Au second round, Hari a fait tomber Gerges au sol, et quand Gerges s'est relevé, Badr Hari lui met coup de pied au visage. Badr a été de nouveau disqualifié, après Gerges a été annoncé gagnant. Au lieu de cela, son partenaire d'entraînement Melvin Manhoef s'est excusé auprès des fans au nom de Hari, mais il a été hué par la foule. Gerges est devenu le nouveau "It's Showtime" Champion du monde des poids lourds.

2012[modifier | modifier le code]

Hari face Gökhan Saki au It's Showtime 2012 à Leeuwarden le 28 janvier. Il a battu Saki en le frappant à plusieurs reprises jusqu'à que l'arbitre arrête le combat , ce qui lui a valu une victoire par TKO. Il a fait tomber Saki pour la première fois avec un uppercut. Le deuxième effet de choc est venue d'un crochet du droit. Enfin, il a décroché un uppercut qui a fait chuté Saki et mis fin au combat.

En avril 2012, le nouveau K-1-président Mike Kim a annoncé que Hari ferait son retour sous la bannière de l'organisation. Le premier combat de Hari était le 27 mai 2012 à Madrid en Espagne contre Anderson "Braddock" Silva. Hari a remporté le combat par décision unanime. Badr Hari devait participer aux qualifications finales du K-1 en octobre en Asie et dans le K-1 World Grand Prix Final à New York en décembre mais il ne pourra y participer en raison de problème privé notamment de justice.

Il aura également de gros problèmes judiciaires cette année là, à cause d'un incident en boîte de nuit. Badr Hari est placé en détention provisoire pour coups et blessures volontaires sur le milliardaire Koen Everinck, il purge 7 mois de prison. Everinck aurai fait un commentaire sur la petite amie du boxeur.

2013[modifier | modifier le code]

Après avoir été libéré de détention, Hari a eu la chance de combattre dans les phases finale du K1 World Grand Prix 2012 à Zagreb, en Croatie, le 15 mars 2013, lorsque Ben Edwards se retire. Il se rebat face à Zabit Samedov dans les quarts de finale. Hari a marqué un effet de choc au début du premier round, il a gagné par décision unanime, mais s'est blessé au pied durant le combat et a été contraint de se retirer de la compétition.

Un troisième combat avec Zabit Samedov a eu lieu au légendaire Fighting Show à Moscou, en Russie, le 25 mai 2013. Après avoir chuté à la fin du premier round, il a été envoyé dans les cordes par un crochet du droit. Bien qu'il semblait lucide, il est resté sur ses genoux et a attendu le compte.

2014[modifier | modifier le code]

Il a été prévu de lutter face à Ismael Londt pour la Coupe de A1 World Combat à Eindhoven, aux Pays-Bas le 17 mai 2014, mais le match a été annulé à cause de problèmes d'acquisition d'une licence pour promouvoir l'événement.

Il a remporté un tournoi de quatre hommes au GFC 3 à Dubaï, Émirats Arabes Unis, le 29 mai 2014, contre un combattant qu'il n'apprécie pas particulièrement ; il combattu Stefan Leko dans les demi-finales et gagna par KO au premier round et face Peter Graham en finale, il gagna par TKO aussi au premier round. Il aurait gagné 1 000 000 de dirhams (soit 220 000 euros) le tournoi, dont il reversera cette somme à une association du Kosovo et de Serbie.

Le 6 juillet 2014, Hari a annoncé via les réseaux sociaux ses intentions de prendre un congé indéfini de kickboxing pour se retrouver mais quelques minutes plus tard ce statut sera effacé. Son compte aurait été piraté et niera tout envie de se retirer du monde de la boxe.

Le 15 octobre, la GFC (Global Fighting Championship) annule, un jour avant la rencontre, un match contre Patrice Quarteron.

GFC[modifier | modifier le code]

Badr Hari annonce en conférence de presse GFC4 qu'il a signé un contrat avec GFC et qu'il affrontera qui voudra le confronter.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Badr Hari a une fille nommée Amber qu'il a eu avec son ancienne compagne néerlandaise. Sa compagne est Estelle Cruyff, ex femme de l'ancienne star de football Ruud Gullit, mais aussi la nièce de Yohan Cruyff la légende du football hollandais.

Il a collaboré sur le son Won't stop de Meek Mill, dans lequel il rap en néerlandais. Il a aussi rappé avec le célèbre rappeur Appa (connu aux Pays-Bas).

Le rappeur La Fouine qui est aussi de un de ses amis, lui concoctera un morceau pour ses entrées avant ses combats, sur une reprise de l'instrumentale Bugatti de Dj Khaled.

Il fait partie des sportifs les plus riches du monde faisant partie du classement Forbes (fortune estimée à plus de 20 millions de dollars)[réf. nécessaire].

Palmarès[modifier | modifier le code]

À ce jour, Badr Hari comptabilise 117 combats pour 105 victoires et 12 défaites en pro dont 3 par disqualification.

- 6 titres de champion du monde.

  • 2014 | Global FC 4
  • 2014 | Global FC 3
  • 2009 | K-1 World Grand Prix runner up
  • 2009 à 2010 | 3 fois champion du monde poids-lourds It's Showtime +95 kg
  • 2007 à 2009 | 3 fois champion du monde K1 des poids-lourds −100 kg
  • 2002 | WPKL champion des Pays-Bas (Muay Thai)
Kickboxing record
MMA record

Legend: Modèle:Legend2 Modèle:Legend2 Modèle:Legend2 Modèle:Legend2

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]