Oulad Teïma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Houaras.
Oulad Teïma
أولاد تايمة
Awlād Taymah, Awlat Taymah, Ouled Teima, Awlād Tāymah
Blason de Oulad Teïma
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Souss-Massa-Draâ
Province Taroudant
Démographie
Population 66 183 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 30° 24′ N 9° 13′ O / 30.4, -9.21730° 24′ Nord 9° 13′ Ouest / 30.4, -9.217  
Altitude 130 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Oulad Teïma

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Oulad Teïma

Oulad Teïma, Ouled Teima ou encore Houara, (en arabe : أولاد تايمة), (en Tamazight : ⵡⵍⴰⴷ ⵜⴰⵢⵎⴰ), est une ville du Maroc, dans la région de Souss-Massa-Draâ. Elle est située entre Agadir et Taroudant dans la plaine du Souss. Oulad Teïma est traversée par la route nationale n°10.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Taroudant et d'Agadir appellent également Oulad Teïma « le 44 », arbaa ourbaïne, car l'agglomération est située à une quarantaine de kilomètres de chacune de ces deux villes.

Le centre des Oulad Teïma se trouve dans la plaine du Souss, présentant une topographie faiblement marquée avec une pente axée du sud-est vers le nord-ouest. Du point de vue géologie il s'agit en général de formations du quaternaire sous forme de sable fin plus au moins consolidé.

Climat et pluviométrie[modifier | modifier le code]

Le centre appartient a une zone marquée par une interférence océanique saharienne et montagneuse. L'influence saharienne se manifeste par le chergui. En se basant sur les données des stations météorologiques les plus proches (Ain-Chaib et Taroudant) on observe que la pluviométrie moyenne annuelle est de 250 mm.

La majorité des précipitations sont concentrées dans la saison pluvieuse plus fréquemment entre décembre et février. La saison sèche concerne le reste de l'année.

La température moyenne annuelle est de l'ordre de 20°C, avec une saison froide à 10°C (en moyenne) et des étés allant jusqu'à 40°C.

Végétation[modifier | modifier le code]

Ouled Teima est entourée de zones agricoles marquées par des fermes et champs à différentes cultures. On notera une ceinture formée par une zone forestière avec une prédominance d'arganiers.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

A la périphérique du centre d'Oulad Teïma, de petits cours d'eau servent au ruissellement pluvial en période hivernale. Le cours d'eau le plus important passe près du quartier Boukhreiss au nord-ouest du centre.

De point de vue hydrologique, les ressources en eaux souterraines de la région sont issues du grand système aquifère de la plaine de Souss.

L'alimentation de la nappe phréatique est principalement assurée par les apports provenant du Haut Atlas. Il existe plusieurs points d'eau dans la zone et par la suite une mobilisation des eaux souterraines à des fins agricoles et abondantes.

L'alimentation des centre ville d'Oulad Teïma est assurée à partir de trois puits de l'O.N.E.P dont deux se trouve plus au nord au Douar Boumasraf.

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après les recensements nationaux de la population effectuée en 1960, 1971 et 1982 et d'après les estimations des autorités locales en 1992 la population du centre d'Ouled-Taima a évolué comme suit :

1960.................1570 habitants
1971.................2 820 habitants
1982................12 520 habitants
1992................24 000 habitants
1994................47 126 habitants
1998................60 000 habitants
2004................68 098 habitants

Après qu'Oulad Teïma eut été érigée en municipalité à la suite du découpage administratif, en 1992, le périmètre urbain du centre a connu une extension en incluant les Douars périphériques tels que Chrarda, Lahdib, Ouled Fhel et Laglita ce qui a augmenté sa superficie à environ 28,5 km².

D'après le recensement de septembre 1994 la population s'est élevée à 47 126 habitants avec 8 845 ménages (environ 5 personnes par ménage), soit une densité de 1 653 habitants par km² (ou 16 personnes par hectare).

Habitat - Urbanisme[modifier | modifier le code]

La dernière extension du périmètre urbain du centre d'Oulad Teïma datée de 1986 a été homologuée par l'arrêté n° 84-86-02 du 28/03/1986. Il a été défini par 4 points et s'étalait sur une superficie égale à 13,5 km2.

Avec le nouveau découpage Administratif de 1992 une nouvelle extension du périmètre Urbain a été projetée en intégrant les quartiers, Chrarda - El-Goulita- Boukhreis Foukani, Lahdib et Ouled Fhel la superficie approximative couverte par ce niveau projet est de 28,5 km2 environ.

Le centre d'Oulad Teïma et sa périphérie a connu pendant la dernière décennie un développement considérable dans la construction, qui se caractérise par l'apparition des tissus construits, surtout clandestinement, entrainant le dépassement du plan d'aménagement actuel.

La construction existante au centre est caractérisée par un bâti essentiellement constitué par un habitat économique à deux ou trois niveaux de part et d'autre de l'axe principal (R.N° 10) et des immeubles à trois ou quatre étages à rez-de-chaussée commercial le long des avenues principales, surtout sur l'avenue Mohammed V dont on peut distinguer une certaine qualité du bâti et unité architecturale, alors qu'à l'intérieur des zones d'habitation se caractérise par un paysage urbain moins soigné.

La majorité des habitations sont en dur. On trouve des constructions en pisé dans les anciens quartiers tels que : Zaouit Sidi Taib, Chninat, Boukhais, Rtem et Charada.

Le développement du bâti a donc connu ces dernières années une croissance considérable, on constate actuellement l'existence de :

  • Treize lotissements réguliers dont dix appartements appartenant aux privés, trois à l'état (D.P.H), offrant environ 3 357 lots dont 1 800 lots construits.
  • Six lotissements en cours, cinq appartenant aux privés et un à l'état (ENNAHDA).
  • Cinq autres lotissements dont des équipements non achevés et délaissés depuis plus de 10 ans.
  • D'autre part, on distingue plusieurs quartiers sous-équipés dont certains ont fait l'objet d'une étude de restructuration par la D.P.H avec les établissements E.R.A.C et A.N.H.I à savoir l'étude réalisée des quartiers : Chrarda - Chniniat - Boukrias et Rtem. Cette étude est achevée et approuvée par les services compétents.

Quant aux documents d'urbanisme, un plan d'aménagement a été établi pour le centre en 1986, et il a été modifié plusieurs fois sans qu'il ne soit approuvé. Parallèlement à ceci, un nouveau plan d'aménagement faisant inclure tout le périmètre urbain est en cours d'étude par l'Agence (AUA) suite à une convention conclue avec le conseil municipal d'Oulad Teïma.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]