Astrocaryum vulgare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Astrocaryum vulgare est un arbre de la famille des Arecaceae. A. vulgare semble originaire du nord-ouest de l'Amérique du Sud. Il a été très anciennement cultivé par les Amérindiens et sans doute introduit en Guyane. Il pousse en touffe dans les savanes hautes ou en forêt côtière sur sol sain, sableux de préférence. La présence de A. vulgare dans un site éloigné de la côte témoigne généralement d'un ancien village disparu.

Son fruit, comestible, est l'awara. Les utilisations de l'awara, palmier domestique, sont nombreuses. La pulpe du fruit, riche en vitamine A, peut être consommée crue ou entrer dans la confection du fameux "bouillon d'awara" qui tient une grande place dans la tradition guyanaise. On peut également retirer de la pulpe une huile comestible. Le noyau très dur contient une amande blanche d'où l'on extrait le beurre d'awara ou "quioquio", graisse alimentaire fine. Par incision des spadices avant la floraison, on recueille une sève sucrée qui donne le vin de palme par fermentation. Le cœur du palmier est également un très bon comestible. Enfin, le bois d'awara, noir, dur et durable, est utilisé dans la construction des villages amérindiens ou boni.

Au Brésil, surtout dans la forêt amazonienne, il est aussi appelé tucum.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • MARTIUS, Carl Friedrich Philipp von (1881). "85", Flora Brasiliensis, 2 3 (late), 381-382.
  • Historia Naturalis Palmarum 2:74, t. 62-63. 1824
  • A. vulgare sur le sentier botanique du campus de Kourou