Créole guyanais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Créole guyanais
Région Guyane (département français d'outre-mer)
Nombre de locuteurs 400 000 (dont environ 230 000 en Guyane)[réf. souhaitée]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 gcr
IETF gcr

Le créole guyanais est un créole à base lexicale française parlé en Guyane. Il est également partiellement influencé par l'anglais, l'espagnol et le néerlandais suite à des occupations successives. On y trouve aussi des mots d'origine portugaise, qui s'expliquent par la proximité du Brésil et la présence portugaise en Guyane pendant quelques années, ainsi que des mots d'origine africaine et d'origine amérindienne et aussi des influences des autres créoles caribéens à base lexicale française (immigration haïtienne, guadeloupéenne et martiniquaise).

Le créole guyanais est assez proche des créoles martiniquais, guadeloupéen et un peu plus éloigné du créole haïtien. Le créole guyanais compte de nombreux mots en commun avec le créole des Antilles.

Il est devenu une véritable langue au fil du temps, toujours en constante évolution, sous l'influence du français et des langues des pays voisins.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le créole guyanais était une langue parlée entre les esclaves et les colons. Mais les conditions de la constitution du créole guyanais a été assez sensiblement différente du créole antillais, d'une part à cause des conflits entre français, anglais, hollandais, portugais et espagnols et d'une autre part des dialectes français comme le cadien ont beaucoup influencé le créole guyanais ce qui a fait que le créole guyanais soit assez différent de celui de ses sœurs antillaises. Le créole guyanais compte de nombreux mots en commun avec le créole des Antilles, mais il y a encore beaucoup de mots qui les différencient sensiblement.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le créole guyanais utilise l'alphabet latin, à l'exception des lettres q et x, qui sont remplacées respectivement par k (kat pour quatre) et z (prononcé alors comme le x français : zénofob pour xénophobe).

Le c n'est utilisé que combiné avec h (chouval pour cheval), sinon il est remplacé par k (kouman pour comment) ou s (mesi pour merci). Le h n'est jamais employé seul.

Le u est toujours précédé de o pour former le son ou comme en français. Dans les autres utilisations, il est remplacé par i (izé pour usé)

Comparaison du même texte dans les différentes créoles à base lexicale française voisins et en français pour la comparaison.
Créole guyanais Créole martiniquais Créole guadeloupéen Créole haïtien Créole sainte-lucien Créole réunionnais Créole mauricien Français
Tout moun fèt libr é égal andan dignité é an droi. Yé dwé di rézon é di konsyans, é divèt aji roun pou rôt annan oun lespri di fraternité. Tout moun ka nèt lib é égal an dinyité é an dwa. Yo ni rézon épi konsyans, é dwet aji yonn pou lòt adan an lespri di fraternite. Tout moun ka nèt lib é égal an dinyité é an dwa. Yo tini rézon épi konsyans é yo pou aji yonn ba lòt adan on lèspri a fratènité. Tout moun fèt lib e egal nan diyite ak dwa. Yo gen la rezon ak konsyans epi yo fèt pou aji youn pou lòt nan yon lespri fratenite. Tout imen ka net lib égo an dignité épi yo dwa.yo ni rézon ek konsyans la épi dwet aji yonn pou lot adan yonn lespri di fraternité. Tout bann zïmin i éné lib é égo dan la dinité ek dann droi. Zot nana la rézon ek la consians é zot i doi azhi inalot dan inn lespri fraternité Toute bane zimin nèt lib é égo dan la dignité é dan bane droi la. Zot ena la rézon ek la conscians é fodé ki tout dimoun azi dan ene lespri fraternité Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. « Déclaration Universelle des droits de l'Homme (Article premier) ».

Quelques proverbes créoles guyanais[modifier | modifier le code]

  • « Roun chyen pa ka kouri dèyè dé zo » (Un chien ne court pas après deux os) : On ne court pas deux lièvres à la fois.
  • « Lô poul lévé asou dizé, a manjé i ka sasé » (Quand la poule a fini de couver, elle cherche à manger) : Tout travail mérite salaire.
  • « Chyen pa ka fé chat » (Un chien ne fait pas de chat).
  • « Sa ki la pou to dlo pa ka charyié'l » : si ça doit arriver, ça arrivera.
  • « A grenn douri ka plen sak douri. » (C'est en ajoutant des grains de riz qu'on remplit un sac) : petit à petit, l'oiseau fait son nid.
  • « Roun lanmen lavé rôt » (Une main lave l'autre) : « il faut s'entraider » ou bien « une action en efface une autre »[1].

Grammaire[modifier | modifier le code]

L'article[modifier | modifier le code]

En créole guyanais, il n'existe pas de marque de genre féminin ou masculin. La forme de l'article est donc la même pour les noms masculins et féminins.

L'article défini[modifier | modifier le code]

L'article défini singulier vient s'accoler derrière le mot qu'il accompagne, et en est séparé par un trait d'union. L'article défini est a :

chèz-a tab-a
la chaise la table

ya est la marque du défini pluriel. Il est placé après le nom :

tab-ya
les tables

pour les mots qui se termine en on, an, en ou oun, on utilise yan

Timoun-yan
les enfants

L'article indéfini[modifier | modifier le code]

L'article indéfini a une forme unique, oun, et il est placé avant le nom :

oun wonm oun fanm
un homme une femme

En créole, l'article indéfini pluriel "des" n'a pas d'équivalent :

I ka manjé mang.
Il mange des mangues.

Le genre[modifier | modifier le code]

Pour désigner un animal, le sexe suit l'article :

oun fimèl chyen
une chienne
oun mal chyen
un chien

Les pronoms personnels sujets et les adjectifs possessifs[modifier | modifier le code]

Les pronoms personnels sujets et les pronoms possessifs sont identiques sauf pour son, sa, ses-so. Les pronoms sont toujours placés devant le verbe sauf à l'impératif. On emploiera aussi bien mo pour mon papa, mo papa, ma maman, mo manman que pour mes cousins, mo kouzen. Les pronoms personnels en créole et français.

créole français
mo je
to, ou (vouvoiement singulier) tu / vous
i, li il, elle
nou nous
zòt vous
ils, elles

Les adjectifs possessifs en créole et en français.

créole francais
mo mon / ma / mes
to / ou ton / ta / tes
so son / sa / ses
nou notre / nos
zòt votre / vos
leur / leurs

Quelques mots en créole[modifier | modifier le code]

Français Créole prononciation
se débattre (débrouillard) djoubaté
une chose bèt-a bête a
ciel syel-a syél-a
eau dlo
feu difé
terre latè
homme boug, mouché, wonm bougue, mouché
femme fanm fanm
garçon tiboug ti bougue
fille tifi ti fille
enfant timoun ti moune
manger manjé mangé
boire bouè
vouloir
devoir divet / dèt divèt (t) sonore
grand gran
petit piti / ti
adulte grandmoun grands moune
nuit lannuit
jour jou
se promener drivé
promenade pronmnen
mal élevé malélivé
coup de poing tchòk
frappe-le ba li (fouté'l oun tchòk)
avoir gen / ganyen gen comme gain
savoir savé savé
dans andan, annan andans, annane
dedans andidan, ofan
dehors dérò
sur asou,anlè
eux
parole palò palò
moi, je mo mo comme mots
toi, tu to, ou to, ou
il / elle i, li
nous nou
vous zòt
ils / elles

Le G.E.R.E.C[modifier | modifier le code]

Le G.E.R.E.C (Groupe d'Études et de Recherches en Espace Créolophone) fondé en 1975 par le Pr Jean Bernabé, regroupe des chercheurs travaillant sur la langue, la culture et les populations créoles (Martinique, Guadeloupe, Guyane…), avec un regard spécifique sur les créoles à base lexicale française et sur l'aire francophone. Le G.E.R.E.C produit des travaux concernant l'écriture du créole, notamment une famille de normes concernant sa graphie, qui fait référence depuis 1976.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Ne pas confondre le créole à base lexicale française guyanais (code ISO 639-3 gcr) avec le créole à base lexicale anglaise guyanais ou guyanien (en) (code ISO 639-3 gyn) parlé dans le Guyana (ancienne Guyane britannique) proche.
  1. Kréòl : guide pratique de conversation en créole guyanais par Roseline Jadfard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]