Éthanol cellulosique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'éthanol cellulosique (ou ceetol) est un biocarburant de transport fabriqué à partir de déchets agricoles et ligneux, ainsi que d'arbres à croissance rapide.

La paille de blé, la canne à sucre, le maïs, les déchets ligneux, le panic érigé et le peuplier constituent autant de sources potentielles. Les sous-produits végétaux servent à produire l'énergie requise pour la fabrication de l'éthanol cellulosique. Son potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre est supérieur à celui de l'éthanol traditionnel fabriqué à partir de céréales. Comme l'éthanol traditionnel, l'éthanol cellulosique peut être ajouté à l'essence et utilisé dans tous les véhicules à essence d'aujourd'hui.

La production d'éthanol cellulosique pourrait permettre de stimuler la croissance économique dans les régions rurales, d'ouvrir de nouveaux marchés aux agriculteurs et d'accroître l'usage de l'énergie renouvelable.

La production d'éthanol se découpe en plusieurs étapes: rupture de la cellulose pour obtenir des sucres, puis transformation des sucres en carburant (comme l'éthanol)

Le 16 janvier 2014, la société DEINOVE a annoncé obtenir un taux (volume/volume) de 9% d'ethanol à partir de glucose, en faisant agir des bactéries qu'ils ont appelé Deinocoques[1].

En France, la recherche sur la thématique est portée par le PROJET FUTUROL, regroupant 11 acteurs de la recherche, de l'industrie et de la finance. Ce projet a démarré en 2008 et s'appuie sur un réseau de 12 laboratoires. En 2011, le dispositif a été complété par la mise en service d'une usine-pilote, véritable usine comprenant toutes les étapes unitaires à la production d'éthanol cellulosique.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]