André Martinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martinet.
André Martinet
Linguiste occidentalXXe siècle
Signature d'André Martinet en 1977.
Signature d'André Martinet en 1977.
Naissance 12 avril 1908
Saint-Alban-des-Villards(Savoie)
Décès 16 juillet 1999 (à 91 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
École/tradition structuralisme
fonctionnalisme
Principaux intérêts linguistique diachronique, linguistique générale
Idées remarquables fondateur de l'approche fonctionnaliste de la syntaxe
Œuvres principales Éléments de linguistique générale, Langue et Fonction
Influencé par l'École de Prague

André Martinet (Saint-Alban-des-Villards, Savoie, 12 avril 1908 - Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine, 16 juillet 1999) est un linguiste français, père de l’analyse fonctionnaliste en linguistique française.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Agrégé d'anglais, il soutient en 1937 ses deux thèses de doctorat : La gémination consonantique d'origine expressive dans les langues germaniques et La phonologie du mot en danois.

De 1938 à 1946, il est directeur d'études à l'École pratique des hautes études. Il dirige ensuite l'International Auxiliary Language Association à New York (1946-1948), où il contribue à l'élaboration de l'interlingua. Il enseigne à l'université Columbia, où il est nommé directeur du département de linguistique (1947-1955) et devient directeur de la revue Word.

En 1955, il retrouve son poste à l'École pratique des hautes études et occupe la chaire de linguistique générale à la Sorbonne, puis à l'Université Paris Descartes. Il est président de la Société européenne de linguistique (1966-1999), fonde la Société de linguistique fonctionnelle et la revue La Linguistique.

Influencé par l'École de Prague, il fonde l'approche fonctionnaliste de la syntaxe (Langue et Fonction, 1962). Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages importants en linguistique diachronique (Économie des changements phonétiques, 1955) et en linguistique générale. Son ouvrage le plus connu, Éléments de linguistique générale (1960) a été traduit dans 17 langues et a influencé toute une génération de linguistes en France et dans le monde. Il est également l'auteur de: Syntaxe générale (1985), Fonction et dynamique des langues (1989). Il a laissé une autobiographie intellectuelle : Mémoires d'un linguiste, vivre les langues (1993).

André Martinet a le premier relevé la double articulation du langage, qui singularise le langage humain (par opposition aux langages formels).

On lui doit les notions de lexème et de morphème.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La gémination consonantique d'origine expressive dans les langues germaniques, Copenhague, Munksgaard, 1937.
  • La phonologie du mot en danois, Paris, Klincksieck, 1937.
  • La prononciation du français contemporain, Paris, Droz, 1945.
  • Économie des changements phonétiques, Berne, Francke, 1955.
  • La description phonologique avec application au parler francoprovençal d'Hauteville (Savoie), coll. « Publication romanes et françaises », Genève, Librairie Droz, 1956.
  • Éléments de linguistique générale, Paris, Armand Colin, 1960.
  • A functional view of language, Oxford, Clarendon, 1962.
    • Traduction en français : Langue et fonction, 1962.
  • La linguistique synchronique, Paris, Presses universitaires de France, 1965.
  • Manuel pratique d'allemand Ed. A. et J. Picard, 1965
  • Le français sans fard, coll. « Sup », Paris, PUF, 1969.
  • Dictionnaire de la prononciation française dans son usage réel, avec Henriette Walter, Paris, France-Expansion, 1973.
  • Évolution des langues et reconstruction, Paris, PUF, 1975.
  • Studies in Functional Syntax, München, Wilhelm Fink Verlag, 1975.
  • Grammaire fonctionnelle du français, Paris, Didier, 1979.
  • Syntaxe générale, Paris, Armand Colin, 1985.
  • Des steppes aux océans : l'indo-européen et les indo-européens, Paris, Payot, 1986.
  • Fonction et dynamique des langues, Paris, Armand Colin, 1989.
  • Mémoires d'un linguiste, vivre les langues, 1993.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]