Alexandre de Hesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre de Hesse

Alexandre de Hesse-Darmstadt, né le 15 juillet 1823 à Darmstadt, mort le 15 décembre 1898.

Famille[modifier | modifier le code]

balra Il est le troisième fils du grand-duc Louis II de Hesse et de Wilhelmine de Bade.

La relation intime que la grande duchesse Wilhelmine entretint avec un gentilhomme suisse Auguste de Senarclens de Grancy fait passer ce dernier pour le père biologique du prince et de ses frères et sœurs puînés.

La sœur cadette du prince, Marie de Hesse-Darmstadt, épousa en 1843 le tsar Alexandre II de Russie. Sa grand-tante avait épousé en 1773 le tsar Paul Ier de Russie. Sa petite-nièce Alix épousera le tsar Nicolas II de Russie en 1894 tandis que la sœur aînée de celle-ci, la princesse Élisabeth avait épousé en 1885 le grand-duc Serge, oncle de Nicolas II. Étrangement, tous ces membres de la famille impériale russe mariés à des princesses de Hesse-Darmstadt ont péri assassinés.

Le prince Alexandre, lui, refusa un mariage dynastique.

En 1851, âgé de 28 ans, il renonça à ses titres et à la succession du grand-duché de Hesse-Darmstadt pour pouvoir épouser morganatiquement la femme de sa vie, Julia von Hauke (1825-1895), qui fut titrée princesse de Battenberg. Ils vécurent au château d'Heiligenberg que le prince tenait de sa mère, la grande-duchesse Wilhelmine.

Ils furent les fondateurs de la Maison de Battenberg qui, bénéficiant de la puissante protection de la reine Victoria du Royaume-Uni, permit à ses membres issus d'une union illégale et contrairement à l'usage des cours, de contracter des unions brillantes au sein des maisons souveraines européennes, d'accéder brièvement au trône de Bulgarie et à la vice-royauté des Indes.

S'étant établis en Angleterre, les Battenberg, conformément à la loi, anglicisèrent en 1917 leur nom et se firent appeler Mountbatten.

Prince Alexandre de Hesse et son épouse, la princesse de Battenberg


De cette union naquirent :

Alexandre de Hesse-Darmstadt est le quadrisaïeul de Louis de Bourbon (1974), l'un des prétendants au trône de France sous le titre de "duc d'Anjou".

Source[modifier | modifier le code]

  • Généalogies des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann. Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

Articles connexes[modifier | modifier le code]