Alexandre Ier de Bulgarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre Ier.
Alexandre Ier
Alexandre Ier de Bulgarie (1880)
Alexandre Ier de Bulgarie (1880)
Titre
1er prince de Bulgarie

(&&&&&&&&&&&026887 ans, 4 mois et 8 jours)
Prédécesseur Aucun
Successeur Ferdinand Ier
Biographie
Dynastie Maison de Battenberg
Nom de naissance Alexander Joseph von Battenberg
Date de naissance
Lieu de naissance Vérone
Date de décès (à 36 ans)
Lieu de décès Graz
Père Alexandre de Hesse
Mère Julia von Hauke
Conjoint Johanna Loisinger
Enfant(s) Comte Asen de Hartenau
Comtesse Tsvetana de Hartenau

Alexandre Ier de Bulgarie
Souverains de Bulgarie

Alexandre Ier de Bulgarie ou Alexandre de Battenberg (5 avril 1857 - 17 novembre 1893) est le premier souverain de la Principauté de Bulgarie, dessinée par le traité de Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu du mariage morganatique du prince Alexandre de Hesse, il n'est pas dynaste. Cependant, il est le neveu de la tsarine née Marie de Hesse-Darmstadt (épouse d'Alexandre II de Russie).

Il combattit durant la guerre turco-russe qui aboutit à la création de la Principauté de Bulgarie après les traités de San Stefano et de Berlin. La Russie victorieuse essaya en permanence de diriger en sous main la Bulgarie, alors vassale de la Turquie, et dans la sphère d'influence germanique. Des conseillers militaires russes furent envoyés pour combattre l'influence austro-hongroise.

Alexandre Ier, de son côté, refusa la constitution de la Bulgarie et le régime parlementaire en dissolvant le parlement en 1880 et en suspendant la constitution en 1881 avec octroi des pleins pouvoirs, malgré l'opposition des nationalistes bulgares aidés par la Russie.

À l'avènement d'Alexandre III de Russie (1881), il restaure la constitution et forme un gouvernement pour mieux combattre l'influence de la Russie.

Après l'annexion de la Roumélie orientale par la Bulgarie, la Russie était déterminée à chasser Alexandre Ier mais l'issue victorieuse de la Guerre serbo-bulgare déjoua les plans de Saint-Pétersbourg.

Finalement, un coup d'État pro-russe le 21 août 1886 le força à abdiquer le 7 septembre 1886 malgré une tentative de reprendre le trône.

C'est Ferdinand de Saxe-Cobourg qui lui succède en 1887.

Il termina sa vie comme général dans l'armée autrichienne avec le titre de comte de Hartenau.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le prince Alexandre épousa en 1889 Johanna Loisinger (1865–1951), chanteuse lyrique, qui fut alors titrée comtesse de Hartenau. Le couple eut deux enfants : Asen Ludwig Alexander (1890–1965), comte de Hartenau, et Marie Therese Vera Zwetana (1893–1935), comtesse de Hartenau. Le prince Asen épousa en 1932 Bertha Hussa-Lamos (1892-1971). Le couple n'ayant pas eu d'enfants, la maison princière de Bulgarie s'éteignit avec eux.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander I., Encyclopædia Britannica, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]