Aleksandr Radoulov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radoulov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Aleksandr Radoulov

Photographie couleur de Radoulov
Surnom(s) Radou
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Né le 5 juillet 1986,
Nijni Taguil (RSFSR)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
Équipe KHL HK CSKA Moscou
Ancienne(s) équipe(s) Salavat Ioulaïev Oufa
A joué pour Superliga
HK Dinamo Moscou
Vyschaïa Liga
THK Tver
LAH
Admirals de Milwaukee
LNH
Predators de Nashville
Repêc. LNH 15e choix au total, 2004
Predators de Nashville
Carrière pro. Depuis 2006

Temple de la renommée russe : 2009

Aleksandr Valerievitch Radoulov - en russe : Александр Валерьевич Радулов et en anglais : Alexander Radulov - (né le 5 juillet 1986 à Nijni Taguil en République socialiste fédérative soviétique de Russie) est un joueur professionnel de hockey sur glace russe[1]. Il est le frère cadet d'Igor Radoulov. Il évolue au poste d'ailier[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Radoulov a débuté le hockey sur glace à Nijni Taguil. Son premier entraîneur est Aleksandr Veïngardt[3]. À l'âge de dix-sept ans, Radoulov joue un match en Superliga pour la formation du HK Dinamo Moscou lors de la saison 2003-2004. Néanmoins, il est prêté durant la majorité de la saison au THK Tver en Vyschaïa Liga. L'équipe se classe dixième de la zone ouest de la deuxième division russe[4].

Il représente l'équipe nationale Russe au niveau international lors du championnat du monde moins de 18 ans 2004. La Sbornaïa remporte la médaille d'or en battant en finale les États-Unis[5]. Il est choisi en première ronde, en quinzième position au total par les Predators de Nashville de la Ligue nationale de hockey lors du repêchage d'entrée dans la LNH 2004. Il est appelé en neuvième position lors de la sélection européenne 2004 de la Ligue canadienne de hockey par les Remparts de Québec[6]. Il part alors en Amérique du Nord.

Les Remparts de Québec[modifier | modifier le code]

Radoulov évolue pour les Remparts dans la ligue de hockey junior majeur du Québec de 2004 à 2006. À sa première année, il récolte 75 points en 65 matchs, bon pour le troisième rang des marqueurs de son équipe derrière Josh Hennessy et Karl Gagné. Troisièmes de la division est, les Remparts sont éliminés 4-2 par les Saguenéens de Chicoutimi en quart de finale de la Coupe du Président.

Durant la saison 2005-2006, Aleksandr brise plusieurs records d'équipe et devient rapidement l'un des meilleurs joueurs évoluant dans la LHJMQ[7]. Dans la première partie de saison, son duo avec la recrue Angelo Esposito est un des plus explosif de la ligue.

Le 28 octobre 2005, contre les Voltigeurs de Drummondville, il établit une nouvelle marque pour le nombre de buts dans un même match avec 6. Il ajoute une passe dans une victoire de 11-2 pour égaler la marque de 7 points dans un match établi par Éric Chouinard. Le 19 mars 2006, Radoulov inscrit pas moins de 11 points. Ses 7 buts et 4 aides contre l'Océanic de Rimouski lui donnent le nouveau record de points et de buts dans un même match pour les Remparts.

Il établit également la marque de son équipe pour le nombre de matchs d'au moins un point avec 50. Au niveau de la LHJMQ, seul Mario Lemieux a fait mieux par le passé avec 62 matchs.

Il participe au championnat du monde junior en 2005[8]. Le Canada s'impose 6-1 en finale contre Radoulov et ses coéquipiers[9].

Radoulov termine la saison au premier rang des pointeurs de la LHJMQ ainsi que de la Ligue canadienne de hockey. Ses 152 points (61 buts et 91 aides) lui donnent le record d'équipe pour les points, buts et passes en une saison. Dans un match contre l'Océanic de Rimouski, il marque 7 buts pour 11 points dans une victoire de 16-3 des siens. Il égale, avec Pavel Rosa, le record de points réalisé par un joueur européen évoluant dans la LHJMQ lors de ce dernier match de la saison.

Durant les séries de championnat 2006 de la LHJMQ, il marque 21 buts et récolte 34 passes pour une production totale de 55 points. Il obtient au moins un point à chaque match et termine à seulement deux points du record de Simon Gamache établi lors de la saison 2000-01[10].

Durant le championnat de la Coupe Memorial 2006, Radoulov obtient 9 points (5 buts et 4 passes) en 4 matchs, aidant son équipe à gagner le tournoi en battant l'équipe hôte en finale, les Wildcats de Moncton. Il décrocha également le Trophée Stafford Smythe remis au joueur du tournoi le plus utile à son équipe. Il est nommé joueur junior de l'année 2006 au Canada par la LCH.

L'organisation des Remparts de Québec a retiré son maillot, floqué du numéro 22, le 28 novembre 2007 durant une rencontre les opposant aux Saguenéens de Chicoutimi.

Il est convié au championnat du monde junior 2006[11]. La Russie s'incline en finale 5-0 contre les Canadiens[12].

Les Predators de Nashville[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 2006, Aleksandr Radoulov signe un contrat professionnel de trois ans avec les Predators de Nashville. Il joue un seul match pré-saison de la LNH le 23 septembre 2006, récoltant une aide sur un but de Yanic Perreault contre les Blue Jackets de Columbus. Il marque également un but dans la fusillade obligatoire des matchs pré-saison.

Le 4 octobre 2006, il est retiré de la formation et cédé au club-école des Admirals de Milwaukee, où il amorce la saison à titre de joueur régulier[13].

Il est désigné joueur offensif de la deuxième semaine du 15 octobre 2006 dans la Ligue américaine de hockey (LAH), ayant obtenu en 3 matchs, 3 buts et 4 mentions d'aide pour un total de 7 points[14].

Le 20 octobre 2006, il est rappelé du club-école de Milwaukee. Il rejoint la formation régulière des Predators de Nashville. Il dispute son premier match dans la Ligue nationale de hockey le 21 octobre 2006 contre les Canucks de Vancouver[15]. Le 26 octobre 2006, il compte sur son premier lancer, son premier but en saison régulière dans la Ligue nationale de hockey aux dépens du gardien Vesa Toskala des Sharks de San José.

Le 6 novembre 2006, il est rétrogradé de nouveau au club-école des Admirals de Milwaukee. En six parties avec les Predators de Nashville, il a marqué 2 buts et 4 minutes de pénalité. Le 21 novembre 2006, il est rappelé pour le restant de la saison chez les Predators.

Dans le deuxième match du premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2008, Radoulov charge dans le dos l'attaquant des Sharks de San José Steve Bernier. Bernier tape la tête dans la balustrade, et reste inconscient pendant trois minutes sur la glace avant d'être aider par ses coéquipiers Marcel Goc et Joe Thornton. Cependant, Bernier n'a souffert d'aucune blessure sérieuse. Radoulov a été suspendu un match pour ce geste[16]. L'équipe est éliminée en quart de finale de l'Association de l'Ouest par les Sharks.

Il obtient sa première titularisation en équipe nationale senior le 27 avril 2007 face au Danemark dans le cadre du championnat du monde 2007[17]. Il inscrit son premier but en quart de finale le 9 mai 2007 contre la République tchèque[18]. L'équipe obtient la médaille de bronze contre la Suède[19] après avoir perdu en demi-finale contre la Finlande[20].

Le 4 octobre 2007, il entame sa première saison avec les Predators de Nashville en tant que membre officiel de l'équipe. Les Predators prennent la huitième place de la conférence. Les Red Wings de Détroit vainqueurs de la Coupe Stanley font tomber les Predators en 4-2 au premier tour des séries éliminatoires.

Lors du championnat du monde, la Russie décroche le titre en battant le Canada 5 à 4 après prolongation[21]. Radoulov est auteur d'une assistance lors de ce match[22], portant son total à trois dans cette compétition.

Le Salavat Ioulaïev Oufa[modifier | modifier le code]

Le 11 juillet 2008, il signe un contrat de trois ans avec le Salavat Ioulaïev Oufa dans la Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga malgré le fait qu'il soit toujours lié avec les Predators[23]. Il annonce à la franchise de Nashville sa volonté de jouer pour dans son pays natal, argumentant que le Salavat lui offre de meilleures conditions financières. Après cette annonce, les Predators, la Ligue nationale de hockey et la Fédération internationale de hockey sur glace ont annoncé que Radoulov est sous contrat avec Nasville et que sa signature en Russie est une violation des accords conclus la veille entre la LNH et les autres ligues afin de respecter les contrats de joueurs existants. L'IIHF ordonne alors à Oufa de casser le contrat de Radoulov, mais le vice-président de la KHL, Ilia Kochevrine argumente que Radoulov a signé son contrat le 5 juillet soit cinq jours avant cet accord du 10 juillet. Comme le litige s'est prolongé, l'IIHF suspend Radoulov de toutes compétitions internationales à compter du 18 juillet 2008 tant que les investigations sont en cours[24]. Cet suspension a été levée assez tôt puisqu'il est apparu qu'aucun motif juridique n'existe pour suspendre le joueur.

Après avoir donné l'ultimatum du 1er septembre 2008, pour revenir dans leur effectif, les Preds, l'ont suspendu le lendemain, avec suppression de salaire pour la saison[25]. Le Salavat Ioulaïev remporte la saison régulière durant laquelle il a échangé Grigori Chafigouline au Vitiaz Tchekhov pour faire venir son frère Igor dans l'équipe. Avec quarante-huit points en cinquante-deux parties, Radoulov termine troisième pointeur de l'équipe derrière Alekseï Terechtchenko et Aleksandr Perejoguine. L'équipe remporte la saison régulière[26] mais est éliminée en quatre matchs par l'Avangard Omsk dès les huitièmes de finale de la Coupe Gagarine[27]. Radoulov sert deux aides. En Ligue des champions, le Metallourg Magnitogorsk barre la route des Bachkires en demi-finale de l'épreuve[28]. L'attaquant marque un but et quatre assistances en six parties. Il prend part au championnat du monde 2009[29]. Avec dix points, il devient un maillon essentiel de la Sbornaïa dont il est le deuxième pointeur après Ilia Kovaltchouk (quatorze points)[30]. Au cours des matchs à élimination directe, Radoulov inscrit deux assistances contre la Biélorussie[31], une aide sur le but victorieux de Konstantin Gorovikov face aux États-Unis[32]. La Russie remporte le titre mondial face au Canada. Oleg Saprykine répond à Jason Spezza avant que Radoulov n'inscrive le but de la victoire 2-1 pendant le deuxième tiers temps[33].

Photographie couleur de l'équipe de Russie.
Radoulov et Viktor Kozlov.

La saison suivante, Viatcheslav Bykov et son assistant Igor Zakharkine prennent les rênes de l'équipe à la place de Sergueï Mikhaliov[34]. Ce duo est également à la tête de la sélection nationale. Avec 63 points, Radoulov termine quatrième pointeur de la saison régulière. L'équipe remporte la saison régulière et reçoit la Coupe du Continent[35]. Cette victoire offre la Koubok Kontinenta au club, nouveau trophée mis en place par la KHL. Radoulov est deuxième au niveau des aides derrière Alekseï Iachine du SKA Saint-Pétersbourg (39 aides contre 46 à Iachine) et deuxième du différentiel plus-moins derrière son coéquipier Norvégien Patrick Thoresen (+44 contre +45). Il est meilleur pointeur et passeur lors des séries éliminatoires. Les Ak Bars Kazan s'imposent 4-2 en finale de conférence face aux joueurs d'Oufa.

Blessé à la cheville puis à la jambe, il déclare forfait pour le championnat du monde 2010[36].

En 2010-2011, il est aligné avec Robert Nilsson et Thoresen. Il est nommé assistant-capitaine de Viktor Kozlov. Le 10 octobre 2010, il marque un but au bout de six secondes de jeu face au Iougra Khanty-Mansiïsk. Radoulov conclut la saison régulière avec le plus haut total de points (quatre-vingt) et le d'assistances (soixante). Le Salavat, possède le deuxième bilan de la saison régulière derrière l'Avangard Omsk[37]. Le Salavat élimine le Sibir Novossibirsk en huitième de finale, puis le tenant du titre les Ak Bars Kazan. Radoulov inscrit le but de la victoire lors du cinquième et dernier match de la série. Oufa écarte ensuite en sept matchs le Metallourg Magnitogorsk en finale de la conférence est. L'équipe remporte la Coupe Gagarine quatre victoires à une sur l'Atlant Mytichtchi. Radoulov compte le plus haut total d'aides des séries éliminatoires avec quinze assistances pour vingt-et-un points.

Lors de la saison 2011-2012, Sergueï Mikhaliov est le nouvel entraîneur du Salavat Ioulaïev Oufa. La saison est mouvementée, Radoulov ne s'entend pas avec Mikhaliov et veut temporairement quitter l'équipe. Mikhaliov est remplacé au cours de la saison par son assistant Vener Safine et des joueurs cadres tels que Maksim Souchinski, Oleg Tverdovski ou Robert Nilsson sont écartés. Malgré tout, l'assistant-capitaine de Kozlov réédite sa performance de la campagne précédente en menant la ligue au niveau des aides (trente-huit) et des points (soixante-trois). Il ajoute six assistances lors des huitièmes de finale de la Coupe Gagarine. Le Salavat est éliminé en six matchs par les Ak Bars Kazan dans le duel opposant les deux derniers vainqueurs de l'épreuve[38]. À la suite de cette élimination, il décide de retourner en Amérique du Nord pour finir la saison avec les Predators de Nasville[39].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue de hockey junior majeur du Québec[modifier | modifier le code]

Ligue canadienne de hockey[modifier | modifier le code]

Coupe Memorial[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga[modifier | modifier le code]

  • 2009 : participe avec l'équipe Iachine au premier Match des étoiles.
  • 2010 : participe avec l'équipe Iachine au deuxième Match des étoiles.
  • 2010 : nommé attaquant du mois de mars.
  • 2010 : meilleur pointeur des séries éliminatoires.
  • 2010 : meilleur passeur des séries éliminatoires.
  • 2010 : remporte la crosse d'or (meilleur joueur).
  • 2010 : nommé dans l'équipe type (casque d'or).
  • 2011 : participe avec l'équipe Est au troisième Match des étoiles (titulaire).
  • 2011 : nommé attaquant du mois de février.
  • 2011 : remporte le trophée du buteur le plus rapide.
  • 2011 : meilleur pointeur de la saison régulière.
  • 2011 : meilleur passeur de la saison régulière.
  • 2011 : meilleur passeur des séries éliminatoires de la Coupe Gagarine.
  • 2011 : nommé dans l'équipe type (casque d'or).
  • 2011 : remporte la crosse d'or (meilleur joueur).
  • 2012 : participe au quatrième Match des étoiles avec la conférence Est.
  • 2012 : meilleur pointeur de la saison régulière.
  • 2012 : meilleur passeur de la saison régulière.
  • 2012 : nommé dans l'équipe type (casque d'or).
  • 2012 : remporte la crosse d'or (meilleur joueur).
  • 2013 : participe au Cinquième Match des étoiles avec la conférence Ouest.

Koubok Pervogo Kanala[modifier | modifier le code]

  • 2010 : nommé meilleur attaquant.
  • 2011 : nommé meilleur attaquant.

Coupe Karjala[modifier | modifier le code]

  • 2011 : termine meilleur pointeur.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[40]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2003-2004 THK Tver Vyschaïa Liga 42 15 16 31 +5 102
2003-2004 HK Dinamo Moscou Superliga 1 0 0 0 -2 2
2004-2005 Remparts de Québec LHJMQ 65 32 43 75 +30 64 13 6 5 11 -1 15
2005-2006 Remparts de Québec LHJMQ 62 61 91 152 +53 101 22 21 33 54 +17 30
2006 Remparts de Québec Coupe Memorial 4 5 4 9 +4 6
2006-2007 Admirals de Milwaukee LAH 11 6 12 18 +3 26
2006-2007 Predators de Nashville LNH 64 18 19 37 +19 26 4 3 1 4 +1 19
2007-2008 Predators de Nashville LNH 81 26 32 58 +7 44 6 2 2 4 0 6
2008-2009 Salavat Ioulaïev Oufa KHL 52 22 28 48 +6 92 4 0 2 2 +1 4
2008-2009 Salavat Ioulaïev Oufa LdC 6 1 4 5 0 10
2009-2010 Salavat Ioulaïev Oufa KHL 54 24 39 63 +44 62 16 8 11 19 +7 10
2010-2011 Salavat Ioulaïev Oufa KHL 54 20 60 80 +27 83 21 3 15 18 +9 42
2011-2012 Salavat Ioulaïev Oufa KHL 50 25 38 63 +1 64 6 0 6 6 +1 2
2011-2012 Predators de Nashville LNH 9 3 4 7 +3 4 8 1 5 6 +2 4
2012-2013 HK CSKA Moscou KHL 48 22 46 68 +12 86 9 1 7 8 -4 0
2013-2014 HK CSKA Moscou KHL 34 9 25 34 +19 75 - - - - - -
Totaux LNH 154 47 55 102 +29 74 17 6 8 14 +3 29

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2004 Championnat du monde moins de 18 ans 6 2 5 7 2 +7 médaille d'or Médaille d'or
2005 Championnat du monde junior 6 2 1 3 4 +1 médaille d'argent Médaille d'argent
2006 Championnat du monde junior 6 1 3 4 4 +2 médaille d'argent Médaille d'argent
2007 Championnat du monde 9 2 0 2 6 +1 médaille de bronze Médaille de bronze
2008 Championnat du monde 6 0 3 3 2 +3 médaille d'or Médaille d'or
2009 Championnat du monde 9 4 6 10 10 +7 médaille d'or Médaille d'or
2010 Jeux olympiques 4 1 1 2 4 +1 Sixième place
2011 Championnat du monde 9 2 5 7 6 -1 Quatrième place
2013 Championnat du monde 8 5 5 10 4 +4 Sixième place
2014 Jeux olympiques 5 3 3 6 4 +4 Cinquième place

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  2. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  3. (ru) Biographie sur http://www.peoples.ru
  4. (fr) Championnat de Russie 2003/04 sur http://www.hockeyarchives.com
  5. (fr) Championnats du monde 2004 des moins de 18 ans sur http://www.hockeyarchives.com
  6. (en) 2004 CHL Import Drat List sur members.shaw.ca
  7. (fr) Fiche de Radoulov sur http://www.lhjmq.qc.ca
  8. (fr) Championnat du monde des moins de 20 ans 2004/05 sur http://www.hockeyarchives.com
  9. (fr) Canada - Russie (4 janvier 2005) sur http://www.hockeyarchives.com
  10. Tous les records d'équipes établis par Radoulov concernent la nouvelle édition des Remparts qui débuta lors de la saison 1997-1998
  11. (fr) Championnat du monde des moins de 20 ans 2005/06 sur http://www.hockeyarchives.com
  12. (fr) Canada - Russie (5 janvier 2006) sur http://www.hockeyarchives.com
  13. (en) Communiqué de presse, Site officiel des Prédateurs de Nashville, Radulov reassigned to Milwaukee nashvillepredators.com
  14. (en) Radulov named CCM Vector/AHL Player of the Week sur http://www.theahl.com
  15. (fr) "Radulov à Nashville", Radio-Canada sports
  16. (en) Predators forward Radulov suspended 1 game sur http://www.cbs.ca
  17. (fr) Russie - Danemark (27 avril 2007) sur http://www.hockeyarchives.info
  18. (fr) Russie - République Tchèque (9 mai 2007) sur http://www.hockeyarchives.info
  19. (fr) Russie - Suède (13 mai 2007) sur http://www.hockeyarchives.info
  20. (fr) Russie - Finlande (12 mai 2007) sur http://www.hockeyarchives.info
  21. (fr) Championnats du monde 2008 sur http://www.hockeyarchives.com
  22. (fr) Canada - Russie (18 mai 2008) sur http://www.hockeyarchives.com
  23. (en) Radulov the latest NHLer to sign in Russia sur http://www.tsn.ca
  24. (en) IIHF suspends 6 players, investigates transfers sur http://www.cbs.ca
  25. (en) Predators suspend Radulov indefinitely without pay sur http://www.tsn.ca
  26. « Championnat de Russie 2008/09 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  27. (fr) Russie 2008/09 : bilan sur http://www.hockeyarchives.com
  28. « Champions Hockey League 2008/09 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  29. « Championnats du monde 2009 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  30. « Bilan des championnats du monde 2009 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  31. « Russie - Bélarus (6 mai 2009) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  32. « Russie - États-Unis (8 mai 2009) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  33. « Russie - Canada (10 mai 2009) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  34. (fr) Russie 2009/10 : présentation sur http://www.hockeyarchives.com
  35. « Championnat de Russie 2009/10 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  36. (ru) Radoulov rate le mondial 2010 sur http://www.lenta.ru
  37. « Championnat de Russie 2010/11 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  38. « Championnat de Russie 2011/12 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 21 mars 2012).
  39. (en) « Radulov set to rejoin Predators on Wednesday », sur predators.nhl.com (consulté le 21 mars 2012).
  40. (en) « Aleksandr Radoulov hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]