Remparts de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rempart (homonymie).

Remparts de Québec

alt=Description de l'image Logo Remparts.svg.
Fondé en 1969
Siège Québec,
Drapeau : Québec Québec,
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Colisée Pepsi
(15 176 places)
Couleurs Rouge, blanc, noir
                 
Ligue LHJMQ
Division Division Telus Est
Entraîneur-chef Philippe Boucher
Directeur général Philippe Boucher
Site web http://www.remparts.qc.ca/
Le gardien des Remparts, Louis Domingue, lors de la première ronde des séries 2012 face aux Voltigeurs de Drummondville.

Les Remparts de Québec sont une équipe de hockey junior majeur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Leur ville de résidence est la ville de Québec et les parties locales sont jouées au Colisée de Québec, ancienne aréna des Nordiques de Québec de la Ligue nationale de hockey[1]. Les Remparts ont participé à plusieurs éditions de la Coupe Memorial, trophée ultime de la Ligue canadienne de hockey, remportant le fameux trophée à deux reprises, en 1971 et en 2006[2].

Les Remparts sont depuis 2006 l'équipe junior qui a le plus de partisans au pays attirant des assistances record de 365 820 lors de la saison 2006-07[3] et 390 711 lors de la saison 2007-08. Le chiffre de la saison 2007-08 est alors le plus haut total jamais atteint par une équipe de la LHJMQ et même de toute la LCH[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts fantastiques, la première saison[modifier | modifier le code]

Une première équipe nommée « Remparts de Québec » est créée au cours des années 1960 sur les bases des anciens As junior de Québec, équipe appartenant aux Flyers de Philadelphie de la Ligue nationale de hockey. Le nouveau nom est alors donné par vote des partisans, une volonté de changement étant largement exprimé[5]. Le premier match de l'équipe est joué 18 octobre 1969 contre les Éperviers de Sorel dans la nouvelle Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le premier match de l'équipe est une victoire sur la marque de 10 buts à 5[6]. L'équipe compte alors dans ses rangs la future vedette des Canadiens de Montréal et de la LNH : Guy Lafleur[7].

À l'issue de la saison régulière, les Remparts finissent à la première place de la LHJMQ avec deux points d'avance sur les Bruins de Shawinigan[8], l'équipe remporte alors le trophée Jean Rougeau de la meilleure équipe de la saison régulière[9]. Le « Démon Blond », Guy Lafleur, finit quant à lui à la seconde place du classement des meilleurs pointeurs de la ligue avec 13 buts de plus mais 17 passes de moins que Luc Simard, joueur des Ducs de Trois-Rivières[10]. L'équipe va facilement passer les différentes rondes des séries éliminatoires battant tour à tour les Rangers de Drummondville, les Éperviers de Sorel puis les Alouettes de Saint-Jérôme pour la finale de la Coupe du Président en ne concédant que trois matchs sur quinze joués et aucun match en finale. Lafleur est le meilleur pointeur des séries avec 43 points et il est logiquement élu dans l'équipe des étoiles de la LHJMQ, en compagnie de l'entraîneur de l'équipe, Maurice Filion[11]. L'équipe gagne alors son billet pour aller défier le Canadien junior de Montréal de l'Association de hockey de l'Ontario, aujourd'hui Ontario Hockey League, en finale de la Coupe Richardson. Les Remparts vont alors s'incliner dans la finale entre les deux meilleures équipe du hockey canadien junior de l'Est contre les futurs vainqueurs de la Coupe Memorial menés par Gilbert Perreault, futur premier choix de repêchage dans la LNH[12].

La première Coupe des Remparts, saison 1970-71[modifier | modifier le code]

Premier logo de l'équipe utilisé entre 1970 et 1985.

Les Remparts abordent cette seconde saison avec un goût de revanche et les dix équipes de la LHJMQ sont alors mises dans une seule et même conférence. Suite aux 62 matchs joués, les Remparts démontrent qu'ils sont les meilleurs du circuit finissant pour la seconde fois en tête de la LHJMQ, toujours devant les Bruins mais cette fois-ci avec 32 points d'avance sur leur second[13]. Lafleur, Michel Brière[Note 1] et André Savard vont alors briguer les trois premières places des meilleurs pointeurs avec respectivement 209, 144 et 139 réalisations, Lafleur recevant le trophée Jean Béliveau du meilleur pointeur de la ligue[14]. En plus de Lafleur, Pierre Roy et Jacques Richard sont élus dans la première équipe des étoiles de la saison, André Savard et Filion dans la seconde[11]. Le gardien de l'équipe, Raynald Fortier, reçoit quant à lui le trophée Jacques Plante pour la meilleure moyenne de buts encaissés au terme de la saison[Note 2].

Encore une fois les Remparts vont écarter leurs adversaires pour la Coupe du Président, les Maple Leafs de Verdun, les Ducs de Trois-Rivières puis les Bruins. Encore une fois, Lafleur inscrit 43 points et il permet à son équipe de jouer la Coupe Robertson contre les champions de l'AHO : les Black Hawks de Saint Catharines menés par Marcel Dionne[15]. La tension autour du match est énorme entre les anglophones et les Remparts francophones. Le premier match tourne à l'avantage des Remparts avec une marque de 4 buts à 2. Dionne critique alors l'arbitrage pro-rempart. Les Black Hawks renversent la tendance pour le second match avec une victoire 8 à 3. Le troisième match de la série est joué dans l'aréna de Québec et alors que les joueurs locaux remportent le match 3-1, 102 minutes de pénalités sont distribuées dont 77 pour l'équipe de Saint Catharines. Le quatrième match est également remporté par les Remparts mais la situation entre les deux équipes ne fait qu'empirer avec des pénalités et des combats de plus en plus nombreux. Les joueurs visiteurs devront même se faire escorter par la police pour quitter la patinoire. Afin de faire redescendre la tension, les dirigeants des Black Hawks vont prendre la décision de jouer le cinquième match sur une patinoire neutre : le Maple Leaf Gardens de Toronto. Cela dit, bien avant le début du match, des rumeurs laissent entendre que quel que soit le résultat de la rencontre il n'y aura pas de sixième match, les dirigeants des Black Hawks refusant de retourner jouer une nouvelle fois à Québec. Les Remparts perdent le cinquième match 6-3 mais remportent tout de même la série, les dirigeants de l'équipe refusant la moindre négociation pour jouer le sixième match ailleurs que dans leur patinoire et leurs adversaires refusant catégoriquement cette solution[16].

Les Remparts sont donc sacrés meilleure équipe de l'Est et remportent officiellement la Coupe Memorial 1971. En effet, le championnat de l'Ouest du Canada est hors-la-loi selon l'Association canadienne de hockey. Malgré tout, les Remparts vont tout de même insister pour jouer une série contre les champions de la Western Hockey League, les Oil Kings d'Edmonton. Les deux matchs sont joués sur la glace des Remparts et tournent à l'avantage de ces derniers 5-1 et 5-2[16].

L'effectif de l'équipe est alors le suivant : Michel Brière, Charles Constantin, Michel Deguise, Pierre Deguay, Paul Dion, Raynald Fortier, Serge Gaudreault, Réjean Giroux, Richard Grenier, Yves Lacroix, Guy Lafleur, Jean Lamarre, René Lambert, Bill Landers, Jean Landry, Jacques Locas, Richard Perron, Pierre Roy, Jacques Richard et André Savard.

La fin des Remparts originaux[modifier | modifier le code]

Ils furent déménagés en 1985 à Longueuil afin de devenir le Collège Français de Longueuil. En 1991, ils furent à nouveau déménagés à Verdun et la franchise cessa ses opérations en 1994. C'est cette équipe qui gagna la Coupe Memorial en 1971.

Le retour des Remparts[modifier | modifier le code]

La franchise actuelle fut accordée pour la saison 1990-91, et fut connue comme les Harfangs de Beauport avant son rachat par Michel Cadrin, Jacques Tanguay et Patrick Roy qui l'ont renommée Remparts et l'ont déménagée à Québec en 1997.

La coupe des Remparts nouvelle génération[modifier | modifier le code]

Le 28 mai 2006, les Remparts de Québec ont de nouveau gagné la Coupe Memorial, battant les Wildcats de Moncton sur leur propre patinoire 6-2 en finale. Patrick Roy devint le 7e entraîneur à gagner la coupe durant son année recrue, le premier à le faire depuis Claude Julien, avec les Olympiques de Hull, en 1997. C'était aussi la première fois de l'histoire que la finale impliquait deux équipes de la LHJMQ.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

L'équipe a toujours eu pour symbole les remparts du Vieux-Québec. La galerie ci-dessous présente les différents logotypes utilisés au cours des différentes saisons.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Arénas[modifier | modifier le code]

Durant leur existence, les Remparts ont évolué dans différents arénas de la ville de Québec.

Saison après saison[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de 1969 à 1985
Saison PJ  V   D  N DP BP BC Pts Classement Séries éliminatoires Coupe Memorial
1969-1970 56 37 18 1 - 323 248 75 Premiers division Est
Premier LHJMQ, Trophée Jean Rougeau
Symbol support vote.svg 4-2 Rangers de Drummondville
Symbol support vote.svg 4-1 Éperviers de Sorel
Symbol support vote.svg 4-0 Alouettes de Saint-Jérôme
Champions des séries, Coupe du Président
Symbol oppose vote.svg 0-3 Junior de Montréal en phase de qualification
1970-1971 62 54 7 1 - 437 205 109 Premiers LHJMQ, Trophée Rougeau Symbol support vote.svg 9-1 Maple Leafs de Verdun[Note 3]
Symbol support vote.svg 8-0 Ducs de Trois-Rivières
Symbol support vote.svg 8-2 Bruins de Shawinigan
Champions des séries, Coupe du Président
Symbol support vote.svg 3-2 Black Hawks de Saint Catharines
Symbol support vote.svg 2-0 Oil Kings d'Edmonton
Champions de la Coupe Memorial
1971-1972 62 39 21 2 - 349 262 80 Troisièmes LHJMQ Symbol support vote.svg 8-0 Castors de Sherbrooke[Note 3]
Symbol support vote.svg 8-0 Rangers de Drummondville
Symbol oppose vote.svg 5-9 Royals de Cornwall
Non qualifiés
1972-1973 64 49 11 4 - 448 230 102 Premiers LHJMQ, Trophée Rougeau Symbol support vote.svg 4-0 Ducs de Trois-Rivières
Symbol support vote.svg 4-0 Castors de Sherbrooke
Symbol support vote.svg 4-3 Royals de Cornwall
Champions des séries, Coupe du Président
Seconds du round-robin[Note 4],[Note 5] :

Finale :

  • Symbol oppose vote.svg 1-9 Marlboros de Toronto
1973-1974 70 52 16 2 - 531 314 106 Seconds division Est
Seconds LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-0 Dynamos de Shawinigan
Symbol support vote.svg 4-2 National de Laval
Symbol support vote.svg 4-2 Éperviers de Sorel
Champions des séries, Coupe du Président
Seconds du round-robin[Note 5] :

Demi-finale:

  • Symbol support vote.svg 11-3 Black Hawks de Saint Catharines

Finale :

  • Symbol oppose vote.svg 4-7 Pats de Regina
1974-1975 72 38 30 4 - 319 288 80 Seconds division Est
Cinquièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 2-4 Saguenéens de Chicoutimi Non qualifiés
1975-1976 72 39 25 8 - 326 288 86 Premiers division Est
Troisièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-1 Éperviers de Sorel
Symbol support vote.svg 4-0 Royals de Cornwall
Symbol support vote.svg 4-2 Castors de Sherbrooke
Champions des séries, Coupe du Président
Derniers du round-robin[Note 5] :

Demi-finale :

  • Symbol oppose vote.svg 3-10 Bruins de New Westminster
1976-1977 72 41 21 10 - 380 287 92 Premiers division Dilio
Premier LHJMQ, Trophée Rougeau
Symbol support vote.svg 8-0 Olympiques de Hull[Note 3]
Symbol support vote.svg 9-1 Junior de Montréal
Symbol oppose vote.svg 2-8 Castors de Sherbrooke
Non qualifiés
1977-1978 72 28 35 9 - 334 339 65 Troisièmes division Dilio
Huitièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 0-8 Draveurs de Trois-Rivières[Note 3] Non qualifiés
1978-1979 72 28 31 13 - 324 339 69 Troisièmes division Dilio
Cinquièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 4-8 Junior de Montréal[Note 3] Non qualifiés
1979-1980 72 38 29 5 - 348 331 81 Troisièmes division Dilio
Cinquièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 1-4 Junior de Montréal Non qualifiés
1980-1981 72 31 39 2 - 316 337 64 Cinquièmes (derniers) division Dilio
Huitièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 3-4 Royals de Cornwall Non qualifiés
1981-1982 64 11 52 1 - 192 394 23 Neuvièmes (deniers) LHJMQ Non qualifiés Non qualifiés
1982-1983 70 27 43 0 - 317 396 54 Quatrièmes division Dilio
Dixièmes LHJMQ
Non qualifiés Non qualifiés
1983-1984 70 36 32 2 - 338 372 74 Seconds division Dilio
Cinquièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 1-4 Chevaliers de Longueuil Non qualifiés
1984-1985 68 30 32 3 3 304 368 66 Cinquièmes division Dilio
Huitièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 0-4 Cataractes de Shawinigan Non qualifiés
Statistiques depuis 1997
Saison PJ  V   D  N DP DF BP BC Pts Classement Séries éliminatoires Coupe Memorial
1997-1998 70 46 18 6 - - 285 204 98 Premiers division Dilio
Premiers LHJMQ, Trophée Rougeau
Symbol support vote.svg 4-0 Screaming Eagles du Cap-Breton
Demi-finales de division en round robin :
  • Seconds avec 2 victoires, 2 défaites

Finale de division :

Non qualifiés
1998-1999 70 51 13 6 - - 316 207 108 Premiers division Dilio
Premiers LHJMQ, Trophée Rougeau
Symbol support vote.svg 4-3 Océanic de Rimouski
Symbol oppose vote.svg 2-4 Titan d'Acadie-Bathurst
Non qualifiés
1999-2000 72 44 20 4 4 - 289 213 96 Seconds division Est
Troisièmes conférence Dilio
Cinquième LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-0 Screaming Eagles du Cap-Breton
Symbol oppose vote.svg 3-4 Wildcats de Moncton
Non qualifiés
2000-2001 72 22 36 9 5 - 225 303 58 Seconds division Est
Cinquièmes conférence Dilio
Treizièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 0-4 Titan d'Acadie-Bathurst Non qualifiés
2001-2002 72 31 32 7 2 - 212 260 71 Quatrièmes (derniers) division Est
Septième conférence Dilio
Dixièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-0 Saguenéens de Chicoutimi
Symbol oppose vote.svg 1-4 Titan d'Acadie-Bathurst
Non qualifiés
2002-2003 72 42 24 3 3 - 278 205 90 Seconds division Est
Quatrièmes conférence Dilio
Sixièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-2 Wildcats de Moncton
Symbol oppose vote.svg 1-4 Drakkar de Baie-Comeau
Hôtes du tournoi
Derniers du round-robin[Note 5] :
2003-2004 70 28 32 7 3 - 210 245 66 Quatrièmes division Est
Douzièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 0-4 Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard Non qualifiés
2004-2005 70 38 22 5 5 - 267 205 86 Troisièmes division Est
Cinquièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-3 Tigres de Victoriaville
Symbol oppose vote.svg 2-4 Saguenéens de Chicoutimi
Non qualifiés
2005-2006 70 52 16 - 1 1 349 221 106 Premiers division Ouest
Seconds LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-1 Foreurs de Val-d'Or
Symbol support vote.svg 4-1 Cataractes de Shawinigan
Symbol support vote.svg 4-3 Titan d'Acadie-Bathurst
Symbol oppose vote.svg 2-4 Wildcats de Moncton
Premiers du round-robin[Note 5],[Note 6] :

Finale

2006-2007 70 37 28 - 2 3 294 288 79 Cinquièmes division Telus
Neuvièmes LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 1-4 Voltigeurs de Drummondville Non qualifiés
2007-2008 70 38 28 - 1 3 256 225 80 Cinquièmes division Telus
Dixièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-2 Saguenéens de Chicoutimi
Symbol oppose vote.svg 1-4 Olympiques de Gatineau
Non qualifiés
2008-2009 68 49 16 - 0 3 282 184 101 Premiers division Telus-est
Troisièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-1 Drakkar de Baie-Comeau
Symbol support vote.svg 4-3 Screaming Eagles du Cap-Breton
Symbol oppose vote.svg 1-4 Cataractes de Shawinigan
Non qualifiés
2009-2010 68 41 20 - 3 4 278 232 89 Premiers division Telus-est
Troisièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-1 Titan d'Acadie-Bathurst
Symbol oppose vote.svg 4-0 Tigres de Victoriaville
Non qualifiés
2010-2011 68 48 16 - 1 3 277 187 100 Premiers division Telus-est
Troisièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-0 Foreurs de Val-d'Or
Symbol support vote.svg 4-3 Cataractes de Shawinigan
Symbol oppose vote.svg 3-4 Olympiques de Gatineau
Non qualifiés
2011-2012 68 43 18 - 5 2 275 191 93 Troisièmes division Telus-est
Cinquièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-0 Voltigeurs de Drummondville
Symbol oppose vote.svg 3-4 Mooseheads de Halifax
Non qualifiés
2012-2013 68 42 21 - 3 2 241 197 89 Troisièmes division Telus-est
Cinquièmes LHJMQ
Symbol support vote.svg 4-2 Saguenéens de Chicoutimi
Symbol oppose vote.svg 1-4 Huskies de Rouyn-Noranda
Non qualifiés
2013-2014 68 39 17 - 5 7 255 209 90 Troisième division Telus-est
Septième LHJMQ
Symbol oppose vote.svg 1-4 Huskies de Rouyn-Noranda Non qualifiés

Personnalités[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif[20]
No Nom Nat. Position Arrivée
1 Brassard, Éric Éric Brassard Drapeau : Canada Gardien de but 2014 - Islanders de Charlottetown
30 Booth, Callum Callum Booth Drapeau : Canada Gardien de but 2013
3 Boudreau, Simon Simon Boudreau Drapeau : Canada Défenseur 2014 - Drakkar de Baie-Comeau
7 McQuaid, Alexander Alexander McQuaid Drapeau : Canada Défenseur 2014 - Sea Dogs de Saint John
5 Maheux, Raphaël Raphaël Maheux Drapeau : Canada Défenseur 2013 - Cataractes de Shawinigan
10 Duclair, Anthony Anthony DuclairA Drapeau : Canada Attaquant 2011
11 Roy, Marc-Olivier Marc-Olivier Roy Drapeau : Canada Attaquant 2014 - Armada de Blainville-Boisbriand
14 Thibodeau, Olivier Olivier Thibodeau Drapeau : Canada Défenseur 2014
15 Brouillard, Nikolas Nikolas Brouillard Drapeau : Canada Défenseur 2014 - Voltigeurs de Drummondville
17 Turcotte, Yanick Yanick Turcotte Drapeau : Canada Attaquant 2013
18 Donaghey, Cody Cody Donaghey Drapeau : Canada Défenseur 2013 - Huskies de Rouyn-Noranda
19 Etchegary, Kurt Kurt Etchegary Drapeau : Canada Attaquant 2011
21 Rehill, Donovan Donovan Rehill Drapeau : Canada Attaquant 2014
23 Carozza, Massimo Massimo Carozza Drapeau : Canada Attaquant 2012
24 Gauthier, Guillaume Guillaume Gauthier Drapeau : Canada Attaquant 2014 - Screaming Eagles du Cap-Breton
27 Graves, Ryan Ryan Graves Drapeau : Canada Défenseur 2014 - Foreurs de Val D'Or
39 Hébert, Nicolas Nicolas Hébert Drapeau : Canada Attaquant 2014 - Sea Dogs de Saint John
63 Chapman, Adam Adam Chapman Drapeau : Canada Attaquant 2013 - Titan d'Acadie-Bathurst
73 Erne, Adam Adam ErneA Drapeau : États-Unis Attaquant 2011
76 Fiori, Giancarlo Giancarlo Fiori Drapeau : Canada Défenseur 2014
77 Thibodeau, Olivier Olivier Thibodeau Drapeau : Canada Défenseur 2013
82 Sutton, Jesse Jesse Sutton Drapeau : Canada Attaquant 2014
88 Timashov, Dmytro Dmytro Timashov Drapeau : Ukraine Attaquant 2014
91 Burke, Taylor Taylor Burke Drapeau : Canada Attaquant 2014 - Olympiques de Gatineau
96 Moody, Zachery Zachery Moody Drapeau : Canada Attaquant 2013 - Screaming Eagles du Cap-Breton

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Voici les statistiques des joueurs ayant dépassé le cap des 300 points en carrière avec les Remparts de Québec.

Meilleurs pointeurs des Remparts
Joueur PJ  B   A  Pts
André Savard 206 172 279 451
Jacques Locas 189 214 235 449
Jacques Richard 169 186 213 399
Guy Lafleur 118 233 146 379
Claude Lefebvre 263 158 202 360
Guy Chouinard 179 147 212 359
Daniel Beaulieu 252 144 207 351
Éric Chouinard 218 177 172 349
Josh Hennessy 292 139 190 329
Réal Cloutier 126 132 183 315
Claude Gosselin 184 130 202 332
Rich Nantais 193 110 203 313
Daniel Rioux 189 132 170 302
Eddy Godin 216 124 178 302

Meilleurs pointeurs : nouvelle génération[modifier | modifier le code]

Voici les statistiques des meilleurs pointeurs ayant évolué chez les Remparts depuis 1997 (séries incluses).

Meilleurs pointeurs des Remparts depuis 1997
Joueur Années PJ  B   A  Pts
Éric Chouinard 1997-00 218 177 172 349
Josh Hennessy 2001-05 292 139 190 329
Jonathan Audy-Marchessault 2007-11 306 115 179 294
Alexander Radulov 2004-06 163 120 173 293
Angelo Esposito 2005-08 212 110 164 274
Kelsey Tessier 2006-10 267 114 150 264
Mikhail Stefanovich 2007-10 207 124 122 248
Simon Gagné 1997-99 139 100 122 222
Martin Moise 1997-00 231 97 125 222
Marc-Olivier Vallerand 2006-10 298 99 122 221
Félix Petit 2005-08 244 62 154 216
Mathieu Melanson 2003-06 196 106 108 214

Meilleurs gardiens de but : nouvelle génération[modifier | modifier le code]

Voici les statistiques des meilleurs gardiens de but ayant joué au moins 40 matchs pour les Remparts depuis 1997 (séries non-incluses).

Meilleurs gardiens des Remparts depuis 1997
Joueur Années PJ  V   D  Moy %Arr  Bl
Charles Lavigne 2008-09 51 34 11 2,37 91,6 6
Louis Domingue 2010-12 96 60 20 2,63 90,5 6
Maxime Joyal 2004-06 60 31 19 2,72 89,3 5
François Brassard 2011-13 95 53 28 2,76 90,7 4
Maxime Ouellet 1997-00 135 83 35 2,79 90,6 5
Cédrick Desjardins 2005-06 41 28 10 2,95 90,6 5
Jean-Michel Filiatrault 2002-05 84 37 33 3,03 90,1 3
Kevin Desfossés 2005-08 139 83 47 3,16 90,2 5

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Cette section présente l'ensemble des maillots retirés par les Remparts : plus aucun joueur de l'équipe ne pourra dans le futur porter un maillot avec un des numéros retiré. Une réplique du maillot est réalisée en forme de bannière et est alors accroché dans les chevrons du colisée de Québec. Le Colisée ayant servi à d'autres équipes de hockey dans le passé, de nombreuses autres bannières y sont accrochées. La liste ci-dessous ne reprend que les numéros retirés par les Remparts[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Cette section présente l'ensemble des trophées remportés par les joueurs et dirigeants des Remparts depuis la première saison de l'équipe. Les trophées couvrent la Ligue de hockey junior majeur du Québec comme la Ligue canadienne de hockey.

LHJMQ[modifier | modifier le code]

Trophée Michel Brière
Le trophée Michel Brière est remis au joueur le plus utile de la saison[Note 7].
Trophée Jean Béliveau
Le trophée Jean Béliveau est remis au meilleur pointeur de la saison.
Trophée Paul Dumont
Le trophée Paul Dumont récompense la personnalité de la saison, joueur ou dirigeant.
Trophée Jean Rougeau
Le trophée Jean Rougeau est remis à la franchise qui récolte le plus de points au cours de la saison régulière.
  • 1998-99 - 108 points
  • 1997-98 - 98 points
  • 1976-77 - 92 points
  • 1972-73 - 102 points
  • 1970-71 - 109 points
  • 1969-70 - 75 points
Trophée Robert Lebel
Le trophée Robert Lebel récompense la franchise avec la plus basse moyenne de buts encaissés.
  • 1997-98 - 2,91 buts par matchs
Trophée Luc Robitaille
Le trophée Luc Robitaille récompense la franchise qui a encaissé le moins de buts de la saison.
  • 2005-06 - 349 buts accordés
Trophée Michael Bossy
Le trophée Michael Bossy récompense le joueur de jugé comme étant le meilleur espoir, celui ayant les meilleurs chances de percer au niveau professionnel.
Trophée Michel Bergeron
Le trophée Michel Bergeron récompense la meilleure recrue offensive de la saison[Note 8].
Trophée Raymond Lagacé
Le trophée Raymond Lagacé récompense la meilleure recrue défensive de la saison.
Trophée Jacques Plante
Le trophée Jaques Plante récompense le gardien de but qui a maintenu la meilleure moyenne de buts encaissés au terme de la saison.
Trophée Guy Carbonneau
Le trophée Guy Carbonneau récompense le meilleur attaquant défensif de la saison. Le gagnant est déterminé par le nombre de mises en jeu remportées, la différence +/-, le nombre de buts inscrits, son implication en désavantage numérique ...
Trophée Émile Bouchard
Le trophée Émile Bouchard récompense le meilleur défenseur.
Trophée Frank J. Selke
Le trophée Frank J.Selke est remis annuellement au joueur considéré comme ayant le meilleur esprit sportif tout en conservant des performances remarquables.
Trophée Marcel Robert
Le trophée Marcel Robert est remis au joueur qui combine les meilleurs résultats sportifs et scolaires.
Trophée Ron Lapointe
Le trophée Ron Lapointe est remis au meilleur entraîneur de la saison.
Plaque Karcher
La plaque Karcher est remise à la personne avec la plus grosse implication dans la communauté.
Plaque AutoPro
La plaque AutoPro est être remise au joueur qui totalise le meilleur différentiel +/-[Note 9].
Coupe Telus
Deux coupes Telus sont remises annuellement : une coupe pour le meilleur joueur dans le secteur offensif et une autre pour le meilleur joueur défensif.
  • 2005-06 - Aleksandr Radoulov - Coupe Telus offensif
Trophée Maurice Filion
Depuis l'année 2005-06, le trophée Maurice Filion récompense le meilleur directeur-général du circuit. Le trophée honore ainsi le nom de l'ancien entraîneur de l'équipe qui l'a conduit à sa première Coupe Memorial en 1971.

LCH[modifier | modifier le code]

Les trophées de la LCH peuvent être soit des trophées remis récompensant la saison de la personne, celle-ci étant donc jugée par rapport aux meilleurs joueurs des autres ligues junior de la LCH, soit des trophées remis à l'issue de la Coupe Memorial.

Trophées de saison LCH[modifier | modifier le code]

Joueur de la saison
Le joueur de la saison de la LCH est un des trois joueurs ayant remporté le trophée du meilleur joueur de chaque ligue.
  • 2005-06 - Aleksandr Radoulov
Meilleur pointeur de la saison
Ce trophée récompense le joueur ayant marqué le plus haut total de buts et d'aides lors de la saison.
  • 2005-06 - Aleksandr Radoulov
Recrue de l'année
Il est remis à un joueur effectuant sa première saison dans la ligue.
  • 2011-12 - Mikhail Grigorenko
Trophée Brian Kilrea
Le trophée Brian Kilrea est remis au meilleur entraîneur de la saison.
  • 1998-99 - Guy Chouinard

Trophées de la Coupe Memorial[modifier | modifier le code]

Trophée Hap Emms
Le trophée Hap Emms est remis au meilleur gardien de but de la Coupe Memorial.
Trophée Stafford Smythe
Le trophée Stafford Smythe est remis au meilleur joueur de la Coupe Memorial.
  • 2006 - Aleksandr Radoulov
Trophée George Parsons
Le trophée George Parsons est remis au joueur de la finale de la Coupe Memorial avec le meilleur état d'esprit.
  • 1974 - Guy Chouinard

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce joueur n'a aucun lien avec Michel Brière, ancien joueur des Penguins de Pittsburgh. Fiche de carrière de Brière, joueur des Remparts sur http://www.hockeydb.com/.
  2. Fortier n'aura au final jamais percé dans une ligue majeur d'Amérique du Nord. Fiche de carrière sur (en) http://www.hockeydb.com/.
  3. a, b, c, d et e Les victoires sont données au nombre de points et non pas au nombre de matchs.
  4. Un tournoi en round-robin est un type de tournoi dans lequel chaque participant rencontre l'ensemble des autres participants un nombre égal de fois (voir Tournoi toutes rondes).
  5. a, b, c, d et e Les chiffres représentent les scores des matchs joués.
  6. Les Remparts sont qualifiés malgré leur défaire contre les Wildcats. En effet, ces derniers étant les hôtes de la Coupe, la LHJMQ envoie les Remparts comme représentants.
  7. Le joueur le plus utile est appelé Most Valuable Player en anglais (souvent abrégé par l'acronyme MVP) et désigne le meilleur joueur d'une ligue ou d'un championnat
  8. En anglais, le terme recrue est remplacé par le terme rookie.
  9. Le différentiel +/- d'un joueur est calculé en comptant +1 si le joueur est sur la glace au moment où son équipe marque un but, sans être en supériorité numérique, et -1 s'il est sur la glace au moment où son équipe encaisse un but, sans être en infériorité numérique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historique du Colisée de Québec sur http://www.remparts.qc.ca.
  2. Historique des Remparts sur http://www.remparts.qc.ca/.
  3. Historique de la nouvelle édition des Remparts sur http://www.remparts.qc.ca.
  4. (en) « Intensity. Pride. Tradition. TELUS shows its colours in Québec City », article sur http://www.tradingmarkets.com.
  5. Historique de la création de l'équipe sur http://www.remparts.qc.ca/.
  6. Saison 1969-70 des Remparts sur http://www.remparts.qc.ca/.
  7. (en) Effectif 1969-70 des Remparts sur http://www.hockeydb.com.
  8. (en) Classement 1969-70 de la LHJMQ sur http://www.hockeydb.com/.
  9. Liste des trophées d'équipe de la LHJMQ sur http://www.lhjmq.qc.ca.
  10. (en) Meneurs de la saison 1969-70 de la LHJMQ sur http://www.hockeydb.com/.
  11. a et b Liste des joueurs et entraîneurs des équipes des étoiles de la LHJMQ sur http://www.lhjmq.qc.ca/.
  12. (en) Effectif 1969-70 du Canadien Junior de Montréal sur http://www.hockeydb.com/.
  13. (en) Classement 1970-71 de la LHJMQ sur http://www.hockeydb.com/.
  14. (en) Meneurs de la saison 1970-71 de la LHJMQ sur http://www.hockeydb.com/.
  15. (en) Effectif des Black Hawks de Saint Catharines de 1970-71 sur http://www.hockeydb.com/.
  16. a et b Saison 1970-71 des Remparts sur http://www.remparts.qc.ca.
  17. Toussaint, Emmanuelle, Faits saillants - Ententes concernant le nouvel amphithéâtre, Ville de Québec, 4 septembre 2011, consulté en ligne le 14 décembre 2012.
  18. Boutin, Richard, «Les Remparts vont conserver leur statut» - Pierre-Karl Péladeau, Agence QMI, 1er mars 2011, consulté le 14 décembre 2012 dans 24 Heures,
  19. Lavoie, Kathleen, Quebecor gestionnaire de l'amphithéâtre: un choix qui réjouit Patrick Roy, Le Soleil, 2 mars 2011, consulté en ligne le 14 décembre 2012.
  20. « Effectif des remparts », sur remparts.ca (consulté le 15 juillet 2012)
  21. Le 22 de Radulov retiré par les Remparts, article sur http://lhjmq.qc.ca

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]