Agusta A.119 Koala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koala (homonymie).
Agusta A.119 Koala
Image illustrative de l'article Agusta A.119 Koala
Vue de l'hélicoptère

Rôle Hélicoptère polyvalent
Constructeur Agusta SpA
Premier vol février 1995
Mise en service 2000
Équipage
1
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney PT6B-37A
Nombre 1
Type turbine
Puissance unitaire 1 002 ch
Nombre de pales 4
Dimensions
Diamètre du rotor 10,83 m
Longueur 13,01 m
Hauteur 3,77 m
Masses
À vide 1 430 kg
Maximale 2 720 kg
Performances
Vitesse maximale 267 km/h
Plafond 6 100 m
Plafond avec effet de sol 3 320 m
Distance franchissable 653 km
Distance de convoyage 990 km

L'Agusta A.119 Koala est un hélicoptère utilitaire civil léger monomoteur.

Origine[modifier | modifier le code]

Durant les années 1970 Agusta étudia une version allongée du A.109 pour 11 passagers. Cet appareil baptisé A.119 ne donna pas lieu à réalisation et la désignation A.119 fut reprise en août 1994 pour un autre projet, toujours développé à partir du A.109, mais destiné aux opérateurs privilégiant les coûts d’exploitation au confort et à la flexibilité apportée par la formule bimoteur. C’était donc un hélicoptère aménagé pour 8 passagers (pilote compris) mais monoturbine et reposant sur un train d’atterrissage fixe composé de 2 patins. L’appareil se distinguait par un fuselage particulièrement large pour une machine de cette taille, avec un volume utile d’environ 30 % supérieur à ses concurrents. Ainsi trois passagers pouvaient prendre place côte à côte, et en version sanitaire, la cabine pouvait recevoir 2 civières et 2 assistants médicaux.

Une mise au point assez longue[modifier | modifier le code]

Deux prototypes furent construits, le premier [I-KOAL, c/n 14001] étant utilisé initialement pour des essais statiques, tandis que le second [I-KNEW, c/n 14002] prenait l’air en février 1995 avec une turbine Turboméca Arriel 1 de 800 ch. Le premier prototype rejoignit les essais en vol un peu plus tard, les deux appareils étant présentés au Salon du Bourget en juin 1995. La certification était annoncée pour 1997, mais la certification italienne ne fut obtenue qu’en décembre 1999, suivie en février 2000 par la certification FAA. Plusieurs raisons furent invoquées (manque de personnel en raison d’une forte poussée des ventes du A.109E Power, difficultés financières chez Agusta, performances insuffisantes). Ce qui est certain c’est que les prototypes furent reconstruits en 1998 avec une turbine Pratt & Whitney of Canada PT-6B-37, devenant [I-KOAL, c/n 14003] et [I-KNOT, c/n 14004], peints respectivement en jaune et en rouge. Au cours de l’été 1998 Agusta annonçait avoir totalisé 60 commandes pour un appareil vendu 1,7 million de dollars. Les premières livraisons débutèrent en septembre 2000, le premier exemplaire étant livré à Linfox, entreprise australienne de logistique (VH-FOX, c/n 14007). Le prix de l’appareil était déjà passé à 1,85 million de dollars.

Les modèles[modifier | modifier le code]

  • A.119 Koala : Première version, 61 appareils construits jusqu'en 2006.
  • AgustaWestland AW119Ke : Suite aux accords passés le 26 juillet 2000 entre le groupe italien Finmeccanica SpA et le groupe anglais GKN plc, AgustaWestland fut constituée le 12 février 2001, et cette nouvelle version de l’appareil, apparue en octobre 2005, était donc désignée AW119Ke (Koala enhanced) : Le rotor était modifié, autorisant pour une meilleure consommation de carburant, la masse maximale autorisée portée à 2 850 kg, les réservoirs agrandis.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.W. Simpson, Airlife's Helicopters and Rotorcraft. Ramsbury: Airlife Publishing (1998).
  • Michael J. H. Taylor, Jane's Encyclopedia of Aviation. London: Studio Editions (1989).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]