Agusta A.101

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agusta A.101G
Rôle Hélicoptère lourd
Constructeur Agusta
Premier vol 19 octobre 1964
Nombre construit 1
Équipage
2
Motorisation
Moteur Bristol Siddeley Gnome H-1400
Nombre 3
Type turbines
Puissance unitaire 1 380 ch
Nombre de pales 5
Dimensions
Diamètre du rotor 19,8 m
Longueur 20,2 m
Hauteur 6,6 m
Masses
À vide 6 400 kg
Avec armement 11 500 kg
Maximale 13 500 kg
Performances
Vitesse de croisière 203 km/h
Vitesse maximale 225 km/h
Plafond 3 950 m
Vitesse ascensionnelle 756 m/min
Distance franchissable 383 km

L'Agusta A.101 est un hélicoptère lourd italien développé dans les années 1960 et resté prototype.

Origine[modifier | modifier le code]

C’est à la Foire de Milan, en avril 1958, que Costruzione Aeronautiche Giovanni Agusta annonça le développement à risque privé par l’ingénieur Filippo Zappata d’un ambitieux hélicoptère lourd de transport désigné AZ.101, présentant même une maquette du projet. La construction du prototype fut lancée en 1959 à Cascina Costa, progressant lentement en raison de fortes charges de travail. Cet appareil se présentait comme une grosse machine de 20 m de long, doté d’une rampe de chargement arrière et de deux portes latérales coulissantes, pouvant transporter, outre les deux pilotes, 35 hommes équipés, ou 18 civières avec cinq passagers assis, ou 5 000 kg de fret. Equipé d’une double commande, d’un pilote automatique et d’un équipement IFR, il était doté de 3 turbines Bristol-Siddeley Gnome H-1200 de 1 250 ch.

Un seul prototype, trois motorisations[modifier | modifier le code]

  • AZ.101D : Après plus d’un an d’essais an sol et sous entraves, le premier vol du prototype AZ.101D [MM80358FF] eut lieu à Cascina Costa le 19 octobre 1964 avec Ottorino Lancia aux commandes. Durant la première tranche d’essais (400 heures), conduits sous la direction des ingénieurs Bellavita et Lovera, le A.101D se révéla sous-motorisé, présentant des performances inférieures à celles de son contemporain Super Frelon, mais avec un niveau de vibrations plus faible et une cabine plus spacieuse.
  • AZ.101G : Après avoir subi des modifications (montage d’un diabolo à la place des deux roulettes avant, allongement des ballonnets latéraux, remplacement des turbines par des Gnome H-1400 de 1400 ch), il fut rebaptisé A.101G avant de participer au Salon Aéronautique de Turin en juin 1966. A l’automne 1966 Agusta annonça qu’elle était prête pour la production de série, la Marina Militare Italiana comme l’Aeronautica Militare Italiana semblant s’intéresser de très près à cet appareil. Mais la marine italienne commanda finalement des Sikorsky SH-3D Sea King (construits sous licence par Agusta). C’est seulement à l’automne 1968 que le prototype A.101G fut admis au centre d’essais de Pratica di Mare, pour des essais officiels qui se prolongèrent jusqu’au milieu de 1971... l'AMI envisageant la commande de 8 appareils.
  • A.101H : Durant son séjour à Pratica di Mare le fuselage du A.101 fut allongé de près de 3 m et les moteurs remplacés par des turbines General Electric T58. Devenu A.101H, l’appareil arrivait enfin à maturité, mais beaucoup trop tard. Techniquement dépassé l'A.101 fut abandonné quelques mois plus tard. Quoi qu’il en soit, le développement de cet appareil s’avéra riche en enseignements pour la mise au point du EH-101.


Conservé par le constructeur, le prototype est aujourd’hui conservé au Musée Agusta, après avoir été prété une dizaine d’années au Musée Caproni.

Sources[modifier | modifier le code]

  • K. Munson (1968) Helicopters And Other Rotorcraft Since 1907
  • G. Apostolo (1984) The Illustrated Encyclopedia of Helicopters
  • R.W. Simpson (1998) Airlife's Helicopters and Rotorcraft.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • x

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]