Kellett R-8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kellett R-8
Image illustrative de l'article Kellett R-8
Kellett R-8A en vol.

Rôle Hélicoptère biplace expérimental
Constructeur Drapeau : États-Unis Kellett
Premier vol 7 août 1944
Mise en service Jamais entré en service actif
Date de retrait 1946
Investissement  $
Nombre construit Deux exemplaires.
Versions R-8A & R-8B
Équipage
Deux membres d'équipage
Motorisation
Moteur moteur en ligne
Nombre 1
Type Franklin O-405-9
Puissance unitaire 245 ch
Nombre de pales 2 × 3
Dimensions
Diamètre du rotor 10,90 m
Longueur 6,90 m
Hauteur 3,40 m
Masses
À vide 1 052 kg
Maximale 1 347 kg
Performances
Vitesse de croisière 136 km/h
Vitesse maximale 160 km/h
Plafond 2 050 m

Le Kellett R-8 ou Kellett XR-8 est un hélicoptère expérimental américain développé durant la Seconde Guerre mondiale[1] par l'ingénieur aéronautique Wallace Kellett pour étudier de manière concrète les rotors engrenants.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1942 Wallace Kellett annonça étudier le concept des hélicoptères à rotors engrenants, un concept encore jamais étudié aux États-Unis jusque là. Les US Army Air Forces s'intéressèrent au principe et passèrent alors commande de deux machines sous la désignation provisoire de XR-8. En janvier 1943 le ministère américain de la guerre alloua un million de dollars US[2] au programme du XR-8.

Destiné exclusivement aux essais en vol le Kellett XR-8 n'était pas fait pour rejoindre les unités opérationnelles, et cela s'en ressenti sur sa conception, et notamment sur son architecture. Le premier vol de l'appareil intervint le 7 août 1944. Malgré quelques qualités de vol, l'appareil se montra très rapidement instable.

Ce défaut fut corrigé sur le second exemplaire, désigné R-8A, qui disposait de deux empennages latéraux agrandis par rapport à ceux du XR-8. Il vola en mars 1945[3]. Toutefois les comportements en vol du R-8 furent toujours aussi difficiles et le programme fut finalement abandonné en mars 1946 au profit de celui du Kellett XR-10[1].

Conception[modifier | modifier le code]

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Extérieurement le Kellett R-8 se présente sous la forme d'un hélicoptère monomoteur à double rotors engrenants construit en métal et contreplaqué. Il dispose d'un train d'atterrissage tricycle fixe aux jambes non carénées. L'équipage prend place dans un cockpit biplace côte à côte largement vitré. La propulsion de cette machine est assurée par un moteur en ligne Franklin O-405-9 d'une puissance de 245 chevaux. L'entraînement des rotors se fait grâce à un système complexe de pignons.

Versions[modifier | modifier le code]

  • Kellett XR-8 : Désignation officielle du premier prototype.
  • Kellett R-8A : Désignation officielle du second prototype, aussi considéré comme le seul appareil de série.
  • Kellett R-8B : Désignation officielle d'une version de série abandonnée.

Préservation[modifier | modifier le code]

Le National Air and Space Museum implanté à Washington DC préserve dans ses réserves le Kellett R-8A sous le numéro d'inventaire A19600293000[1].

Surnoms[modifier | modifier le code]

Le Kellett XR-8 fut affublé d'au moins deux surnoms.

  • Synchropter : Surnom donné par les pilotes[2] en raison de la position des rotors engrenants.
  • Egg-beater : Surnom relatif à la forme ovale[2] du fuselage.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Une maquette en plastique a été éditée[4] par la société LF Models à l'échelle 1/72. Celle-ci est désignée Kellet XR-8 Eggbeater.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Kellett XR-8 », Smithsonian Institution's National Air and Space Museum
  2. a, b et c (en) « Kellett XR-8 », aviastar.org
  3. (en) « Ray Watkins Collection : No. 8100. Kellett XR-8 (43-44714) US Army Air Forces », 1000aircraftphotos.com,‎ 15 août 2008
  4. (en) « Kellet XR-8 », LF Models

Hélicoptères similaires[modifier | modifier le code]