Abbaye de la Cour-Dieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de la Cour-Dieu
Diocèse Diocèse d'Orléans
Patronage Notre-Dame
Numéro d'ordre (selon Janauschek) VIII (8)[1]
Fondation 1119
Début construction XIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Dissolution 1791
Abbaye-mère Abbaye de la Cour-Dieu
Lignée de Abbaye de Cîteaux
Abbayes-filles Loroy (1125-1791)
Le Val (1125-1790)
Olivet (1145-1791)
Iranzu Drapeau de l'Espagne Espagne (1178-1839)
Cercanceaux
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Logo monument historique Classée MH (2012)[2]

Coordonnées 48° 00′ 21″ N 2° 11′ 51″ E / 48.005881579815, 2.1974221524964 ()48° 00′ 21″ Nord 2° 11′ 51″ Est / 48.005881579815, 2.1974221524964 ()  [3]
Pays Drapeau de la France France
Province Orléanais
Département Loiret
Commune Ingrannes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de la Cour-Dieu

Géolocalisation sur la carte : Centre

(Voir situation sur carte : Centre)
Abbaye de la Cour-Dieu

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Abbaye de la Cour-Dieu

L'abbaye de la Cour-Dieu est une ancienne abbaye cistercienne française du XIIe siècle située à Ingrannes dans le département du Loiret et la région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'abbaye est située à 1,5 km au nord-ouest du bourg de la commune d'Ingrannes, dans une clairière de la forêt d'Orléans, sur la route départementale 921, à une trentaine de kilomètres au nord-est d'Orléans.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye a été fondée en 1119 par l'évêque Jean II[2].

Une église abbatiale est édifiée à partir de 1170 puis consacrée en 1216[2].

Elle est partiellement détruite en 1399 puis pillée durant les Guerres de religions en 1562 et 1567[2].

La maison du prieur et de l'abbé sont construites en 1720[2].

En 1791, l'abbaye est abandonnée. Au XIXe siècle, les matériaux la constituant commencent à être vendus[2].

Les vestiges de l'ensemble de l'abbaye ont été classés monuments historiques par arrêté du 5 septembre 2012[2]. Ceux de l'église abbatiale avaient été auparavant inscrits à l'inventaire supplémentaire par arrêté du 6 mars 1928 ; les vestiges en élévation et les sols de l'abbaye avaient été inscrits le 22 février 2007,[4] ; ces inscriptions ont été annulées suite au classement de l'ensemble de l'édifice.

Les abbés de la Cour-Dieu[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Les bâtiments de l'abbaye, formant un quadrilatère, étaient entourés par un mur et des fossés[2].

Plusieurs composantes de l'abbaye ont subsisté : une grande porte en arc brisé et une maison de la porterie ; la façade ouest et le transept nord de l'église ; quelques constructions de l'aile sud ainsi que le préau du cloître[2].

L'abbaye est actuellement résidence privée et ne se visite pas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 99-100
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Notice no PA00098796 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. « Cour-Dieu, la », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 19 juin 2013)
  4. « Journal officiel de la République française. Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2007. Texte n°29 », sur www.legifrance.gouv.fr, République française,‎ 21 mars 2008 (consulté le 4 mai 2010)
  5. Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Jarry, Histoire de l'Abbaye de la Cour Dieu, ordre de Cîteaux, diocèse d'Orléans : 1118-1793, Herluison libraire-éditeur, 1864. 1 vol. in-8

Lien externe[modifier | modifier le code]