Renaud de Beaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaune.
Renaud de Beaune
Image illustrative de l'article Renaud de Beaune
Portrait de Renaud de Beaune, XVIIe siècle, musée de Mende
Biographie
Naissance 12 août 1527
Tours
Décès 27 septembre 1606 (à 79 ans)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 1568
Archevêque de Sens.
26 mai 159427 septembre 1606
Archevêque de Bourges
Primat des Aquitaines
10 juillet 158126 mai 1594
Évêque de Mende
156810 juillet 1581
Autres fonctions
Fonction religieuse
Grand aumônier de France ministère 4 = 32e abbé de Saint-Florentin de Bonneval (Eure-et-Loir)de 1587 à 1606

Orn ext Grand Aumonier 5.svg
Blason arch fr Renaud de Beaune.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Renaud de Beaune de Semblançay, né à Tours en 1527 et mort à Paris en 1606, était un ecclésiastique catholique français qui fut évêque de Mende et archevêque de Bourges et de Sens.

Il fut aussi un homme politique connu pour avoir manifesté sa fidélité au roi durant les épisodes de la Ligue. Il soutint Henri IV et fut nommé par lui Grand aumônier de France à partir de 1591.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1567, il remplace Nicolas Dangu à la tête de l'Abbaye de Juilly.

En 1568 il devient évêque de Mende en Gévaudan, puis en 1581 il devient archevêque de Bourges. Il conserve cependant la tête de l'évêché de Mende jusqu'en 1585. En 1589, il prononce l'Oraison funèbre de Catherine de Médicis (imprimé aussitôt chez Jamet Mettayer). Trois ans plus tard, en 1591, il est sacré Grand aumônier de France par le roi Henri IV. En 1593, il participe à la Conférence de Suresnes du côté des royalistes.

Le 25 juillet 1593, à Saint-Denis, Renaud de Beaune, alors archevêque de Bourges, reçoit l'abjuration de Henri de Navarre qui doit se convertir au catholicisme pour faire valoir ses droits sur la couronne française[1]. Originaire du Béarn, Henri IV était protestant.

Le 27 février 1594, Henri de Navarre est sacré roi de France à l'église de Chartres par Renaud de Beaune. Le souverain prend le nom d'Henri IV. La cérémonie n'a pu se dérouler à Reims car la ville appartient aux ennemis des Bourbons, les Guise.

Henri IV place Renaud de Beaune à la tête de l'archevêché de Sens en 1595, mais son ordination n'est validée par le Pape qu'en 1602, date à laquelle il prit possession dans l'église Saint-Gatien de Tours, ne pouvant pas approcher de Molesme à cause des guerres civiles de son Abbaye Notre-Dame de Molesme en qualité d'abbé. Il devint archevêque de Sens et mourut en 1606. Son frère Martin est évêque du Puy.

Armoiries[modifier | modifier le code]

De gueules au chevron d'argent accompagné de trois besants d'or.[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un tableau conservé au musée des Beaux-Arts de Pau immortalise l'événement.
  2. Popoff 1996, p. 17.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.