Île du Corossol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île du Corossol
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Archipel Archipel des Sept Îles
Coordonnées 50° 05′ 26″ N 66° 23′ 18″ O / 50.090555, -66.38833350° 05′ 26″ N 66° 23′ 18″ O / 50.090555, -66.388333  
Superficie 0,936 km2
Géologie Île Continentale
Administration
Statut Refuge d'oiseaux migrateurs

Province Québec
Municipalité régionale de comté Sept-Rivières
[[|Ville]] Sept-Îles
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île du Corossol
Île du Corossol

L'île du Corossol est une île de l'archipel des Sept Îles, au Québec, située à 12,3 kilomètres de la rive Nord du Golfe du Saint-Laurent, à l'intérieur de la baie de Sept-Îles. L'île accueille entre autres un refuge d'oiseaux migrateurs et un phare désaffecté. L'île du Corossol tire son nom d'un bateau français qui y échoua en 1693. À cause d'une attraction paronymique, l'île a déjà été connue sous le toponyme « erroné » d'Île du Carrousel[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île doit son nom au naufrage du Corossol en novembre 1693. Celui-ci entraina entre autres la mort de Jacques de Lalande de Gayon (coseigneur de la seigneurie des Îles-et-des-Îlets-de-Mingan avec Louis Jolliet), de la femme et de dix des treize enfants de Jean-Baptiste Louis Franquelin, hydrographe du roi Louis XIV, premier cartographe officiel du Canada. Les vestiges du navire, identifiés en 1990, se trouvent entre l'île Manowin, au nord et l'île du Corossol. Ils sont partiellement observables à marée basse. Le nom du navire rappelle quant à lui le corossol, un fruit que l'on trouve dans la zone tropicale de l'Amérique[2] et également en Asie.

Refuge d'oiseaux[modifier | modifier le code]

Refuge d'oiseaux de l'Île du Corossol
Catégorie UICN Ia (réserve naturelle intégrale)[3]
Identifiant 18151
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité régionale de comté Sept-Rivières
Ville proche Sept-Îles
Superficie 367 ha[3]
dont 274 ha marin[4]
Création 16 mars 1937
Administration Service canadien de la faune

Cette île est d'une superficie de 10 hectares, pour un perimêtre de 5,8 kilomètres, sont point culminant est situé à 79 mêtres au dessus du niveau de la mer. Dans le but principal de protéger l'eider à duvet, ainsi que diverses autres espèces d’oiseaux marins qui viennent y nicher, l'île obtient le statut de refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) en 1937[5]. Pour cette raison, l’île n’est pas accessible aux visiteurs. De plus, les bateaux doivent respecter une zone de protection de 500 m autour de l’île[6].

Près de 80 % du territoire sont recouverts d'une végétation principalement composée d'une espèce de conifère, l'épinette blanche (Picea glauca) et de bouleaux à papier (Betula papyrifera var. papyrifera)[7].

Phare[modifier | modifier le code]

L'île du Corossol est équipée d'un phare octogonal blanc, de deux maisons de gardiens, une structure à claire-voie et d'autres bâtiments. Ce phare, qui servait à indiquer aux navires l'entrée de la rade de Sept-Îles, a été désactivé vers 1985[8] pour être remplacé par une tour tétrapode (une skeleton tower)[9]. L'accès libre à l'île etant interdit, il est impossible de faire la visite guidée du phare.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Québec : Qu’est-ce qu’une attraction paronymique?
  2. « Île du Corossol », sur Banque de noms de lieux du Québec (consulté le 8 février 2010)
  3. a et b « Registre des aires protégées au Québec: Refuge d'oiseaux migrateurs », sur Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs,‎ 2011 (consulté le 21 juillet 2011)
  4. « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques (consulté le 21 juillet 2011)
  5. « Refuge d'oiseaux migrateurs de l'île du Corossol » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Service canadien de la faune (SCF-Québec)
  6. [1], Site Tourisme Sept-Îles
  7. Les zones importantes pour la conservation des oiseaux du Canada Île du Corossol, Sept-Îles, Québec
  8. (en) Lighthouse Depot, Ile du Corossol Light
  9. [2], Répertoire du Patrimoine Culturel du Quebec