Réserve nationale de faune Qaqulluit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve nationale de faune Qaqulluit
Catégorie UICN Ib (zone de nature sauvage)
Pays Drapeau du Canada Canada
Territoire Flag of Nunavut.svg Nunavut
Région Qikiqtaaluk
Ville proche Qikiqtarjuaq
Coordonnées 67° 13′ 09″ N 62° 30′ 24″ O / 67.219242, -62.50661767° 13′ 09″ Nord 62° 30′ 24″ Ouest / 67.219242, -62.506617  
Superficie 398 km2[1]
Création 3 juin 2010[1]
Administration Service canadien de la faune

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Réserve nationale de faune Qaqulluit

La réserve nationale de faune Qaqulluit (anglais : Qaqulluit National Wildlife Area) est une aire protégée du Canada et l'une des cinq réserves nationales de faune du Nunavut. Elle est située sur la pointe nord de l'île Qaqulluit et protège une importante colonie de fulmar boréal.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom « Qaqulluit » provient de l'inuktitut et signifie « fulmar »[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Qaqulluit a une superficie de 398,21 km2[2]. De cette superficie, 2,05 km2 sont situés en milieux terrestres et 396,16 km2 situés en milieux marins[2]. La partie terrestre comprend la partie nord de l'île Qaqulluit autour de la région du cap Nuvuttiq. Le cap est composé de falaise allant jusqu'à 430 m de hauteur[3].

Au niveau administratif, la réserve est située entièrement dans le territoire non organisé de la région de Qikiqtaaluk. La plus proche communauté, Qikiqtarjuaq, est située à 100 km au Nord-Ouest[1].

Le cap Nuvuttiq (anciennement le cap Seale) est reconnu comme zone importante pour la conservation des oiseaux[3].

Faune[modifier | modifier le code]

La réserve est surtout connue pour sa colonie de fulmar boréal (Fulmarus glacialis), dont la population de 100 000 couples représente 33 % de la population canadienne[3]. Le goéland bourgmestre (Larus hyperboreus) et le guillemot à miroir (Cepphus grylle) y nichent aussi en petit nombre[3].

Quant aux mammifères, Qaqulluit est visité par le phoque du Groenland (Pagophilus groenlandicus), le morse (Odobenus rosmarus) et l'ours blanc (Ursus maritimus)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Règlement modifiant le Règlement sur les réserves d’espèces sauvages », sur Gazette du Canada (consulté le 7 octobre 2010)
  2. a et b « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques (consulté le 15 janvier 2011)
  3. a, b, c, d et e (en) « Cape Searle », sur Important Bird Areas in Canada (consulté le 15 janvier 2011)