Parc national du Mont-Mégantic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national du Mont-Mégantic
Image illustrative de l'article Parc national du Mont-Mégantic
Mont Mégantic vu du mont Saint-Joseph
Catégorie UICN II (parc national)
Emplacement La Patrie (Québec), Canada
Ville proche Sherbrooke
Coordonnées 45° 27′ 25″ N 71° 09′ 45″ O / 45.456944, -71.1625 ()45° 27′ 25″ Nord 71° 09′ 45″ Ouest / 45.456944, -71.1625 ()  [1]
Superficie 54,86 km2
Création
Visiteurs/an 50 000
Administration SEPAQ
Site web Site officiel
Remarque Comprend une partie du ZICO Mont Mégantic

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Parc national du Mont-Mégantic

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Parc national du Mont-Mégantic

Le parc national du Mont-Mégantic est un parc national québécois situé proche de la municipalité de Notre-Dame-des-Bois, dans la région de l'Estrie. Ce parc a été créé en 1994 et est adjacent à la réserve écologique Samuel-Brisson qui est située au nord-est de celui-ci. Il a une superficie de 54,86 km2.

Le mont Mégantic est le centre géographique approximatif du parc. À son sommet est situé l'Observatoire du Mont-Mégantic, qui est l'observatoire astronomique le plus important de l'est du Canada. Une partie du parc est aussi reconnu comme zone importante pour la conservation des oiseaux[2].

Le parc est géré par le gouvernement québécois à travers la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Particularités du parc[modifier | modifier le code]

Le relief du parc est caractéristique de cette région des Appalaches, les montagnes frontalières, bien que le massif soit en fait la plus orientale des montérégiennes. Quatre sommets sont accessibles par des sentiers de randonnée pédestre, soit le Pic de l'Aurore (~835 m)[3], le mont Victoria (~1 050 m), le mont St-Joseph (~1 075 m) et le mont Mégantic (1 105 m). Par ailleurs, ce dernier est le dixième plus haut sommet du Québec et est le plus élevé accessible en voiture.

Le parc est principalement connu pour son observatoire scientifique situé au sommet (l'élevant ainsi à 1 111 m). Cet observatoire est l'hôte d'un télescope à miroir de type Ritchey-Chrétien de 1,6 m de diamètre, le plus puissant de l'est de l'Amérique du Nord. Le site est principalement utilisé par l'Université de Montréal et l'Université Laval qui en sont les propriétaires. Si les conditions le permettent, l'observation à l'œil nu est possible dans le télescope de 1,6 mètre de diamètre lors du festival d'astronomie du Mont Mégantic, un événement se déroulant habituellement au début du mois de juillet.

Le , suite à des efforts soutenus pour réduire la pollution lumineuse dans la région du Mont-Mégantic a été reconnue comme première réserve internationale de ciel étoilé par l'International Dark-Sky Association[4].

Logo

Tout près de l'observatoire scientifique se trouve l'Observatoire populaire du Mont-Mégantic (OPMM). Muni d'un télescope de 61 cm de diamètre, il est un des plus grands observatoires entièrement ouverts au public dans le monde. Il est exploité par l'ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic.

Cinq cents mètres plus bas se trouve l'ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic. L’ASTROLab est un musée et un centre d’activités en astronomie dédié au public. On y trouve des expositions fascinantes et un cinéma des étoiles. Le soir venu, sous l’un des plus beaux ciels étoilés du Québec, deux observatoires publics, de nombreux télescopes et d’autres instruments d’observation permettent de découvrir les splendeurs de l’espace et de l'Univers.

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Décollage d'un deltiste sur le mont St-Joseph

Outre un réseau de plus de 50 km de sentier de randonnée pédestre dont le sentier des cimes, le parc contient aussi des sentiers de ski de fond, de raquettes et de vélo de montagne.

Bien que peu fréquentes, des conditions de vent favorables permettent à de nombreux deltistes et parapentistes de s'élancer du sommet du mont St-Joseph. Les activités de vol sont supervisées par le club de vol libre de Thetford Mines. Le record d'altitude en deltaplane au Québec s'est fait à partir de cette montagne en 2003. L'altitude de 12 300 pieds ASL a été atteint par Marco Levasseur.

L'ascension du Mont Mégantic à vélo est sans doute la plus difficile au Québec en plus d'être la route la plus élevé de la province. Ses pourcentages élevés sur plusieurs kilomètres donnent un bon défi à ceux qui l'affrontent. Le Tour de Beauce (anciennement Grand Prix de Beauce) s'est fait en partie connaître dans le monde du cyclisme international par cette arrivée en altitude que les organisateurs ont pris l'habitude d'inclure au parcours à presque chaque édition de l'événement, au mois de juin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Registre des aires protégées au Québec: Parc national du Québec », sur Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs,‎ 2009 (consulté le 1er mars 2009)
  2. « ZIC Mont Mégantic Sherbrooke, Québec », sur IBA Canada (consulté le 21 mars 2009)
  3. Cyberpresse du 18 septembre 2011, Parc du Mont-Mégantic: un nouveau secteur en cadeau
  4. « Historique », sur ASTROLab du Mont-Mégantic (consulté le 14 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]