Vol 981 Flydubai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vol 981 flydubai)
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Vol 981 Turkish Airlines
Vol 981 Flydubai
L'avion accidenté à l'aéroport international de Dubaï en 2011.
L'avion accidenté à l'aéroport international de Dubaï en 2011.
Caractéristiques de l'accident
Date
Type Collision avec le sol
Causes Enquête en cours
Site Aéroport de Rostov-sur-le-Don
Coordonnées 47° 15′ 30″ nord, 39° 49′ 06″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Boeing 737
Compagnie Flydubai
No  d'identification A6-FDN
Lieu d'origine Aéroport international de Dubaï
Lieu de destination Aéroport de Rostov-sur-le-Don
Phase Atterrissage
Passagers 55
Équipage 7
Morts 62 (tous)
Blessés 0
Survivants 0

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Vol 981 Flydubai

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rostov

(Voir situation sur carte : Oblast de Rostov)
Vol 981 Flydubai

Le vol 981 Flydubai est un vol de la compagnie aérienne Flydubai en provenance de l'aéroport international de Dubaï et à destination de l'aéroport de Rostov-sur-le-Don en Russie qui s'est écrasé le au matin à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don alors qu'il tentait d'atterrir. L'avion, un Boeing 737[1], transportait 55 passagers — en grande majorité russes — et 7 membres d'équipage. Il n'y a eu aucun survivant[2].

Déroulement des faits[modifier | modifier le code]

L'appareil, un Boeing 737-800 immatriculé A6-FDN appartenant à la compagnie aérienne à bas coûts Flydubai et effectuant la liaison entre Dubaï et Rostov-sur-le-Don s'est écrasé vers 00h42 GMT, « alors qu'il était en train d'effectuer une deuxième tentative d'atterrissage en raison de mauvaises conditions météorologiques[3] ».

L’appareil avait essayé d’atterrir une première fois vers 22h40 GMT, mais n’avait pas réussi. D’après les données radar, les pilotes ont ensuite volé pendant près de deux heures en tournant au-dessus de l’aéroport dix fois sur un circuit d’attente autour de Rostov-sur-le-Don.

Lors de la seconde tentative d'atterrissage, des vents violents (plus de 68 km/h) ont été enregistrés dans la zone et de fortes pluies perturbaient les conditions de visibilité[4].

Victimes[modifier | modifier le code]

Il y avait 55 passagers dont 4 enfants à bord : 44 Russes, 8 Ukrainiens, 2 Indiens et 1 Ouzbek[5].

Le commandant de bord Aristos Sokratous, âgé de 37 ans, était chypriote. Le co-pilote, Alejandro Cruz Alava, était espagnol. Ils avaient 5 965 heures et 5 769 heures heures de vol respectivement[6].

Victimes par nationalité
Nationalité Passagers Équipage
Drapeau de la Russie Russie 44 1
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 8
Drapeau de l'Inde Inde 2
Drapeau de l'Espagne Espagne 2
Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 1
Drapeau de la Colombie Colombie 1
Drapeau de Chypre Chypre 1
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 1
Drapeau des Seychelles Seychelles 1
Total à bord 55 7

Enquête[modifier | modifier le code]

Site du crash (piste 22).

Le jour de l'accident, une commission a été créée par le Comité intergouvernemental d'aviation pour enquêter sur les circonstances et les raisons de l'accident[7]. Tout en étant conduit par les enquêteurs russes, la commission d’enquête réunit des représentants des autorités de l'aviation des Émirats arabes unis (l'exploitant de l'avion), des États-Unis (où l'avion a été conçu et produit) et de la France (où les moteurs de l'avion ont été conçus)[7].

Les deux enregistreurs de vol ont été récupérés[6].

D'après les enquêteurs les pilotes auraient refait une remise des gaz avant l'atterrissage, mais le trim aurait tourné pour orienter l'avion vers le sol. L'avion étant trop bas, les pilotes ne pourront pas reprendre le contrôle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]