Flydubai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flydubai
AITA OACI Indicatif d'appel
FZ FDB SKYDUBAI
Repères historiques
Date de création 19 mars 2008
Généralités
Basée à Aéroport international de Dubaï DXB
Taille de la flotte 46
Nombre de destinations 89
Siège social Dubaï
Site web www.flydubai.com

Flydubai est une Compagnie aérienne à bas prix basée à Dubaï. Sa plate-forme de correspondance principale est l'aéroport international de Dubaï, dans lequel elle exploite ses vols depuis le Terminal 2.

La compagnie dessert actuellement 89 destinations dans 46 pays différents, situées au Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afrique de l'Est, Inde, Asie et en Europe de l'Est depuis Dubaï.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie est fondée le par Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président d'Emirates, avec un capital de 250 millions de dirhams[1].

Le 14 juillet 2008, à l'Air Show de Farnborough, Flydubai signe une commande à l'avionneur américain Boeing de 50 Boeing 737-800[2] pour un montant de 3,74 milliards de dollars.

Les premiers arrivent le , la compagnie commence ses activités le avec des vols sur Beyrouth et Amman[1]. Depuis ce jour le réseau de Flydubai n'a cessé d'augmenter. En 2012, 5,1 millions de passagers ont voyagé avec Flydubai[2].

Le 13 février 2013, Flydubai annonce être en pourparlers avec Boeing pour acquisition de 50 avions supplémentaires. Finalement le , Flydubai confirme la signature d'un contrat historique pour 111 Boeing de plus ; la commande comprend 100 Boeing 737 MAX de nouvelle génération ainsi que 11 Boeing 737-800[2]. Le contrat a été estimé à 11,4 milliards de dollars au prix catalogue, devenant ainsi le plus grosse commande de Boeing mono-couloir jamais réalisée au Moyen-Orient.

Le 19 juin 2013, la compagnie introduit la classe Business sur ces vols. Elle comprend l'accès à un business lounge, 12 sièges en cuir italien, des écrans 12 pouces ayant accès à plus de 300 films, ainsi que des prises électriques compatibles pour plus de 170 pays.

Pour l'année 2013, la compagnie annonce un bénéfice de 60,7 millions USD pour un CA de 1 milliard USD, et 6,82 millions de passagers[3]

Pour l'année 2015, la compagnie annonce un bénéfice de 27,4 millions USD, soit une augmentation de 25% sur l'exercice précédent,pour un CA de 1,33 milliards USD, et 9,01 millions de passagers[4].

Incidents[modifier | modifier le code]

Le , un avion du vol 215 Flydubai est touché par des tirs avant son atterrissage à Bagdad : Trois ou quatre balles ont touché le fuselage de l'avion, faisant deux blessés légers[5].

Le , le Boeing 737-800 du vol 981 flydubai s'écrase lors de son atterrissage à Rostov-sur-le-Don en Russie, tuant les 62 personnes à bord (55 passagers et 7 membres d'équipage)[6]. Le mois suivant, la compagnie aérienne lance le site Withgreatsadness.com en hommage à la mémoire des victimes du crash[7].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de Flydubai (en janvier 2015) compte 46 Boeing 737-800 et 5 en commande, ainsi que 100 Boeing 737 MAX de plus prévus pour 2017[réf. nécessaire]. Ces appareils sont soit aménagés en classe unique de 189 places soit en configuration Business/Économique de 12 sièges Business et 162 sièges Économique.

Boeing 737 de Flydubai (mars 2011)
Flotte de Flydubai
Avion En service En commande Passagers
C Y Total
Boeing 737-800 46 5 0 189 189
12 162 174
Boeing 737 MAX 75[18]
Total 44 91

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Lancement de Flydubai, compagnie aérienne à bas prix », sur 7sur7.be,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  2. a, b et c Joël Ricci, « Flydubai commande à son tour une flopée de 737MAX », sur Air-journal.fr,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  3. (en) « Low-cost airline Flydubai reports 47% profit rise », sur Alarabiya.net,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  4. « La demande business la plus élevée provenait d’Afrique : 4ème année consécutive de bénéfices pour Flydubai », sur Anacgabon.org,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  5. « Un avion de Flydubai touché par des tirs avant son atterrissage à Bagdad », sur Tf1.fr,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  6. « Crash de flydubai : une erreur humaine en cause ? », sur Lepoint.fr,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  7. (en) « Flydubai launches online memorial site for FZ981 victims », sur Albawaba.com,‎ (consulté le 25 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]