Tube pneumatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Terminal de pneumatique moderne utilisé dans les banques ou les supermarchés. Des navettes vides se trouvent à la gauche du terminal servant à les injecter dans la canalisation. Dans le haut du terminal, une navette est en partie introduite. Le panier, qui apparaît partiellement dans le bas de la photo, sert à recevoir les navettes.

Un tube pneumatique, appelé aussi transport par tube pneumatique, est un système propulsant par différence de pression des navettes cylindriques, lesquelles servent à transporter des objets.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tube pneumatique, modèle d'après Héron d'Alexandrie.

Le principe du pneumatique est décrit par Héron d'Alexandrie au cours du Ier siècle apr. J.-C.

Au XIXe siècle : la poste pneumatique[modifier | modifier le code]

À l'époque victorienne, les pneumatiques étaient employés pour transmettre des télégrammes depuis les stations de télégraphe jusque dans les immeubles alentour[réf. nécessaire].

La poste pneumatique, appelée aussi télégraphe pneumatique, télégraphe atmosphérique ou poste atmosphérique, est un système d'acheminement rapide du courrier (plis urgents, télégrammes, sacs de dépêches, lettres et petits paquets) dans des « curseurs » autrefois en fer-blanc, aujourd'hui en plastique (appelés aussi navettes ou cartouches, ce sont des boîtes cylindriques creuses) circulant dans des tubes pressurisés. Il a été inventé par l'ingénieur écossais William Murdoch dans les années 1800 et développé par la suite par la London Pneumatic Dispatch Company. Des systèmes de poste pneumatique ont été employés dans plusieurs grandes villes à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle. On envisageait qu'un système de tubes pourrait déposer le courrier dans chaque maison des États-Unis[réf. nécessaire].

Les stations de poste pneumatique reliaient d'ordinaire les bureaux de poste, les bourses, les banques et les ministères. La France (timbre à date de grand format en 1901[1]) et l'Italie furent les seuls pays à émettre (entre 1913 et 1966) des timbres réservés à la poste pneumatique. L'Autriche, la France et l'Allemagne ont commercialisé de la papeterie à l'usage des pneumatiques.

La poste pneumatique s'est développée jusqu'au-delà de la moitié du XXe siècle, avant de décliner face aux nouveaux moyens de communication. Elle a été largement abandonnée au XXe, bien que les pneus soient toujours utilisés sur des réseaux individuels de taille relativement réduite.

Chronologie des services de poste pneumatique[modifier | modifier le code]

Utilisation actuelle : les réseaux privés[modifier | modifier le code]

Tubes pneumatiques d’une banque automatique “drive bank”.

Cette technique est toujours employée à petite échelle au début du XXIe siècle pour transporter de petits paquets et des documents, le plus souvent dans les banques, les hypermarchés et certaines grandes administrations.

  • Un grand nombre de banques drive through (accessibles sans descendre de voiture) utilisent des tubes pneumatiques pour transporter des espèces et des documents entre les voitures et les caissiers.
  • Beaucoup d'hôpitaux ont un réseau pneumatique pour transporter les médicaments, des documents et des spécimens entre les postes infirmiers[5].
  • De nombreuses usines les emploient pour transporter des pièces détachées rapidement à travers de vastes sites.
  • Beaucoup de supermarchés et grands magasins emploient des tubes pneumatiques pour transporter des chèques, billets et autres documents depuis les caisses jusqu'à la comptabilité, ou encore pour renvoyer de la monnaie aux caissiers. Un de ces systèmes affiche une vitesse de 10 m/s[réf. souhaitée].
  • Le premier centre de contrôle des missions de la NASA à Houston avait[Quand ?] des tubes pneumatiques reliant les consoles de contrôle aux salles d'assistance au personnel.
  • L'Aéroport international de Denver est remarquable pour ses multiples réseaux de tubes pneumatiques, parmi desquels un réseau de 10 pouces (env. 25 cm) de diamètre, un de 4 pouces (env. 10 cm) pour la billetterie de United Airlines et un réseau renforcé de collecte des sommes versées pour le paiement des parkings qui intègre un terminal dans chaque guérite.

En ce qui concerne les services de poste pneumatique publique, les pneus sont toujours en service à Prague, en République tchèque. Ce service de potrubní pošta[6] fut ouvert en 1899 et couvre en 2009 environ 60 kilomètres, transportant du courrier et de petits paquets.

Projets[modifier | modifier le code]

Dans les années 1800, leurs promoteurs[Qui ?] envisageaient aussi de les faire servir au transport du fret lourd, et même d'employer des réseaux de tubes pour le transport de passagers dans des chemins de fer atmosphériques. Ces projets ne furent jamais réalisés, toutefois en 2013, Elon Musk présente le projet d'Hyperloop qui s'inspire de cette idée pour le transport de passagers à très haute vitesse.

La poste pneumatique en France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Poste pneumatique de Paris.
Carte du réseau de la poste pneumatique de Paris en 1888.

Un très important réseau de tubes est développé à Paris à partir de 1866, qui sera exploité jusqu'au . Les débuts du pneumatique sont lié à l'essor de la télégraphie électrique, le tube pneumatique est tout d'abord utilisé pour relier entre-elles rapidement les stations du télégraphe de Paris. En 1867, on crée un premier circuit unidirectionnel reliant les centres télégraphiques de la place de la Bourse et du 103 rue de Grenelle[7],[8]. Le déploiement du réseau est facilité par l'utilisation des égouts des Paris aménagés par Eugène Belgrand à partir de 1854. Un décret entré en application le 1er mai 1879 ouvre le système aux particuliers[9], ce qui va provoquer l’essor du réseau que l'on étend à l'ensemble de Paris ainsi qu'à Neuilly. Dans les années 1960, alors au maximum de son extension, le réseau compta environ 450 km de tubes. Tous les bureaux de poste de Paris (plus de 130) y sont reliés.

En outre, à partir de 1881 et jusqu'en 1987 un réseau réservé à la correspondance administrative relia les deux chambres, les principaux ministères et certains services de l'État.

En 1910, la ville d'Alger se dote du même type de réseau (l'Algérie était à l'époque un territoire français), puis celle de Marseille (de 1938 jusqu'en 1964), puis celle de Lyon.

La concurrence de nouveaux moyens de communications tels le téléphone puis du télex réduit l'attrait du pneumatique[10]. Le ministère des PTT interrompt le service à Paris le 30 mars 1984[10].

Les pneumatiques au cinéma[modifier | modifier le code]

Les pneumatiques sont souvent utilisés dans les œuvres de fiction et notamment au cinéma.

Dans le documentaire Toute la mémoire du monde d'Alain Resnais (1956), on y voit l'utilisation des pneumatiques à la Bibliothèque nationale.

Dans le film À bout de souffle de Jean-Luc Godard (1960), le journaliste américain raconte à Patricia (Jean Seberg) comment il envoie un pneumatique à « une fille [qu'il] connaît depuis deux ans » pour lui proposer de coucher avec lui ; « trois heures après », il reçoit une réponse par pneumatique. Dans Une femme est une femme du même réalisateur (1961), Alfred raconte à Angela l'histoire d'une fille qui a deux amoureux et qui envoie un pneu à chacun. Croyant s'être trompée, elle court chez l'un puis chez l'autre pour tout leur avouer. Cette histoire est ensuite mise en scène par Godard dans Montparnasse et Levallois, court-métrage inclus dans le film Paris vu par….

Dans Le Corniaud de Gérard Oury (1965), Antoine Maréchal (Bourvil) est très impressionné par les pneumatiques que Léopold Saroyan (Louis de Funès) reçoit dans son bureau parisien.

Dans Baisers volés de François Truffaut (1968), Antoine Doinel envoie à Mme Tabard un pneumatique, dont le réalisateur va filmer le parcours à travers les rues parisiennes.

Dans Brazil de Terry Gilliam (1985), l'administration utilise des tubes pneumatiques. Ces derniers participent à l'esthétique rétro-futuriste de l'œuvre. Dans une scène comique, Sam Lowry, le personnage principal, relie deux tuyaux pneumatiques et détruit son bureau dans un feu d'artifice de paperasses inutiles…

Dans The Shadow de Russell Mulcahy (1994), les agents du Shadow utilisent un réseau de tubes pneumatiques courant dans toute la ville de New-York pour transmettre des missives au Shadow.

Dans Gueule d'amour de Jean Grémillon (1937) avec Jean Gabin.

Dans Paddington (2014), les archives géographiques possèdent un réseau pneumatique interne permettant d'acheminer les documents à la demande des visiteurs.

Dans Futurama (depuis 1999), la population utilise ce moyen pour se déplacer sur de courtes distances.

Dans Logan Lucky (2017), les recettes d'argent liquide de la course de NASCAR sont acheminées par tubes pneumatiques.

Dans Brooklyn Nine-Nine, dans l'épisode 8 de la saison 3, des tubes pneumatiques sont utilisés en remplacement du fax.


Les pneumatiques dans la bande dessinée[modifier | modifier le code]

Franquin avec le personnage de Gaston Lagaffe, dans le gag 518 B, présent dans l'album « Un gaffeur sachant gaffer », montre l'utilisation d'un pneumatique chez Spirou ; mais de manière comique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Timbres de la poste pneumatique, marcophilie.org.
  2. « Prague Pneumatic Pos »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  3. (cs) Pražská potrubní pošta, avec des illustrations, trasa.ctrnactka.net.
  4. (en) Jan Richter, « New owner promises bright future for world's largest pneumatic post system », sur Radio Praha, (consulté le 9 février 2017).
  5. Réseaux pneumatiques hospitaliers, aerocom-france.com.
  6. (cs) MH, « Potrubní pošta Profiterm Protech - dodavatel potrubní pošty pro nemocnice », sur www.potrubniposta.cz (consulté le 21 juillet 2017).
  7. Anne-Laure Cermak, La poste pneumatique, un système original d’acheminement rapide du courrier : l’exemple du réseau de Paris des origines à sa suppression, 1866-1984, (lire en ligne)
  8. J.D. Hayhurst O.B.E., The Pneumatic Post of Paris, The France & Colonies Philatelic Society of Great Britain, (lire en ligne)
  9. Anne-Laure Cermak, La poste pneumatique, un système original d’acheminement rapide du courrier : l’exemple du réseau de Paris des origines à sa suppression, 1866-1984, (lire en ligne)
  10. a et b Thierry Poujol, « Des égouts au musée, splendeur et déclin de la poste atmosphérique », Culture Technique, no 19,‎ , p. 143-149 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ingmar Arnold, Luft-Züge: die Geschichte der Rohrpost in Berlin und anderswo. - Berlin, 2000 (ISBN 3-89218-061-X)
  • Anne-Laure Cermak, La poste pneumatique, un système original d'acheminement rapide du courrier : l'exemple du réseau de Paris des origines à sa suppression : 1866-1984, mémoire de maîtrise, Paris 4, 2003. [présentation en ligne]
  • Elisa Le Briand, Anne-Laure Cermak, Le réseau avant l'heure : la Poste pneumatique à Paris (1866-1984), Comité pour l’histoire de La Poste, 2006
  • (en) John D. Hayhurst, The Pneumatic Post of Paris, The France & Colonies Philatelic Society of Great Britain, 1974 [(en) lire en ligne]