Bionicle 2 : Les Légendes de Metru Nui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bionicle 2 : Les Légendes de Metru Nui
Titre original Bionicle 2: Legends of Metru Nui
Réalisation Terry Shakespeare
David Molina
Scénario Henry Gilroy
Greg Klein
Tom Pugsley
Acteurs principaux
Sociétés de production Sue Shakespeare
Jeffrey Tahler
James Wang
Bob Thompson
Lego
Creative Capers Entertainment (en)
Miramax Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'animation
Film de science-fiction
Film d'action
Durée 75 minutes
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bionicle 2 : Les Légendes de Metru Nui (titre original : Bionicle 2: Legends of Metru Nui) est un film direct-to-video d'animation américain, réalisé par Terry Shakespeare et David Molina. C'est le deuxième film basé sur les personnages Lego Bionicle et il est ainsi produit par Lego. Il suit Bionicle : Le Masque de Lumière et précède Bionicle 3 : La Menace de l'ombre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule avant les événements de Bionicle : Le Masque de Lumière et se déroule sur l'île-cité de Metru Nui. Toa Lhikan est alors le dernier protecteur de la cité, menacée par Makuta et ses sbires. Dans un dernier recours, Lhikan utilise ses pouvoirs pour transformer six Matoran dans le but de créer une nouvelle équipe de Toa: les Toa Metru. Composée de Vakama, Nokama, Matau, Nuju, Onewa et Whenua, ils vont devoir s’accommoder de leur nouveau rôle tout en essayant de déjouer le plan maléfique de Makuta.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Doublage original en anglais[modifier | modifier le code]

Doublage Français[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]