Valeri Bojinov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Valeri Bojinov
Image illustrative de l’article Valeri Bojinov
Bojinov avec la Bulgarie en 2011
Situation actuelle
Équipe Levski Sofia
Numéro 86
Biographie
Nom Valeri Emilov Bojinov
Nationalité Bulgare
Naissance (36 ans)
Gorna Oryahovitsa (Bulgarie)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. Depuis 2001
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1998-2000 Pietà Hotspurs
2000-2001 US Lecce
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2005 US Lecce078 (19)
2005-2006 AC Fiorentina041 (11)
2006-2007 Juventus FC021 0(7)
2007-2009 Manchester City012 0(1)
2009-2011 Parme FC064 (11)
2011-2013 Sporting CP016 0(3)
2012 US Lecce010 0(1)
2012 Hellas Verone016 0(1)
2013 Vicence Calcio018 0(4)
2014 Levski Sofia020 0(8)
2014 Ternana Calcio 027 0(6)
2015-2017 Partizan Belgrade 067 (25)
2017 Meizhou Hakka 013 0(3)
2017 FC Lausanne-Sport008 0(1)
2018 HNK Rijeka001 0(0)
2018-2019 Botev Vratsa011 0(7)
2019 Levski Sofia011 0(4)
2019-2020 Botev Vratsa011 0(0)
2020- Delfino Pescara003 0(0)
2020- Levski Sofia013 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2009 Bulgarie espoirs003 0(3)
2004-2015 Bulgarie043 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Valeri Bojinov (en bulgare Валери Божинов), né le à Gorna Oryahovitsa, est un footballeur international bulgare évoluant au poste d'attaquant avec le Levski Sofia.

Carrière[modifier | modifier le code]

À l'âge de 12 ans, Bojinov déménage à Malte avec sa mère Pepa. Le jeune Valeri rejoint le club de Pietà Hotspurs FC et est rapidement repéré par les recruteurs de l'US Lecce, qui l'emmènent en Italie à l'âge de 14 ans.

Le , Bojinov devient le plus jeune joueur étranger à débuter en Serie A lors de la venue de Brescia. Il est alors âgé de 15 ans, onze mois et 12 jours.

Lecce est relégué cette saison, mais le jeune bulgare fait déjà ses 15 premières apparitions à 16 ans seulement.

Le , Lecce est de retour en Serie A et il est devient le plus jeune joueur étranger à marquer dans ce championnat, à l'âge de 16 ans.

Gianluca Vialli, a dit de Bojinov: « C'est meilleur que Christian Vieri à son âge ».

Lors de la saison 2004-2005, Bojinov se révèle à 18 ans en marquant 11 buts en 20 apparitions avec un club modeste comme Lecce et forme une superbe paire d'attaquant avec Mirko Vučinić.

À la fin de la saison, la Fiorentina recrute le jeune prodige pour la somme de 13 millions d'Euros. Malheureusement, il est victime d'une blessure qui va l'éloigner des terrains durant une grosse partie de la saison.

La saison suivante, il fait de nombreuses apparitions (27) mais n'est pas titulaire (13 fois seulement) et parvient à inscrire 6 buts.

Perdant peu à peu la confiance de son entraîneur, Bojinov, surnommé Bojo, Toro seduto ou encore Piccolo Budda[1], est prêté une saison à la Juventus Football Club qui vient d'être reléguée en Serie B, à la suite du scandale des matchs truqués.

En Serie B, la Juventus a perdu beaucoup de joueurs (Zambrotta, Thuram, Cannavaro, Vieira, Ibrahimović) mais a aussi conservé une solide ossature comme Buffon, Pavel Nedvěd, Camoranesi et surtout le duo d'attaquant historique Del Piero-Trezeguet.

Le nouvel entraîneur Didier Deschamps ne lui fait que très peu confiance et Bojinov ne fait que quelques bouts de matchs, pourtant souvent intéressants puisqu'il réussit, toutefois, à inscrire 7 buts. On peut supposer un conflit avec Deschamps étant donné le caractère des deux hommes.

À l'inter-saison, ni la Juventus ni la Fiorentina ne souhaite le conserver. Il est alors vendu à Manchester City pour 10 M€ entraîné par Sven-Göran Eriksson où il retrouve son compagnon de sélection Martin Petrov, pour 8,5 millions d'Euros.

Dès son premier match en tant que titulaire de la saison 2007-2008, lors du derby contre Manchester United, il est victime d'une déchirure des ligaments du genou lors d'un duel avec Patrice Évra, qui l'éloigne des terrains durant plus de 7 mois. Lors de son retour il est victime d'une nouvelle grave blessure et ne rejoue quelques minutes qu'à la fin de la saison 2008-2009.

Face au recrutement de plusieurs grands attaquants à l'intersaison (Carlos Tévez, Emmanuel Adebayor), Bojinov décide de se faire prêter à Parme pour avoir du temps de jeu afin de retrouver la sélection nationale après deux ans de blessures. En juillet 2010, un transfert définitif est signé.

Après une saison plus que moyenne à Parme il est transféré au Sporting CP avec un contrat de 5 ans. Il fait ses débuts sous le maillot du Sporting le contre Nordsjælland en Ligue Europa, mais doit attendre le pour débloquer son compteur en inscrivant un doublé contre Gil Vicente en marquant aux 79e et 92e, clôturant ainsi la démonstration du Sporting qui s'impose 6 à 1. Le , il inscrit son premier but européen avec le Sporting contre le FC Zürich. Critiqué pour son manque d'efficacité, Bojinov sera prêté pour la deuxième partie de saison. Fin , il est prêté pour 6 mois à l'US Lecce[2]. Le , il permet à son équipe d'égaliser à la 91e minute sur la pelouse de la Lazio après être entré à la 87e.

En 2012-2013, non désiré au Sporting, il est de nouveau prêté en Italie par le club portugais, au Hellas Vérone, en Serie B. Non convoqué lors des dernières convocations, il fait son retour en sélection bulgare à l'occasion de la liste des convoqués pour les matchs contre le Danemark et la République tchèque prévus les 12 et .

Au début de , il retrouve un club en signant dans son pays d'origine au Levski Sofia. En , libre de tout contrat, il rejoint le Partizan Belgrade.

Libre depuis son départ de Lausanne Sport en , Valeri Bojinov s'engage en avec le club croate du HNK Rijeka pour une durée de six mois, plus deux ans en option[3].

Le , Bojinov quitte le Botev Vratsa et rejoint le Levski Sofia[4]. Un an plus tard, il rejoint Pescara en Serie B, alors qu'il devait initialement rejoindre Catane. Il signe un contrat de trois mois devant lui rapporter 100.000€[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Pays Championnat Coupe d'Europe
2001-2002 US Lecce Serie A Drapeau de l'Italie Italie 2 matches
2002-2003 US Lecce Serie B Drapeau de l'Italie Italie 15 matches / 2 buts
2003-2004 US Lecce Serie A Drapeau de l'Italie Italie 28 matches / 3 buts
2004-2005 US Lecce Serie A Drapeau de l'Italie Italie 20 matches / 11 buts
Fiorentina Serie A Drapeau de l'Italie Italie 9 matches / 2 buts
2005-2006 Fiorentina Serie A Drapeau de l'Italie Italie 27 matches / 6 buts
2006-2007 Juventus Turin Serie B Drapeau de l'Italie Italie 18 matches / 5 buts
2007-2008 Manchester City Premier League Drapeau de l'Angleterre Angleterre 3 matches
2008-2009 Manchester City Premier League Drapeau de l'Angleterre Angleterre 8 matches
2009-2010 Parme FC Serie A Drapeau de l'Italie Italie 30 matches / 8 buts
2010-2011 Parme FC Serie A Drapeau de l'Italie Italie 16 matches / 2 buts
2011-2012 Sporting CP Liga Zon Sagres Drapeau du Portugal Portugal 8 matches / 2 buts 5 matches / 1 but
US Lecce Serie A Drapeau de l'Italie Italie 10 matches / 1 but
2012-2013 Hellas Verona Serie B Drapeau de l'Italie Italie / /

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Sans jamais avoir joué un match avec les A, il est sélectionné pour l'Euro 2004 mais la Bulgarie est éliminée dès le 1er tour.

Il totalise 43 sélections et 6 buts.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]