Antonio Di Natale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antonio Di Natale
image illustrative de l’article Antonio Di Natale
Antonio Di Natale avec l'Udinese Calcio.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (40 ans)
Lieu Naples (Italie)
Taille 1,70 m (5 7)
Poste Attaquant polyvalent
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1996-2004 Drapeau : Italie Empoli FC 178 0(55)
1997-1998 Drapeau : Italie Iperzola033 00(6)
1998 Drapeau : Italie Varèse FC004 00(0)
1998-1999 Drapeau : Italie AC Viareggio025 0(12)
2004-2016Drapeau : Italie Udinese Calcio 446 (227)
1996-2016Total686 (300)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2012Drapeau : Italie Italie042 0(11)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 mai 2016

Antonio Di Natale (né le à Naples) est un footballeur international italien évoluant au poste d'attaquant. Il prend sa retraite à l'issue de la saison 2016-2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Formé à Empoli, Di Natale n'a débuté en Série A qu'à l'âge de 25 ans, toujours dans le club toscan, après avoir fait ses classes à Iperzola, Varèse et Viareggio, entre Série C1 et C2. Antonio joue son premier match parmi l'élite en septembre 2002. Deux mois plus tard, il fait ses débuts avec la Squadra Azzurra, en amical face à la Turquie, sous les ordres à l'époque de Giovanni Trapattoni.

Udinese[modifier | modifier le code]

En octobre 2004, lorsque Empoli est relégué en série B, il signe à l'Udinese. Il ne tarde pas à devenir un joueur majeur de l'effectif, formant avec Vincenzo Iaquinta et David Di Michele une trio offensif qui permet au Frioul d'obtenir la 4e place du championnat et le ticket pour la Ligue des Champions. Il finit sa première saison avec 7 buts en 33 matches en championnat. Lors de saison 2005-2006, il est le seul joueur italien à inscrire un but dans toutes les compétitions ou il est engagé : championnat, coupe d'Italie, Ligue des champions, Coupe UEFA. Di Natale mène son équipe jusqu'aux demi finales de la coupe d'Italie. Il se révèle précieux en compétition européenne, notamment face aux allemands du Werder Brême, contre lesquelles il inscrit trois buts en deux rencontres. La saison suivante, l'attaquant inscrit 11 buts en championnat et permet à son équipe de s'accrocher à la 10e place du Calcio.

Durant la saison 2007-2008, Di Natale marque à 17 reprises en Serie A et conduit de nouveau l'Udinese en Europe. En juin 2008, il signe un nouveau contrat avec son club jusqu'en 2013. La saison 2008-2009 est moins prolifique pour l'italien qui trouve le chemin des filets à 12 reprises mais ne parvient pas à se qualifier en coupe d'Europe. En Coupe UEFA, l'Udinese termine première de son groupe devant des équipes telles Tottenham ou le Spartak Moscou. En phases finales, elle réalise un beau parcours en éliminant Lech Poznań puis le Zénith Saint-Pétersbourg. Néanmoins, elle se fait stopper en quart de finale par Brême malgré une honorable lutte (6-4 pour Brême sur les deux matches).


La saison 2009-2010 est celle de la consécration pour Di Natale. En effet, Toto dépasse Lorenzo Bettini et devient le meilleur buteur de l'histoire du club du Frioul. En championnat, il inscrit deux triplés, un contre Catane et l'autre contre Naples, qui scelle une victoire 3-1 de l'Udinese. Le 2 mai 2010, à l'occasion d'un match contre Cagliari, il marque son 100e but toutes compétitions confondues avec Udinese. Le 9 mai, dans le match nul 3-3 avec Bari, il porte son total de but à 28, dépassant le précédent record de Bierhoff. Il atteint également la barre symbolique des 100 buts en Serie A. Di Natale remporte le titre de meilleur buteur du Calcio avec 29 buts. Ses performances sont d'autant plus impressionnantes qu'il est trentenaire[1].

Le début de saison 2010-2011 s'avère difficile pour l'italien, qui ne parvient à répondre aux attentes portées sur lui. Néanmoins, en novembre 2010, il débloque la situation en inscrivant deux triplés, notamment son deuxième en la matière contre le Napoli. Lors d'un match nul âprement disputé contre Milan (4-4), il marque à deux reprises et atteint le total de 7 buts marqués à San Siro. Le 24 janvier 2011, il reçoit le prix du "Meilleur joueur italien de l'année" et du "Meilleur buteur italien de l'année" ainsi celui pour le Fair-Play. En février 2011, il marque son 100e but pour l'Udinese avant de réaliser, fin février, son troisième triplé de la saison contre Palerme. Pendant la 32e journée de championnat, Di Natale marque contre la Roma. Il devance Cavani de deux buts au classement des buteurs avec 28 réalisations et devient sacré meilleur buteur du Calcio pour la deuxième année consécutive. Le dernier joueur à avoir remporté le titre de meilleur buteur d'Italie à deux reprises est Giuseppe Signori dans les années 1990.

La saison suivante, il joue son 300e match de Serie A contre l'Inter Milan. Le 7 avril 2012, il marque son 150e but en Serie A contre Parme. Di Natale finit la saison avec 23 buts en 36 matches.

L'année 2013 est plus délicate pour l'attaquant qui souffre de blessures au dos mais se montre néanmoins décisif, en inscrivant un doublé contre le Chievo Vérone qui offre la victoire 3-1 aux siens. Il se fait remarquer en marquant le 3000e but subi pas l'AS Rome en Serie A sur un penalty tiré en cuillère. Lors de la victoire 1-0 contre Pescara, il atteint la barre des 150 buts avec son club de cœur.

Durant la pré-saison 2013-2014, il joue son 300e match sous les couleurs de l'Udinese et affirme qu'il veut atteindre les 200 buts dans l'élite italienne. En janvier 2014, Di Natale annonce en direct à la télévision sur la chaine Sky Sports sa volonté de se retirer à la fin de la saison. Lors de la dernière journée de championnat, il plante un hat-trick contre la Sampdoria (3-3) et termine la saison avec 17 buts en Serie A.

En juillet 2014, après avoir rejeté l'offre du Guangzhou Evergrande de Marcello Lippi, il décide de continuer à jouer pour au moins une autre année avec l'Udinese. En août, Di Natale inscrit un doublé dès la première journée de championnat. Le 23 novembre 2014, pour son 400e match en Série A, l'attaquant italien inscrit son 200e but dans la compétition face au Chievo[2]. Mi février 2015, il dispute son 407e match sous les couleurs du club du Frioul, devenant le joueur ayant porté le plus de fois le maillot de l'Udinese[3]. Le 28 avril 2015, lors d'une défaite 1-2 à domicile contre l'Inter, il marque son 205e but en Serie A et rejoint ainsi Roberto Baggio. En mai, Di Natale marque un but décisif contre Vérone et dépasse Baggio au classement des meilleurs buteurs de Serie A. Cela fait plus de dix ans que le buteur italien joue pour son club, sans décrocher un titre, malgré ses nombreux buts décisifs[1].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière internationale avec l'Italie en 2002. Lors des éliminatoires de l'Euro 2008, Di Natale s'est illustré en inscrivant deux buts et en délivrant trois passes décisives en huit apparitions. Il participe ensuite à l'Euro 2008 où la Squadra Azzura atteint les quarts de finale (éliminée aux tirs aux buts face à l'Espagne), la coupe du monde 2010 où l'Italie est éliminée au premier tour, et enfin à l'Euro 2012 où elle se hisse en finale avant de perdre 4 à 0 face à l'Espagne. Lors de l'Euro 2012, il est le seul joueur à avoir marqué contre Iker Casillas et l'Espagne, lors du match d'ouverture (match nul 1-1)

Le , il annonce que passé 35 ans il faut laisser la place aux jeunes et qu'il prend donc sa retraite internationale. Il compte donc 42 sélections durant lesquelles il inscrit 11 buts[4].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Antonio Di Natale a le profil type de l'attaquant polyvalent, en pointe, sur le côté ou derrière les deux attaquants comme un neuf et demi à l'ancienne, Antonio joue de sa grande technique et de son placement pour marquer ou offrir des buts. Il est également passeur et dribbleur et maîtrise totalement le ballon dans les 5 mètres adverses. Il tire également les penaltys, coups franc et même corners. Il possède également une condition physique qui lui permet de dépasser tous les défenseurs.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Antonio Di Natale au 15 mai 2016[5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Italie Italie Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
1996-1997 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie B 1 0 - - - - - - - - - - - 1 0 0
1999-2000 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie B 25 6 - 5 1 - - - - - - - - 30 7 0
2000-2001 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie B 35 9 - 3 1 - - - - - - - - 38 10 0
2001-2002 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie B 38 16 - 4 2 - - - - - - - - 42 18 0
2002-2003 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie A 27 13 3 5 1 0 - - - - 3 0 0 35 14 3
2003-2004 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie A 33 5 3 2 1 0 - - - - 1 1 0 36 7 3
Sous-total 159 49 6 19 6 0 - - - - 4 1 0 182 56 6
1997-1998 Drapeau de l'Italie Iperzola (prêt) Serie C2 33 6 - - - - - - - - - - - 33 6 0
Sous-total 33 6 - - - - - - - - - - - 33 6 0
1998-1999 Drapeau de l'Italie Varèse FC (prêt) Serie C1 4 0 - - - - - - - - - - - 4 0 0
Sous-total 4 0 - - - - - - - - - - - 4 0 0
1998-1999 Drapeau de l'Italie AC Viareggio (prêt) Serie C2 25 12 - - - - - - - - - - - 25 12 0
Sous-total 25 12 - - - - - - - - - - - 25 12 0
2004-2005 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 33 7 3 6 4 0 C3 2 0 0 - - - 41 11 3
2005-2006 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 35 8 5 3 3 0 C1+C3 8+2 3+1 2+0 - - - 48 15 7
2006-2007 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 31 11 6 2 2 0 - - - - 6 1 1 39 14 7
2007-2008 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 36 17 7 1 1 0 - - - - 10 5 1 47 23 8
2008-2009 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 22 12 5 1 1 0 C3 7 3 1 7 2 0 37 18 6
2009-2010 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 35 29 6 3 0 0 - - - - 9 1 1 47 30 7
2010-2011 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 36 28 7 1 0 0 - - - - - - - 37 28 7
2011-2012 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 36 23 7 1 1 0 C1+C3 2+4 1+4 0 6 1 0 49 30 7
2012-2013 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 33 23 4 1 0 0 C1+C3 2+6 0+3 1+1 - - - 42 26 6
2013-2014 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 32 17 0 2 1 0 C3 4 2 2 - - - 38 20 2
2014-2015 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 33 14 7 1 4 0 - - - - - - - 34 18 7
2015-2016 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 23 2 4 2 2 1 - - - - - - - 25 4 5
Sous-total 385 191 61 24 19 1 - 37 17 7 38 10 3 484 237 72
Total sur la carrière 606 258 67 43 25 1 - 37 17 7 42 11 3 728 311 78

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les résultats de tous les buts inscrits par Antonio Di Natale avec l'équipe d'Italie.

But Date Stade, ville, pays Adversaire Résultat Match, compétition
1er
Stade Renzo-Barbera, Palerme, Italie
Drapeau : République tchèque République tchèque
N 2-2
Amical
2e
Stadio Atleti Azzurri d'Italia, Bergame, Italie
Drapeau : Turquie Turquie
N 1-1
Amical
3e
Budapest, Hongrie
Drapeau : Hongrie Hongrie
D 3-1
Amical
4e
Kiev, Ukraine
Drapeau : Ukraine Ukraine
V 1-2
Éliminatoires Euro 2008
5e
6e
Stade Artemio-Franchi, Florence, Italie
Drapeau : Belgique Belgique
V 3-1
Amical
7e
8e
Larnaca, Chypre
Drapeau : Chypre Chypre
V 1-2
Éliminatoires Coupe du monde 2010
9e
10e
Ellis Park Stadium, Johannesburg, Afrique du Sud
Drapeau : Slovaquie Slovaquie
D 3-2
Coupe du monde 2010
11e
PGE Arena Gdańsk, Gdańsk, Pologne
Drapeau : Espagne Espagne
N 1-1
Euro 2012

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Italie

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alessandro Pitzus, « Di Natale, la légende sans palmarès », sur webfootballclub.fr,
  2. « Antonio Di Natale affole les compteurs », sur calciomio.fr,
  3. « Un dernier record pour Di Natale », sur sofoot.com,
  4. « Di Natale jusqu'à 40 ans ? », sur sofoot.com,
  5. « Statistiques de Antonio Di Natale », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :