Liste des vicomtes de Turenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Famille de Turenne[modifier | modifier le code]

Armes des comtes de Quercy : d'argent au lion de gueule.
  • (mort après juillet 878) Geoffroy, petit-fils de Raoul comte de Quercy
  • Robert, son cousin du précédent, petit-fils de Raoul comte de Quercy.

Famille de Comborn[modifier | modifier le code]

Armes des Comborn, vicomtes de Turenne : coticé d'or et de gueules de douze pièces.
  • Archambaud de Comborn (vers 934 - vers 996), dit Jambe-Pourrie, épouse Sulpicie de Turenne, fille de Bernard Ier, vicomte de Turenne, et de Deda.
  • Ebles Comborn de Turenne (v.953-entre 1030 et 1036) épouse Béatrix de Normandie. Fils aîné d'Archambaud de Comborn. Ses deux fils se partagèrent son héritage. L'aîné Guillaume devint vicomte de Turenne et le cadet Archambaud devint vicomte de Comborn.
  • 1030-1037 : Guillaume Ier de Turenne (v.995-v.1037)[1].
  • Boson Ier de Turenne (°v.1030-1096) épouse Gerberge de Terrasson (1045-1103), fille de Bernard, comtor de Terrasson, et de Pétronille de la Rivière.
  • Raymond Ier de Turenne (°v.1074-ap.1122) 7e vicomte de Turenne, épouse v.1105 Mathilde de Mortagne
  • Boson II de Turenne (1110-1143) 8e vicomte de Turenne, épouse en 1142 Eustorgie d'Anduze. Tué au siège de la Commanderie templière de Saint-Paul-la-Roche en Périgord, il est enterré à Tulle le [2]
  • Raymond II de Turenne (°1143-1191), 9e vicomte de Turenne, épouse Élise de Castelnau
  • Raymond III de Turenne (v.1165-1212) épouse Élise de Séverac
  • Boson III de Turenne (°v.1185-1209), fils des précédents, épouse Ne d'Auvergne
  • 1212-1243 Raymond IV de Turenne (v.1187-1243) épouse en 1208 Élise d'Auvergne
  • Helis ou Alix de Turenne (v.1208-1251) vicomtesse de Turenne, épouse Rudel Hélie d'Aillac
  • 1247-1316 Raymond V de Turenne (°v.1200-1245) épouse Alemande de Malemort
  • -1304 Raymond VI de Turenne (? -1304) épouse Laeticia de Rochechouar
  • Marguerite de Turenne (1285-v.1313), fille du précédent, vicomtesse de Turenne, épouse :

Famille de Comminges[modifier | modifier le code]

  • 1304-1336 : Bernard VIII (mort en 1336), comte de Comminges, marié en 2e noces à Marguerite, vicomtesse de Turenne
  • 1336-1339 : Jean de Comminges, comte de Comminges (1336-1339), fils posthume de Bernard VIII et de sa 3e épouse, Mathe de l'Isle-Jourdain
  • 1339-1349 : Cécile de Comminges, comtesse d'Urgell, fille aînée de Bernard VIII, à qui le pape Clément VI rachète la vicomté en 1349

Famille Roger de Beaufort[modifier | modifier le code]

Arbre généalogique de la maison Roger de Beaufort de Turenne

Famille de Pons[modifier | modifier le code]

Famille de Pons : de gueules à trois fasces d'or[3].
  • Raymond VI, épouse en 1265 Agathe (ou Agacie) de Pons, fille de Renaud III, sire de Pons
  • Geoffroi de Pons épouse en 1290 Isabeau ou Isabelle de Rodez, vicomtesse de Carlat,
  • Renaud IV de Pons ( ? - 1356), vicomte de Carlat épouse en 1319 Jeanne d'Albret
  • Renaud V de Pons ( ? - 1356)
  • Renaud VI de Pons (v.1348-1427) épouse Marguerite de La Tremoille
  • Jacques Ier de Pons (1413-1473) épouse en 1425 Isabelle de Foix-Candale
  • Guy de Pons (11 mai 1431-1510), seigneur de Ribérac et de Bergerac, épouse vers 1459 Isabelle de Foix, puis en 1461 Jeanne de Castelnau-Tursan, dont Antoine le Vieux
  • Odet d'Aydié de Ribérac (1455-1534)
  • François Ier de Pons

Famille de La Tour d'Auvergne[modifier | modifier le code]

Famille La Tour d'Auvergne: d'azur semé de fleurs de lys d'or à la tour d'argent[3].

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Propriétaires du château de Turenne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Moréri, Nouveau supplement au grand dictionnaire historique, généalogique, géographique, tome 1, p. 362, Paris, 1749 (lire en ligne)
  2. Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies... Par Nicolas Viton de Saint-Allais - volume 14 pages 186
  3. a et b Rietstap 1884-1887.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]