Sainte-Aurence-Cazaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sainte-Aurence-Cazaux
Sainte-Aurence-Cazaux
Vue de Sainte-Aurence-Cazaux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Mirande-Astarac
Intercommunalité Communauté de communes Astarac Arros en Gascogne
Maire
Mandat
Jean-Marc Le Mao
2014-2020
Code postal 32300
Code commune 32363
Démographie
Gentilé Sainte-Aurennais
Population
municipale
101 hab. (2017 en diminution de 15,13 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 22′ 34″ nord, 0° 25′ 23″ est
Altitude Min. 194 m
Max. 319 m
Superficie 9,54 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Sainte-Aurence-Cazaux
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Sainte-Aurence-Cazaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Aurence-Cazaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Aurence-Cazaux

Sainte-Aurence-Cazaux (Senta Aurensa e Casaus en gascon) est une commune française située dans le département du Gers, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Sainte-Aurennais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village de Sainte-Aurence-Cazaux est situé sur un haut plateau au sud du département du Gers, à proximité du département des Hautes-Pyrénées et au bord des rives de la Baïsole. La commune fait partie du Pays du Val d'Adour. La chaîne des Pyrénées est parfaitement visible depuis le village.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sainte-Aurence-Cazaux[2]
Montaut Viozan
Barcugnan Sainte-Aurence-Cazaux Saint-Ost
Duffort Cuélas

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Sainte-Aurence-Cazaux se situe en zone de sismicité 2 (sismicité faible)[3].

Voies de communication[modifier | modifier le code]

La commune de Sainte-Aurence-Cazaux est traversée par la D 569 et est longée par la D 211, la D 145 et la D 226. Les deux routes principales à proximité du village sont la D 2 et la D 939.

Deux voies routières partent du village: C1 (vers Barcugnan) et C2 (vers Cuélas).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La localité eut d'abord pour nom Sainte-Venance. Plus tard elle prit le nom de Sainte-Aurence, sainte martyrisée vers l'an 500. Au lieu-dit Castet se trouve une motte qui serait la base d'un château féodal mentionné à la fin du Xe siècle dans le cartulaire noir d'Auch, le "premier château seigneurial, gersois, à apparaître dans les textes". Il disparut semble-t-il, dès le milieu du XIIIe. Les comtes d'Astarac furent les seuls seigneurs du lieu. Jadis annexe, Cazaux-Seillan fut rattaché à Sainte-Aurence en 1822.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean Cazalas    
mars 2008 En cours Jean-Marc Le Mao[4] DVG Professeur des écoles
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6]. En 2017, la commune comptait 101 habitants[Note 1], en diminution de 15,13 % par rapport à 2012 (Gers : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
234149225308462532541518508
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
467461445431417408403365315
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
325316270268235225201187197
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017
181140130138118120124107101
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Sainte-Aurence-Cazaux.

L'église de Sainte-Aurence-Cazaux est un édifice d'origine romane remaniée aux XIVe et XIXe siècles. Elle abrite les reliques de saint Urbain.[Lequel ?].

Au lieu-dit Castet, la motte serait la base d'un ancien château seigneurial.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]