Saint-Michel (Gers)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.
Saint-Michel
Entrée du village.
Entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Mirande-Astarac
Intercommunalité Communauté de communes Astarac Arros en Gascogne
Maire
Mandat
Thérèse Bourges
2014-2020
Code postal 32300
Code commune 32397
Démographie
Gentilé Saint-Michelais
Population
municipale
263 hab. (2013)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 25′ 48″ nord, 0° 24′ 56″ est
Altitude Min. 168 m – Max. 286 m
Superficie 16,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Michel

Saint-Michel est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Saint-Michelais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La Grande Baïse à Saint-Michel, avant qu'elle ne rencontre la Baïsole.

Saint-Michel est une commune située sur la Baïsole et faisant partie de la région historique de l'Astarac, en Gascogne.

Situation de Saint-Michel.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Saint-Michel se situe en zone de sismicité 2 (sismicité faible)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Thérèse Bourges PS Retraitée de l'enseignement
Suppléante au Conseil Départemental
mars 2001 2014 Pierre Neybourger[3]    
1974 2001 André Montaut    
 ? 1974 M. Pujos    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 263 habitants, en augmentation de 0,38 % par rapport à 2008 (Gers : 1,81 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
552 483 558 592 585 1 020 1 082 879 878
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
798 737 714 678 708 716 661 613 558
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
548 530 519 505 445 464 429 393 395
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013 -
373 353 316 276 241 253 263 263 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'agence postale communale.

La commune comprend des parcelles agricoles ainsi qu'un naturaliste qui héberge un musée d'animaux empaillés. Une agence postale communale est également présente sur la commune, à proximité de la mairie et de l’école.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.
  • Église de Saint-Michel, datant du XVIIIe siècle de style gascon, elle a remplacé l'ancienne église romane ;
  • Église de Saint-Jaymes, annexe de l'église paroissiale.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]