Saint-Jean-des-Champs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.
Saint-Jean-des-Champs
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Bréhal
Intercommunalité Communauté de communes de Granville, terre et mer
Maire
Mandat
Catherine Hersent
2015-2020
Code postal 50320
Code commune 50493
Démographie
Gentilé Saint-Jeannais
Population
municipale
1 375 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 39″ nord, 1° 27′ 53″ ouest
Altitude Min. 21 m – Max. 122 m
Superficie 19,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Jean-des-Champs

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Jean-des-Champs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-des-Champs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-des-Champs

Saint-Jean-des-Champs est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 375 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La localité est entourée d'un paysage de bocage, propice à l'élevage bovin. Couvrant 1 940 hectares, le territoire de Saint-Jean-des-Champs est le plus étendu du canton de La Haye-Pesnel.

Petit étang.
Communes limitrophes de Saint-Jean-des-Champs[1]
Hudimesnil,
Coudeville-sur-Mer,
Saint-Planchers
Hudimesnil Saint-Sauveur-la-Pommeraye
Saint-Planchers,
Saint-Aubin-des-Préaux
Saint-Jean-des-Champs[1] Folligny
Saint-Pierre-Langers La Lucerne-d'Outremer Folligny,
La Lucerne-d'Outremer

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le gentilé est Saint-Jeannais[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 1973, la commune fusionne avec Saint-Léger et Saint-Ursin, qui gardent le statut de communes associées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
v. 1860   M. Lebreton[3]    
         
mars 1995[4] octobre 2015 Jean-Claude Retaux[5] SE Maire honoraire[6]
octobre 2015 en cours Catherine Hersent[7] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[5]. L'un des conseillers est maire délégué de la commune associée de Saint-Ursin et un autre de celle de Saint-Léger.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 375 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Saint-Jean-des-Champs[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
922 996 916 1 065 983 1 007 1 027 1 052 991
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
962 960 948 958 920 870 774 688 653
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
650 606 617 541 550 553 523 533 588
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
594 545 800 873 989 1 116 1 259 1 340 1 375
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique de Saint-Léger avant la fusion
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
217 179 211 301 215 213 303 203
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
222 210 202 180 179 174 154 152
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
138 134 114 113 105 98 90 94
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
105 82 93 73 83 - - -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : EHESS[11])
Évolution démographique de Saint-Ursin avant la fusion
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
430 378 449 462 453 467 464 420
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
414 397 395 404 364 324 301 277
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
246 224 194 182 194 211 212 201
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
189 189 198 181 145 - - -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : EHESS[12])

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean.
L'église Saint-Léger.
  • L'église Saint-Jean du bourg de Saint-Jean-des-Champs est du XIXe siècle, de style roman, reconstruite à la suite d'un incendie en 1869.
  • L'église Saint-Ursin, de l'ancienne commune du même nom, dont le portail est du XIIe, héberge près de son portail un if réputé millénaire[13].
  • L'église Saint-Léger, du XIIe siècle, est inscrite aux Monuments historiques[14].
  • La ferme de l'Hermitière exploitant 6 000 pommiers produit cidre, calvados et pommeau. Elle fait aussi office d'écomusée et propose visites techniques et dégustations.
  • Le château du Pont-Roger et sa chapelle sont inscrits aux Monuments historiques[15].

Cultes[modifier | modifier le code]

Les églises de Saint-Jean-des-Champs, Saint-Léger et Saint-Ursin dépendent de la paroisse Saint-Pierre-et-Saint-Paul du doyenné du Pays de Granville-Villedieu[16].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Espérance Saint-Jean-des-Champs fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et une autre en division de district[17].

Le Raquettes Club Saint-Jean-des-Champs participe aux championnats départementaux de tennis de table, en y engageant cinq équipes, et dispose d'une section loisir de badminton.

La région est propice à la pratique du vélo tout terrain, avec la forêt de la Lucerne au sud, la côte à l'ouest et le bocage à l'est.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Decauville (1846-1922), ingénieur et homme d'affaires, maire de Saint-Léger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. « Ouest-france.fr - Mairie de Saint-Jean-des-Champs » (consulté le 2 octobre 2011)
  3. Annuaire du département de la Manche, 33e année 1861, p 102.
  4. « 35 ans de mandat: une médaille d'or pour Jean-Claude Retaux », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 septembre 2014)
  5. a et b Réélection 2014 : « Saint-Jean-des-Champs (50320) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 mai 2014)
  6. [PDF]Arrêté n° 16-506A du 14 octobre 2016 portant nomination d'un Maire honoraire - M. RETAUX
  7. « Elections. Catherine Hersent a été élue maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2016)
  8. Date du prochain recensement à Saint-Jean-des-Champs, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Léger », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 23 septembre 2011)
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Ursin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 23 septembre 2011)
  13. « Krapo arboricole - L'if millénaire de Saint-Ursin (Manche) » (consulté le 23 novembre 2010)
  14. « Église de Saint-Léger », notice no PA00132691, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Château du Pont-Roger », notice no PA00110579, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. Site du diocèse
  17. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – Esp. Saint-Jean-des-Champs » (consulté le 7 septembre 2014)
  18. « Site communal de Val-d'Illiez - Jumelage » (consulté le 2 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :