Saint-Georges-de-Rex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges, Saint Georges (homonymie) et Georges.

Saint-Georges-de-Rex
Lavoir de la Panification et église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Mignon-et-Boutonne
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Niortais
Maire
Mandat
Alain Liaigre
2014-2020
Code postal 79210
Code commune 79254
Démographie
Population
municipale
441 hab. (2017 en augmentation de 4,75 % par rapport à 2012)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 44″ nord, 0° 39′ 08″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 37 m
Superficie 17,63 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Rex
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Rex
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Rex
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Rex

Saint-Georges-de-Rex est une commune du Centre-Ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint Georges de Rex est une commune du sud-ouest des Deux-Sèvres, à 4 kilomètres de la Vendée et 5 de la Charente-Maritime, elle se retrouve à 20 kilomètres du chef lieu du département, Niort, et environ 45 kilomètres de La Rochelle. Elle est à la limite des anciennes provinces du Poitou, de l'Aunis et de la Saintonge. Située à 40 kilomètres de l'Atlantique à vol d'oiseau, elle bénéficie d'un climat ensoleillé et doux, avec facilement des brumes qui se dissipent en cours de journée. Son altitude varie de 2 mètres à 37 mètres. Sa situation particulière fait qu'elle est en bord du Marais Poitevin, et qu'en raison de coteaux favorables, jusqu'au XIXe siècle elle était couverte de vignes. Les habitants des communes voisines y avaient souvent la leur. Avec la crise du phylloxera ces vignes ont en grande partie disparu, remplacées par des céréales.

Le Marais de Saint Georges de Rex est mieux conservé que celui du reste des Marais Mouillés, par son relatif isolement. C'est pourquoi on y trouve encore entre autres un papillon en voie de disparition, le cuivré des marais.

Le sol de cette commune est donc divisée entre la partie haute, dont le soubassement est de pierres calcaires en strates, surplombant "le marais de Saint-Georges" au nord-est au sol noir, tourbeux, et une partie du "marais du Bourdet" au sud, drainé par la Courance et le Mignon. Ces terres très fertiles permirent la culture du haricot nommé "mojette" ou "mojhète", ainsi que d'autres légumes

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Avant 1803 Fin an 11[1] GABILLAUD    
Début an 12 juillet 1829[1] Jean BAUSSAY    
aout 1829 Février 1843[1] Julien Pierre BONNENFANT    
aout 1843 Mars 1848[1] Charles RAVARD    
Avril 1848 Septembre 1848[1] François Charles ARNAULD    
Octobre 1848 Aout 1852[1] Jean JOURDAIN    
Octobre 1852 Septembre 1870[1] Eugène Alexandre ARNAULD    
Octobre 1870 Mars 1874[1] Pierre RICHARD    
Avril 1874 Avril 1876[1] François GIRAUD    
Juin 1876 Janvier 1881[1] Pierre RICHARD    
Février 1881 Juillet 1883[1] Clément Pierre BOUDEAU    
Aout 1883 Avril 1892[1] Jean PELLOQUIN    
Mai 1892 Après Décembre 1902[1] François AUDEBRAND    
mars 2001 2014 René MATHE    
mars 2014 En cours Alain LIAIGRE    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune a été labellisée « une fleur » par le Conseil national de villes et villages fleuris de France[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Georges-de-Rex, cela correspond à 2006, 2011, 2016[3], etc. Les autres dates de « recensements » (2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
478450472504523556541553539
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
537543544511512488495490467
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
466474488423433403376365352
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
377352321360391374387417436
2017 - - - - - - - -
441--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Il y a quatre lavoirs sur la commune de Saint-Georges-de-Rex[6]:

  • Lavoir du Richebert[7]
  • Lavoir de la Grande Fontaine
  • Lavoir de la Panification
  • Lavoir du Révérant
  • Le port communal[8]
  • Marais mouillé avec ses canaux (Marais des Mottes, Marais de Bergné)
  • Sentier de découverte et chemins de randonnée[9]
  • Eglise avec autel baroque XVIIe siècle
  • Vestiges du Château avec douves (privé)[10]
  • Vestiges du logis seigneurial et de la maison Renaissance de Lombarde (privés)
  • Pigeonnier, restauré à l'époque des Grands Travaux de François Mitterrand, sous la direction de Ségolène Royal
  • Prieuré Saint-Georges[11]
  • Four à pain
  • Cabanes de vignes

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Il avait des lunettes, et une tête ronde — Jean-Claude Cousin — autoédition, (44)Orvault 2019, imprimé à (53)Mayenne pour Lulu.com
  • Le chapitre de Saint-Georges-de-Rex — Raymond Rousseau — association communale du Riveau,(17)La Ronde 1989
  • Histoire des Pays des Deux-Sèvres — le Pays Niortais — Maurice Poignat — édition Projet, Poitiers 1987

Filmographie[modifier | modifier le code]

En 1980 sort dans les salles L'Entourloupe film de Gérard Pirès adapté d'un roman de Francis Ryck nommé "Nos intentions sont pacifiques" par entre autres Michel Audiard et Jean Herman, et doté d'une musique de Django Reinhardt, avec dans les rôles principaux Jean-Pierre Marielle, Jacques Dutronc et Gérard Lanvin : ce film a été tourné en grande partie dans le Marais Poitevin, dans les environs de Saint-Georges-de-Rex, voire sur le territoire de la commune. De nombreux habitants du coin ont participé à ce tournage.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m [en début des Actes généalogies des archives départementales], consulté le 02 novembre 2012
  2. Site des villes et villages fleuris, consulté le 22 décembre 2017.
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 19 avril 2012)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. « dracis79-Les lavoirs des Deux-Sèvres », sur lavoirsdeuxsevres.free.fr (consulté le 7 janvier 2020)
  7. « Les lavoirs de St Georges de Rex. », sur Binicaise (consulté le 7 janvier 2020)
  8. France 46° 16' 40 656" N et 0° 39' 6 1812" W. See map: Google Maps, « Saint-Georges-de-Rex | Niort Marais Poitevin Tourisme : hébergements, activités loisirs, barque, restaurants, sorties en Venise Verte. », sur www.niortmaraispoitevin.com, (consulté le 7 janvier 2020)
  9. « Sentiers et découvertes », sur Saint-Georges-de-Rex, (consulté le 7 janvier 2020)
  10. Babelouest, « bab: Une commune si oubliée, Saint Georges de Rex », sur bab, (consulté le 7 janvier 2020)
  11. « Prieuré Saint-Georges. Saint-Georges-de-Rex, Deux-Sèvres », sur data.bnf.fr (consulté le 7 janvier 2020)