Rarities

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Beatles
Cet article est une ébauche concernant les Beatles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rarities
Compilation de The Beatles
Sortie Drapeau : Royaume-Uni2 décembre 1978
Drapeau : États-Unis24 mars 1980
Enregistré 1962–1970
EMI Studios, Londres, Pathé Marconi Studio, Paris; EMI Studios, Bombay
Durée 43:29 RU / 41:04 US
Genre Rock britannique
Producteur George Martin
Label Parlophone
Capitol

Albums de The Beatles

Rarities est le nom de deux compilations, une anglaise et l'autre américaine, qui rassemblait des chansons du groupe rock britannique The Beatles qui n'étaient pas disponibles en format 33 tours.

La version anglaise, comprenant des chansons tirées, entre autres, d'un maxi et des 45 tours britanniques, était offerte originalement comme disque bonus dans le boîtier The Beatles Collection, une réédition de tous leurs albums parue en 1978.

L'autre compilation rassemblait des titres qui n'avaient jamais été inclus dans les 33-tours publiés par l'étiquette américaine Capitol Records.

Parution[modifier | modifier le code]

Version anglaise[modifier | modifier le code]

La plupart des chansons présentes sur la version britannique avaient été publiées en 45 tours ou sur le maxi de pièces inédites Long Tall Sally mais qui n'étaient pas disponibles en format 33-tours au Royaume-Uni. On y retrouve aussi la chanson Bad Boy qui a été enregistrée pour le marché américain, la version dite Wildlife de la chanson Across the Universe telle que publiée sur le 33-tours caritatif pour le Fonds mondial pour la nature et les versions allemandes des pièces I Want To Hold Your Hand et She Loves You. Par contre, pour posséder la collection complète des chansons des Beatles, il fallait aussi avoir les compilations The Beatles 1962–1966 et The Beatles 1967–1970 qui possédaient les chansons publiées en 45 tours qui ont atteint le sommet du palmarès (I Feel Fine et Paperback Writer par exemple) et le disque Hey Jude qui sera finalement publié en Angleterre quelques mois plus tard.

Ce disque était, à l'origine, un bonus à l'achat du boîtier The Beatles Collection, mais le 12 octobre 1979, EMI le met en marché à l'unité et celui-ci atteint la 17e position du palmarès mais disparaît des listes la semaine suivante. Ce disque est retiré du catalogue d'EMI le 29 février 1984[1]. Toutes les chansons qui se retrouvent sur la version britannique de Rarities sont désormais sur la compilation Past Masters.

Version nord américaine[modifier | modifier le code]

Comme la discographie américaine des Beatles était très différente de la discographie britannique, plusieurs chansons exclusivement parues en 45-tours et sur le maxi Long Tall Sally avaient déjà été intégrées dans des 33-tours. La version américaine du disque Rarities comprend donc quelques faces B et deux chansons tirées du disque Introducing... The Beatles publié par Vee-Jay Records. Le disque possède aussi quelques chansons publiées en mono avec des différences notables des versions stéréo et même quelques versions inédites qui ne sont pas disponibles ailleurs aujourd'hui. La chanson I'm Down, face B du single couplée à la chanson Help!, n'est pas incluse dans la version américaine car elle avait déjà été publiée, en 1976, en format 33 tours sur la compilation Rock 'n' Roll Music.

Deux erreurs sont survenues dans les notes de Randall Davis, responsable du marketing chez Capitol[2],[3], inscrites sur la pochette de la première édition du disque. Le cri de Ringo Starr concernant ses « cloques aux doigts » à la fin de la chanson Helter Skelter, qui était omis dans cette version mono, était faussement attribué à John Lennon et le nom du producteur George Martin avait été oublié. Les correctifs ont été apportés à partir de la seconde impression[4].

La photo de couverture, originalement embossée[3], a été prise le 28 juillet 1968 par l'un des photographes présents lors de la séance photo surnommée « A Mad Day Out » qui s'est déroulée à plusieurs endroits dans la ville de Londres[5]. À l'intérieur de la double pochette, on trouve la photo prise par Robert Whitaker (en) qui fut utilisé comme pochette originale de l'album compilation américain Yesterday and Today, surnommée la « Butcher Cover », mais qui fut retirée des ventes en 1966 peu après sa parution[6] et remplacée par une photo plus sobre. Dix photos couleurs sont présentées sur la partie droite, placées dans la partie supérieure d'une grande photo du groupe prise devant un rideau rouge[n 1] lors de la conférence de presse de Los Angeles, le 24 août 1966[7]. Seize photos noir et blanc illustrent chaque côté de l'enveloppe dans laquelle s'insère le disque[8]. Au dos de la pochette, un montage simulant une pile de photos avec bordures blanches accompagne les notes explicative de chaque chanson en plus de deux courts textes d'information. Le premier traite de la raison de l’existence de cette collection et le second, de la « Butcher Cover »[9],[4].

Certaines des versions inédites retrouvées sur cette collection de Rarities seront aussi publiées la même année dans la compilation sur huit disques The Beatles Box produite par EMI[10].

Pistes[modifier | modifier le code]

Tous les morceaux sont composés par Paul McCartney et John Lennon, sauf mention contraire. Les pièces tirées des faces A ou B de 45 tours sont représentées par les symboles ƒA ou ƒB.

Version anglaise

Les chansons tirées du maxi Long Tall Sally sont représentées par le symbole €p.

Face 1
  1. Across the Universe (Version tirée du disque caritatif No One's Gonna Change Our World (en)) stéréo
  2. Yes It Is ƒB
  3. This Boy ƒB
  4. The Inner Light (Harrison) ƒB
  5. I'll Get You ƒB (Identifiée comme étant stéréo, mais en réalité, cette pièce est mono)
  6. Thank You Girl ƒB
  7. Komm, Gib Mir Deine Hand (Version allemande de I Want to Hold Your Hand) ƒA stéréo
  8. You Know My Name (Look Up the Number) ƒB (Identifiée comme étant stéréo, mais en réalité, cette pièce est mono)
  9. Sie Liebt Dich (Version allemande de She Loves You) ƒB stéréo
Face 2
  1. Rain ƒB
  2. She's a Woman ƒB (Identifiée comme étant stéréo, mais en réalité, cette pièce est mono)
  3. Matchbox (Perkins) €p
  4. I Call Your Name €p
  5. Bad Boy (Williams) (Publiée sur le 33-tours américain Beatles VI et sur la compilation A Collection of Beatles Oldies.) stéréo
  6. Slow Down (Williams) €p
  7. I'm Down ƒB (Identifiée comme étant stéréo, mais en réalité, cette pièce est mono[1])
  8. Long Tall Sally (Johnson/Penniman/Blackwell) €p

Version américaine

Les chansons suivies du symbole ¶ sont maintenant disponibles sur Past Masters et celles suivies du symbole sont disponibles sur The Beatles in Mono.

Face 1
  1. Love Me Do ƒA mono, version du 45-tours original anglais avec Ringo Starr à la batterie ¶ et
  2. Misery stéréo, publiée par Vee-Jay sur le disque Introducing... The Beatles; disponible maintenant sur Please Please Me
  3. There's a Place stéréo, publiée par Vee-Jay sur le disque Introducing... The Beatles; disponible maintenant sur Please Please Me
  4. Sie Liebt Dich stéréo, version allemande de She Loves You publiée aux USA sur un 45-tours mono sur l'étiquette Swan Records
  5. And I Love Her stéréo, version inédite allemande avec une finale avec 2 mesures supplémentaires; non disponible sur CD
  6. Help! mono, avec des vocalisations différentes de la version stéréo;
  7. I'm Only Sleeping stéréo, version finale anglaise du disque Revolver
  8. I Am the Walrus stéréo, un montage de la version du 45-tours américain et de la version de l'album britannique (Intro à 6 mesures et deux mesures supplémentaires avant le vers Yellow matter custard); version inédite, non disponible sur CD
Face 2
  1. Penny Lane stéréo, nouveau mix tirée de la version allemande et de la version promotionelle américaine avec une fin différente; version inédite, non disponible sur CD
  2. Helter Skelter mono, fin différente de l'originale;
  3. Don't Pass Me By (Starkey) mono, version plus rapide avec des différences notables de la partition de violon;
  4. The Inner Light (Harrison) ƒB mono;
  5. Across the Universe stéréo, version tirée du disque caritatif No One's Gonna Change Our World (en)
  6. You Know My Name (Look Up the Number) ƒB mono, ¶ et
  7. Sgt. Pepper Inner Groove stéréo, court montage sonore qui se trouve à la fin du disque Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band qui n'était pas disponible en Amérique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Qui cachait une reproduction géante de la pochette de l'album Revolver et quatre disques d'or.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rarities (1978 The Beatles album) » (voir la liste des auteurs).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rarities (1980 The Beatles album) » (voir la liste des auteurs).