Hey Jude (album des Beatles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hey Jude (homonymie).
Hey Jude

Compilation de The Beatles
Sortie Drapeau : États-Unis Drapeau : Canada
Drapeau : France
Drapeau : Royaume-Uni
Enregistré 1964-1969
Abbey Road
Durée 32:25
Genre Rock britannique
Format 33 tours
Producteur George Martin
Label Apple / Capitol
Critique

Albums de The Beatles

Hey Jude est une compilation de singles et de faces B des Beatles, parue le . Originellement publié partout dans le monde, sauf au Royaume Uni. Il porte le titre The Beatles Again en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite de la signature du nouveau contrat liant les Beatles et EMI pour les neuf prochaines années et qui proscrit dorénavant sa filiale américaine de modifier le contenu des disques[2], l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band est le premier album publié en Amérique par Capitol Records qui sera identique à sa version britannique[n 1],[3]. Précédemment, le label américain modifiait la séquence des chansons, rajoutait les pièces parues en singles[n 2] et, surtout, limitait le nombre de chansons à onze ou douze au lieu de quatorze comme en Angleterre. Résultat, en 1966, la discographie américaine comptait onze albums au lieu des sept de la discographie britannique. À partir du moment où les disques furent identiques de part et d'autre de l'Atlantique, plusieurs chansons publiées en 45 tours demeuraient « orphelines ».

En 1967, Capitol optient tout de même la permission de rajouter les trois singles publiés durant l'année aux six chansons de la trame sonore du téléfilm Magical Mystery Tour, commercialisée en Angleterre en format double E.-P. Cette version 33 tours deviendra, à partir de 1976, la seule édition américaine à devenir un album officiel de la discographie des Beatles.

Quelques mois avant la publication de Let It Be, le dernier album du groupe, Allen Klein, le nouveau manager des Beatles, instigua la création de cette compilation, provisoirement intitulée The Beatles Again, qui incorporait plusieurs autres chansons encore introuvables en format long jeu. Par contre, trois faces B qui n'avaient pas été placées sur des 33-tours seront laissées de côté; I'm Down[n 3], Sie liebt dich, la version allemande de She Loves You et The Inner Light, la face B de Lady Madonna qui est incluse sur ce disque[n 4].

Trois autres chansons qui n'avaient pas été publiées sur un album de Capitol seront aussi exclues; There's a Place et Misery, tirées du disque Introducing… The Beatles, de l'étiquette Vee-Jay Records[n 5], en plus de la face A de leur troisième single, From Me to You [4],[n 6]. Bien qu'au Canada, Misery se retrouvait sur le 33 tours The Beatles' Long Tall Sally et les deux autres sur Twist and Shout[5].

Contrairement à l'Angleterre où Parlophone conserva les droits de publier la trame sonore du film A Hard Day's Night, aux États-Unis, la maison de production United Artists s'est vu octroyer le droit de publier les huit chansons du film (et complétera le disque avec les versions orchestrales signées George Martin). Capitol Records qui détenait aussi les droits des chansons des Beatles, publia le mois suivant le disque Something New. Loin d'être « quelque chose de neuf », cet album reprenait cinq des huit chansons de la trame sonore. Hormis la chanson thème, les deux autres chansons, Can't Buy Me Love et I Should Have Known Better, se retrouvent donc, ici pour la première fois, sur un 33-tours de Capitol[6].

Parution[modifier | modifier le code]

Tout juste avant sa sortie, le titre de cette compilation fut changé pour tirer profit du succès de la chanson Hey Jude[7]. C'est pour cette raison que sur quelques éditions, le titre The Beatles Again apparaîtra sur le pli de la pochette ou sur l'étiquette du disque. Ce 33 tours se retrouvera, entre autres, dans les magasins des États-Unis, du Canada, de France (qui maintiendra le titre original), d'Australie, d'Espagne, d'Allemagne, de Grèce, du Japon[8], du Mexique et de plusieurs pays d'Amérique du Sud. Très populaire en importation, il sera finalement publié en Angleterre, le [9] en complément à la réédition des disques des Beatles réunis dans un boîtier l'année précédente. En effet, aucune chanson du disque Hey Jude ne sera incluse dans la compilation de singles Rarities, le disque bonus de ce boîtier.

Tittenhurst Park, le domaine de Lennon où les photos du groupe ont été prises.

Dans la foulée de la commémoration du cinquantième anniversaire de l'arrivée du groupe en sol américain, le disque Hey Jude sera édité sur CD en 2014 dans la collection The U.S. Albums, avec la même masterisation des pistes effectuée en 2009, mais les chansons étaient déjà toutes disponibles ailleurs. Les deux premières pièces se retrouvent sur le disque A Hard Day's Night, toutes les autres sont maintenant disponibles dans la compilation Past Masters, parue en 1988 et rééditée en 2009, qui regroupe toutes les chansons qui n'étaient pas présentes sur les 33-tours britanniques.

Les photos de la pochette de l'album, issues de la dernière séance photo du groupe[10], sont prises le 22 août 1969 par Ethan Russell (en)[n 7],[11] à Tittenhurst Park (en), le domaine de Lennon[n 8],[n 9],[12]. Elles ont été intégrées à la pochette intérieure du CD remastérisée en 2009 du disque Abbey Road. Moins d'un mois après cette séance photo, le 16 ou 17 septembre (la date est incertaine), ce sera la dernière fois que les quatre membres du groupe se retrouveront ensemble dans une même pièce lorsqu'ils seront appelés à une réunion d'affaire très mouvementée[13].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Tous les morceaux sont composés par Paul McCartney et John Lennon, sauf mention contraire. Les pièces sont tirées des faces A ou B de 45 tours (représentées par les symboles ƒA ou ƒB), sauf pour les deux premières pièces tirées de l'album britannique A Hard Day's Night.

Face A[modifier | modifier le code]

  1. Can't Buy Me Love (1964) – 2:19 [n 10]
  2. I Should Have Known Better (1964) – 2:39
  3. Paperback Writer (1966) – 2:14 ƒA
  4. Rain (1966) – 2:58 ƒB
  5. Lady Madonna (1968) – 2:14 ƒA[n 11]
  6. Revolution (1968) – 3:21 ƒB

Face B[modifier | modifier le code]

  1. Hey Jude (1968) – 7:06 ƒA
  2. Old Brown Shoe (1969) (Harrison) – 3:16 ƒB
  3. Don't Let Me Down (1969) – 3:30 ƒB[n 12]
  4. The Ballad of John and Yoko (1969) – 2:55 ƒA

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sauf pour le montage sonore des dernières secondes du disque qui n'était pas prêt lorsque les bandes durent être expédiées en Amérique.
  2. Les versions américaines de A Hard Day's Night et Help! incluent même des extraits de la trame sonore orchestrale de ces films qui ne seront jamais publiés en Angleterre.
  3. On retrouvera éventuellement I'm Down sur la compilation Rock 'n' Roll Music sortie en 1976.
  4. Une quatrième chanson « inédite », la face B du single Let It Be, You Know My Name (Look Up the Number) sortira deux semaines plus tard.
  5. On retrouvera There's a Place et Misery sur la version américaine de la compilation Rarities sortie en 1980.
  6. From Me to You sera publiée en 1973 sur la compilation The Beatles 1962-1966.
  7. Le photographe Monte Fresco (en) et l'assistant du groupe, Mal Evans, prendront aussi des photos lors de cette séance.
  8. Voir: http://tittenhurstlennon.blogspot.ca/2009/07/blog-post_1728.html
  9. Ils achètent ce domaine de Sir Peter Cadbury (en), l'héritier de l'empire chocolatier.
  10. En 1964, cette chanson est aussi publiée en face A d'un single, couplée à You Can't Do That.
  11. La face B de ce single est The Inner Light.
  12. Get Back, la face A de ce single (différente de la version sur l'album Let It Be) n'est pas incluse dans cette compilation mais se retrouvera sur The Beatles 1967-1970.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.beatlesbible.com/discography/
  2. Jonathan Gould, Can't Buy Me Love: The Beatles, Britain and America, 2007, Crown Archetype. (ISBN 0-307-3533-70)
  3. Kevin Howlett, « Sgt. Pepper Arrives », tiré du livre accompagnateur de l'édition Deluxe du 50e anniversaire de l'album.
  4. http://ultimateclassicrock.com/beatles-hey-jude-album/
  5. http://www.beatlesbible.com/discography/canada/
  6. http://www.beatlesebooks.com/something-new
  7. (en)http://www.thebeatles.org/album/hey-jude
  8. http://www.beatlesbible.com/1970/02/26/us-lp-hey-jude/
  9. Roy Carr, Tony Tyler, The Beatles - An Illustrated Record, 1978, éditions Harmony Books - Rev/Updated. (ISBN 0-517-53366-9)
  10. http://www.thebeatles.com/#/history/1969
  11. http://www.beatlesbible.com/1969/08/22/the-beatles-final-photo-session/4/
  12. http://www.dailymail.co.uk/news/article-3258235/A-cruel-greedy-selfish-monster-peace-loving-visionary-No-argues-blistering-book-John-Lennon-nasty-piece-work-epitomised-age-self-obsession.html
  13. Peter Doggett, You Never Give Me Your Money - The Beatles After the Breakup, 2010, Harper, (ISBN 9780061774461)