Principauté Reuss branche cadette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reuss (homonymie).

Principauté Reuss branche cadette
Fürstentum Reuß jüngere Linie (de)

18481918

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

La principauté Reuss branche cadette parmi les autres États de Thuringe.

Informations générales
Statut monarchie
Capitale Gera
Démographie
Population 139 210 hab. (1910)
Superficie
Superficie 827 km2

Entités suivantes :

La principauté Reuss branche cadette (en allemand : Fürstentum Reuß jüngere Linie), est l'un des vingt-cinq États de l'Empire allemand entre 1871 et 1918.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située en Thuringe, cette principauté couvre 827 km2 pour une population de 140 000 habitants en 1910. Depuis l'extinction de la branche Reuss à Gera, elle détient la seigneurie de Gera en commun avec la principauté Reuss, branche aînée. Sa capitale est la ville de Gera.

Elle partage des frontières avec la Saxe-Meiningen, la Saxe-Altenbourg, la Saxe-Weimar et le royaume de Saxe (Voigtland).

Le principauté est composée de deux ensembles territoriaux séparés par le cercle de Neustadt (Neustädtischer Kreis) du grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach : au nord, le bailliage de Gera ; au sud, celui de Schleiz.

Les principautés Reuss de 1848 à 1918 (carte de 1894)

Histoire[modifier | modifier le code]

Les divers domaines de la branche cadette (Jungere Linie, abrégé en J.L.) de la maison Reuss (Reuss-Schleiz, Reuss-Gera, Reuss-Lobenstein et Reuss-Ebersdorf), élevés au rang de principautés en 1806, sont réunis en 1848, lorsque le prince Henri LXXII de Reuss-Ebersdorf abdique au profit d'Henri LXII Reuss-Schleiz.

en 1867, la principauté Reuss branche cadette rejoint la Confédération de l'Allemagne du Nord, puis l'Empire allemand en 1871. Son prince assure la régence de la principauté Reuss branche aînée à partir de 1902 au nom du prince Henri XXIV, reconnu incapable de régner.

Après la chute de l'Empire allemand en 1918, elle devient une république, avant d'être réunie à la principauté Reuss branche aînée pour former l'éphémère État populaire Reuss (Volksstaat Reuß), à son tour incorporé au nouveau Land de Thuringe en 1920.

Les membres de cette branche de la maison de Reuss s'appellent tous Henri et sont numérotés de manière chronologique par siècle : le premier Henri à naître dans le siècle reçoit le numéro 1, le deuxième le numéro 2, et ainsi de suite jusqu'au début du siècle suivant où le décompte recommence à 1. Ainsi, les numéros des pères et des fils ne se suivent pas : par exemple, les fils de Henri LXVII sont, dans l'ordre, Henri V, VIII, XI, XIV et XVI. Henri VII Reuss-Köstritz est quant à lui le fils d'Henri LXIII.

Liste des princes[modifier | modifier le code]

Princes régnants[modifier | modifier le code]

Chefs de la maison Reuss depuis l'abolition de la monarchie[modifier | modifier le code]

  • 1918-1928 : Henri XXVII (suite à l'extinction de la branche aînée en 1927, il réunit la maison Reuss et prend le titre de « prince Reuss »)
  • 1928-1962 : Henri XLV, fils du précédent (disparu en 1945, déclaré officiellement mort en 1962)
  • 1962-2012 : Henri IV, issu de la branche Reuss-Köstritz
  • depuis 2012 : Henri XIV, fils du précédent