Province de Westphalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Province de Westphalie
(de) 'Provinz Westfalen'

18151946

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
La province (en rouge) au sein du royaume de Prusse (en blanc).
Informations générales
Statut Province du
Flag of Prussia (1892-1918).svg Royaume de Prusse (1815)
Flag of Prussia (1918–1933).svg État libre de Prusse (1918)
Capitale Münster
Langue Allemand
Démographie
Population 5 209 401 (1939)
Superficie
Superficie (1939) 20 214,8 km2

Entités suivantes :

La province de Westphalie en 1905.

La province de Westphalie (en allemand : Provinz Westfalen) est une ancienne province du royaume de Prusse, puis de l'État libre de Prusse.

Elle avait pour chef-lieu Münster, et pour bornes :

Elle se divisait en 3 districts : Münster, Minden et Arnsberg.

Elle recouvrait les territoires suivants :

  • Le duché de Westphalie (en allemand : Herzogtum Westfalen)
  • La principauté de Minden (en allemand : Fürstentum Minden)
  • La principauté épiscopale de Paderborn (en allemand : Erbfürstentum Paderborn ou Fürstentum Paderborn)
  • La principauté de Corvey (en allemand : Fürstentum Korvei)
  • La principauté de Siegen (en allemand : Fürstentum Siegen)
  • La principauté épiscopale de Münster (en allemand : Erbfürstentum Münster ou Fürstentum Münster)
  • Le comté de Tecklembourg (en allemand : Grafschaft Tecklenburg)
  • Le haut comté, ou comté supérieur, de Lingen (en allemand : Obergrafschaft Lingen)
  • Le comté de Ravensberg (en allemand : Grafschaft Ravensberg)
  • Le comté de La Marck (en allemand : Grafschaft Mark)
  • Le Vest Recklinghausen
  • L'ancienne ville impériale libre de Dortmund (en allemand : Freie Reichsstadt Dortmund)
  • La bailliage de Reckenberg (en allemand : Amt Reckenberg)

L'Ems, le Weser, la Lippe, la Ruhr l'arrosaient.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Prusse possédait dès 1613 une partie de ce pays, mais la guerre de 1806 et 1807 (suivie de la paix de Tilsit) la lui fit perdre. À la suite de la bataille de Leipzig, la Prusse l'occupa, et l'incorpora à son territoire en 1814 au Congrès de Vienne.

Source[modifier | modifier le code]