Principauté de la Leyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Principauté de la Leyen
Fürstentum von der Leyen (de)

18051815

Drapeau Blason
Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle, puis État de l'Empire allemand
Démographie
Population 4 500[1]
Superficie
Superficie 126 km2
Histoire et événements
Fondation (traité de Presbourg)
1815 Dissolution (Traité de Vienne)
Prince
1805-1815 François-Philippe, prince de la Leyen

La principauté de la Leyen est un ancien état allemand de 1805 à 1815. Créé pour le comte de la Leyen lors de la fondation de la Confédération du Rhin, il est dissous lors du Congrès de Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au congrès de Vienne, le prince de la Leyen, resté fidèle à la France, fut dépossédé de ses états[2] en faveur de l'Autriche.

Géographie[modifier | modifier le code]

La principauté se situe au milieu des territoires du Grand-duché de Bade. Elle est composée de trois paroisses et de fermes isolées autour de Seelbach[1].

Contribution à la Grande Armée[modifier | modifier le code]

Comme tous les états de la Confédération du Rhin, la principauté de Leyen se voit fixer un contingent militaire à mettre sur pied. Les 29 soldats de la principauté sont intégrés aux deux régiments d'infanterie du duché de Nassau[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Alain Pigeard, Dictionnaire de la Grande Armée, Tallandier, (ISBN 2-84734-009-2), p. 374
  2. Jean Tulard (dir.), Dictionnaire Napoléon, vol. A-H, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1), p. 486