Pornhub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de Pornhub
Logo du site Pornhub

Adresse pornhub.com
Description Hébergement de vidéos pornographiques
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Pornographie
Langue Anglais
Français
Allemand
Espagnol
Italien
Néerlandais
Polonais
Russe
Inscription Optionnelle
Siège social Montréal, Québec
Drapeau du Canada Canada
Propriétaire MindGeek
Lancement 24 septembre 2007
Classement Alexa en augmentation 27 (Monde, 04/09/2018)
État actuel Actif

Pornhub est un site web anglophone qui diffuse depuis des vidéos pornographiques en streaming, en s'inspirant du modèle de YouTube, le leader du partage de vidéos en ligne.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le site Pornhub propose des vidéos en streaming et en téléchargement comme YouPorn (ils sont dirigés tous deux par la société Mindgeek, anciennement Manwin).

Selon l'étude de trafic d'Alexa Internet, Pornhub se situe en à la 39e place des sites web les plus fréquentés, la plus grande partie des visiteurs provenant des États-Unis. En 2017, les internautes indiens sont en troisième place des utilisateurs par pays ; confronté à une volonté de censure de la part du gouvernement indien, Pornhub crée en un site miroir à leur intention[1].

La majeure partie des revenus de Pornhub provient de sites de rencontres et d'autres proposant des webcams en direct tels Pornhublive ainsi que des abonnements payants.

Il existe également une version de Pornhub pour Android.

Pornhub est possédé par une société comprise dans un groupe de 35 entreprises, géré par une holding luxembourgeoise. Le directeur de cette holding est, jusqu'en 2012, Fabian Thylmann[2].

D'après Pornhub, la recherche la plus populaire sur leur site est le mot « Lesbienne », et cela aussi bien pour les hommes que pour les femmes[3],[4],[5],[6]. Leurs statistiques indiquent que les femmes nord-américaines recherchent près de trois fois plus les sujets lesbiens que les hommes nord-américains[7].

En 2014, lors de la Journée nationale de l’arbre, Pornhub s'engage à planter un arbre pour 100 vidéos consultées dans la catégorie « Big Dick », et annonce que 12 000 arbres ont déjà été plantés à ce titre[8].

Le , Pornhub lance un VPN nommé VPN Hub[9].

Controverses[modifier | modifier le code]

Le site est critiqué pour la diffusion non consenties de vidéos. Selon le journal Le Monde, le site laisse proliférer des « vidéos volées, revenge porn et même viols, le tout impliquant dans certains cas des mineures »[10].

La BBC a rapporté le témoignage d'une adolescente violée à l'âge de 14 ans qui a découvert une vidéo de son agression sur Pornhub une dizaine d'année après les faits. Les contenus ont été retirés après que la victime s'est fait passer pour un cabinet d'avocat menaçant le site d'une action en justice[11].

Le site héberge de nombreux deepfakes, des vidéos pornographiques modifiées « pour faire apparaître le visage d’autres femmes à la place de celui des actrices »[10].

En 2020, une pétition est lancée pour demander la fermeture du site car des vidéos de viols d'une enfant de 15 ans ont été diffusées sur le site[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BFMTV, « En Inde, Pornhub fait un pied de nez à la censure en changeant de nom de domaine », sur BFMTV (consulté le 19 novembre 2018)
  2. http://www.01net.com/editorial/582061/le-patron-de-youporn-arrete-en-belgique-pour-fraude-fiscale/
  3. Pornhub : et les recherches les plus populaires en 2015 sont…
  4. Porno : les femmes aiment les lesbiennes
  5. Pourquoi le porno lesbien plaît tant aux hétérosexuelles
  6. Porno : Les filles préfèrent les vidéos de filles
  7. (en) American girls are the world’s biggest consumers of Pornhub lesbian content
  8. (en) Christopher Hooton, « Pornhub promises to plant a tree for every 100 videos watched », sur The Independent.co.uk, (consulté le 28 août 2019).
  9. 01net, « PornHub lance un VPN gratuit et illimité », sur 01net (consulté le 31 janvier 2019)
  10. a et b « Pornographie : Pornhub critiqué pour son manque de modération de vidéos non consenties », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2020)
  11. (en-GB) Megha Mohan, « ‘I was raped at 14 - the video ended up on a porn site’ », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2020)
  12. <img Src="https://Img.phon et roid com/2019/01/romb png" width="40" height="40" alt="Romain Pomian-Bonnemaison" class="avatar avatar-40 wp-user-avatar wp-user-avatar-40 alignnone photo" /> Par Romain Pomian-Bonnemaison, « Pornhub : une pétition exige sa fermeture, il y a déjà plus de 1 000 000 signatures », sur PhonAndroid, (consulté le 14 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]