Dépendance à la pornographie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dépendance.

La dépendance à la pornographie est un trouble à caractère psychologique entraînant un besoin plus ou moins important d'assister à des scènes pornographiques, très peu utilisé dans les publications scientifiques. On peut parler de dépendance à la pornographie dans le cas où une personne n'arrive pas à contrôler, selon sa volonté, son attirance pour la pornographie. Il est possible alors que cet attrait nuise à la sexualité ou à la vie sociale de la personne.

Études médicales[modifier | modifier le code]

IRM[modifier | modifier le code]

En 2006, une équipe de chercheurs américains a entamé une expérience de plusieurs mois[1] d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), afin de mettre en évidence sur le cerveau les effets des images pornographiques, sans qu'il soit permis de conclure sur de possibles effets cliniques.

Drogue[modifier | modifier le code]

Judith Reisman, auteure de The Psychopharmacology of Pictorial Pornography qualifie la pornographie visuelle d’ « érotoxine » :

« La pornographie agit sur le cerveau comme une drogue – c’est une drogue. Regarder des films X déclenche une poussée d’adrénaline qui est ressentie dans le ventre et dans les organes génitaux, ainsi qu’une sécrétion de testostérone, d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine, précise-t-elle. C’est un véritable cocktail de drogues. La pornographie est un excitant extrêmement puissant, qui provoque flash et euphorie. Ce n’est pas un excitant sexuel, mais un excitant mêlant peur, sexe, honte et colère. »

Libération de l'addiction[modifier | modifier le code]

Pour se libérer de l'addiction le consommateur doit :

  • limiter sa fréquence où il se rend sur les sites à caractères pornographique ;
  • limiter le temps passé sur ces sites au cours d'une " séance " ;
  • limiter l'intensité des vidéos regardées.

La personne atteinte d'une addiction à la pornographie doit bien souvent stopper complètement sa consommation pour se libérer de son addiction mais peut passer par un diminution progressive de la consommation[2]. La masturbation, qui est une pratique sexuelle tout à fait normale chez un individu sain, peut être difficile à garder chez les personnes dépendante à la pornographie qui souhaitent s'en libérer[pas clair][réf. nécessaire].

Pour mener à bien le sevrage à la pornographie, il est recommandé par la majorité des anciens porno-dépendant de :

  • se débarrasser des choses liées à la pornographie (comme les magazines, les DVD, les vidéos téléchargées ou les données Internet) ;
  • rendre l'accès à la pornographie le plus difficile possible (en installant un contrôle parental sur les appareils tels que les ordinateurs, les tablettes et les smartphones, si possible par quelqu'un d'autre afin de ne pas connaitre le mot de passe) ;
  • passer moins de temps sur Internet afin de ne pas être tenté ou de tomber par hasard sur des contenus qui risqueraient de faire rechuter la personne dépendante, et préférer des activités plaisantes afin de trouver d'autres sources de plaisir que ce plaisir sexuel (comme le sport ou les activités artistiques)[3] ;
  • passer au maximum le temps d'utilisation d'Internet dans une pièce fréquentée par d'autres personnes ;
  • se récompenser par quelque chose lorsqu'un cap est passé afin de garder la motivation et de se rendre compte des progrès réalisés[4] ;
  • parler de son addiction à ses proches ou à un professionnel de la santé pour recevoir des conseils d'un point de vue extérieur voire expert[5] ;
  • consulter des sites web spécialisés pour témoigner, être soutenu et avoir des conseils sur sa dépendance.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Courrier international, « Une nouvelle arme contre la pornographie : l’IRM ».
  2. « Addiction et dépendance à la pornographie - Comment se sortir de la pornodépendance ? », sur pornodependance.com (consulté le 27 août 2018)
  3. « Porno dépendance: Les conseils d'un ancien addict pour s'en sortir », sur www.20minutes.fr (consulté le 27 août 2018)
  4. « Addiction et dépendance à la pornographie - Les erreurs à ne pas faire durant votre sevrage », sur pornodependance.com (consulté le 27 août 2018)
  5. « Addiction au porno en ligne : 5 conseils pour sortir de l'engrenage », LCI, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  6. fiche IMDB de Good Dick

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]