xHamster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de XHamster

Adresse xhamster.one
Description Hébergement de vidéos pornographiques
Type de site Pornographie
Langue Anglais
Français
Allemand
Néerlandais
Espagnol
Italien
Russe
Japonais
Portugais
Brésilien
Inscription Optionnel
Siège social Limassol
Drapeau de Chypre Chypre
Propriétaire Clement Obled[1]
Lancement
Classement Alexa en augmentation 119

[2] (juillet 2020)

État actuel Actif Actif

xHamster est un site web qui diffuse du contenu pornographique et un réseau social dont le siège est à Limassol, à Chypre[1]. Le contenu du site se base sur des vidéos soumises par les utilisateurs, des camgirl, des photographies pornographiques et de la littérature érotique et intègre aussi des fonctionnalités de réseaux sociaux.

xHamster a été fondé en 2007. Avec plus que 10 millions de membres, c’est le troisième site pornographique le plus populaire sur internet après XVideos et Pornhub. En , xHamster était le 20e site web le plus fréquenté au monde[3].

Le site produit The Sex Factor, une série de télé-réalité dans laquelle des hommes et des femmes sont en compétition pour devenir des stars du porno.

Le site a été cible de campagnes de publicité malveillante et plusieurs gouvernements ont bloqué xHamster dans le cadre d’initiatives plus vastes contre la pornographie sur Internet.

Historique[modifier | modifier le code]

Début 2007, un groupe d’individus anonymes décident de créer un nouveau service vidéo pour adultes[1],[4], et xHamster a été lancé le [5]. xHamster a été pensé comme un réseau social, un porte-parole avait dit que le contenu du site était organisé de manière à « donner la possibilité aux gens qui voulait chatter, échanger des photos érotiques, et partager des vidéos amateurs, de pouvoir trouver des amis mutuels en ligne, et peut-être découvrir des partenaires intéressés à avoir des relations intimes. »[1]

Dépassant les 10 millions de membres en 2015, xHamster est devenu le troisième site le plus populaire sur internet, après XVideos et Pornhub. En , xHamster a lancé The Sex Factor, une série de téléréalité où les concurrents sont en compétition pour devenir une star du porno[6],[7],[8].

xHamster a restreint l’accès à son site et a supprimé du contenu en réponse à des polémiques politiques soulevées par la communauté LGBT et la culture du viol. Le site a bloqué des utilisateurs dont l’adresse IP était en Caroline du Nord durant , après que l’état ait adapté une loi qui empêchait ses comtés et villes d’adopter des lois pour protéger les personnes LGBT[9]. En réponse au verdict du dossier d’agression sexuelle de Brock Turner[10], xHamster a institué la « règle de Brock Turner », qui a interdit les vidéos impliquant un viol, incluant celles impliquant un rapport sexuel avec un partenaire inconscient ou sous hypnose[11]. À la suite de la fuite d’emails du Comité National Démocrate en 2016, xHamster a offert à Debbie Wasserman Schultz un rôle à 50 000$ US dans un film pornographique avec un sosie de Bernie Sanders[12].

En , Alex Hawkins a déclaré que xHamster sponsorisait un voyage de Brendan Dassey à Wrestlemania. Il a déclaré : « Nous sommes ravis de pouvoir réaliser le rêve de ce jeune homme d’aller à Wrestlemania… Nous avons discuté avec la famille et ils sont plus que ravis que Brendan ait cette opportunité après tant d’années de chagrin et d’injustice. » L’idée a été lancée par une pétition sur change.org[13].

Durant l’éclipse solaire le 21 août 2017, xHamster a connu une baisse remarquable de l’utilisation du site. Les villes dans le champ de l’éclipse totale, comme Nashville, Tennessee, ont vu leur audience diminuer de 43 %. Charleston, en Caroline du Sud, et Portland, en Oregon, ont vu des baisses de 36 % et 35 % respectivement, pour remonter à 85 % d’augmentation à Charleston et 63 % à Portland après l’éclipse. Les villes en dehors du champ de l’éclipse ont connu une baisse moins importante, avec des villes comme New York et Los Angeles, qui ont connu une baisse d’audience de 15 %[14],[15].

En , xHamster a envoyé une lettre aux créatrices de Sense8, Lana et Lilly Wachowski, pour demander d’être l’hébergeur de la troisième saison de Sense8. Sense8 était hébergé par Netflix qui a pris la décision de ne pas renouveler la collaboration. Lana Wachowski a déclaré que le contenu d’une troisième saison était en création en espérant que la série soit choisie par un éventuel hébergeur. Dans la lettre envoyée aux créatrices de Sense8, Alex Hawkins a déclaré : « xHamster a un long historique de lutte pour les droits de la liberté d’expression sexuelle, et la sexualité non normative. En plus de permettre à des milliards d’utilisateurs de se connecter à des articulations individuelles de genre et de sexualité, nous continuons à utiliser notre voix pour dénoncer les lois répressives anti-LGBT aux États-Unis et ailleurs, pour une éducation sexuelle dans les écoles publiques, pour la parentalité planifiée et pour les droits des travailleurs du sexe »[16],[17].

Stormy Daniels a été la star du porno la plus recherchée sur xHamster au premier trimestre de 2018. Le trafic sur xHamster.com a augmenté de 5 % à l’échelle nationale et de 7 % à Washington, DC durant son interview de 60 minutes avec Anderson Cooper. Le vice-président Alex Hawkins a conclu qu'xHamster avait rarement connu quelque chose du genre auparavant[18],[19].

En , « La Manada » (Wolfpack) a été le mot le plus recherché sur le site de xHamster. Le fait que le terme soit lié à l’affaire espagnole d’abus sexuel La Manada a poussé xHamster à confirmer qu’une vidéo montrant les crimes présumés des cinq hommes accusés n’a jamais été publiée sur son site Web[20].

En , xHamster a lancé un fonds de 25 000 $ qui s’intitule xHamster pour les femmes pour développer le contenu de la catégorie « Porno pour les femmes » du site [21],[22],[23]. Selon le vice-président de xHamster, Alex Hawkins, l’objectif du fonds est d’augmenter la disponibilité de la pornographie que les femmes veulent regarder et de réduire l’écart entre les visiteurs du site, dont 25 % s’identifient comme des femmes, alors que 95 % du contenu du site est destiné à un public masculin [22],[21]. Les soumissions ont été jugées par « une équipe tournante de juges s’identifiants comme femmes et composée de fans, de vedettes du porno, de journalistes et d’employés de xHamster »[23]. À partir du 1er septembre, des réalisatrices amateurs et professionnelles pouvaient demander des subventions allant de 500 à 10 000 dollars [21],[22]. Les films seront alors mis à disposition gratuitement et sans droit d’auteur auprès de xHamster [22]. Alors que d’autres grands sites pornographiques ont cherché de plus en plus, pendant ces dernières années, à attirer les femmes, xHamster semble être le premier grand site pornographique à offrir une incitation financière à cet effet [22].

En , le site web a publié un guide interactif en ligne. Intitulé « Legendary Porn Theaters of NYC », ce guide indique l’emplacement des lieux les plus célèbres de la pornographie à New York dans les années 1970. De nombreux sites ont été fermés par la ville dans les années 1980 et comprenaient des théâtres qui diffusaient des films pornos, des salons de massage et des librairies pour adultes [24].

Un an après que l’ouragan Maria ait frappé Porto Rico en 2017, xHamster publie des données montrant que le trafic en provenance de Porto Rico avait diminué d’un cinquième par rapport au niveau d’avant l’ouragan [25]. Le vice-président Alex Hawkins a affirmé que le retard de l’audience indiquait que le pays n’était pas encore revenu aux normes de normalité d’avant l’ouragan notamment en matière d’accès fiable à l’électricité et de respect de la vie privée, et ce, contrairement à certaines affirmations officielles [25].

Le No Nut November est un défi Internet basé sur Reddit qui met les hommes au défi de s’abstenir de se masturber jusqu’à l’orgasme [26],[27]. En 2018, xHamster a lancé une contre campagne No Nut November appelée « Nut November », que le site a promu avec le hashtag #yesfap[28]. Le , le site a posté sur son compte Twitter qu’il commençait à recevoir des messages haineux et des menaces de mort bien ficelées en réponse à sa contre-campagne, dont une image intitulée « Pornographers must die ».

Après la publication par le photographe danois Andreas Hvid, fin 2018, d’une photographie controversée de lui-même et d’une femme anonyme allongée nue sur la Grande Pyramide de Gizeh, xHamster a tweeté en soutien à Hvid, l’encourageant à poursuivre ses activités pornographiques avec l’aide du site[29].

Lors d’un canular sous la forme de « photobombe » aux Golden Globes de 2019, Kelleth Cuthbert, mannequin de Wilhelmina et ambassadrice de la marque Fiji Water, est devenue virale sur Twitter en apparaissant à plusieurs reprises derrière des acteurs sur le tapis rouge[30]. Cuthbert a été aperçu portant un plateau de bouteilles d’eau Fiji derrière des acteurs tels que Jim Carrey et Jamie Lee Curtis. Sur Twitter, xHamster a offert à l’ambassadrice de Fiji, Kelleth Cuthbert, une proposition de contrat de 100 000 $ pour « s’assurer de garder nos artistes hydratés »[31].

Pour soutenir les fonctionnaires américains lors du shutdown du gouvernement en 2019, le site a offert à tous les employés du gouvernement en congé sans solde l’accès au contenu pornographique premium[32].

En 2019, dans le cadre d'un canular pour le poisson d'avril, xHamster a lancé un plan pour ouvrir une chaîne de plus de 18 cafés appelée « xHamster with Cream », offrant aux visiteurs « des boissons personnalisées pour adultes et du WiFi gratuit et non filtré »[33]. Cette blague a été en partie motivée par l’interdiction du visionnement de contenu pour adultes connectés sur le WiFi dans les cafés Starbucks en 2018.

En , xHamster a annoncé qu’il bloquerait temporairement toutes les vidéos « MILF » (acronyme du surnom « Mom I'd Like to Fuck » : Maman, j'aimerais baiser) pour la fête des Mères. Lorsque les utilisateurs tentaient de visionner une vidéo MILF, un popup s’affichait à l’écran : « Va appeler ta mère, OK ? Les MILF peuvent attendre »[34].

xHamster a offert les services premium gratuitement à tous les passagers et anciens employés de la compagnie Thomas Cook après l’effondrement de la compagnie en [35].

Site Web[modifier | modifier le code]

xHamster fournit du contenu vidéo pornographique varié, des photos, des histoires érotiques regroupées sous des catégories spécifiques à des fétiches ou des préférences sexuelles[36].

Les utilisateurs qui mettent en ligne les vidéos peuvent sélectionner parmi une série de catégories. La catégorie la plus populaire, « amateur », est celle de 30 % des vidéos postées[37]. Les vidéos les plus populaires mises en ligne dans la catégorie gay sont celles qui incluent « grosse queue », « relation sexuelle non protégée », avec l’État de l’Oregon ayant le temps de visionnement le moins élevé avec juste 1,5 heure par semaine alors que l’Ouest de la Virginie a le temps le plus haut avec 3,3 heures par semaine[38]. La proportion d’utilisateurs féminins s’élève à 26 % avec une tendance à la hausse[39],[40]. En 2017, le site Web a indiqué une augmentation de 2,4 % du nombre de visiteurs féminins, le terme de recherche le plus populaire aux États-Unis étant « papa » alors que le terme « maman » est le plus populaire mondialement[41],[42]. À l’occasion de la Saint-Valentin, xHamster a recueilli des données sur les préférences de recherche des utilisatrices. Ces préférences ont été classées par états américains. Dans 17 des 50 états, le porno exclusivement féminin s’est avéré être la catégorie la plus recherchée[43],[44].

En plus de ces vidéos préenregistrées, les utilisateurs peuvent visionner des flux en direct de modèles payés. Le modèle peut interagir avec différents utilisateurs par l’intermédiaire d’un service de chat en ligne. Les modèles peuvent aussi activer un bouton « pourboire », qui permet à l’utilisateur de donner de l’argent en supplément aux modèles[45]. xHamster accepte les Bitcoins comme méthode de paiement, qui au contraire des cartes de crédit, offre l’anonymat[46]. La plateforme a ajouté un «mode nuit» qui bascule le site vers un fond sombre lorsqu’il est activé[47]. Depuis 2017, xHamster utilise un modèle d’intelligence artificielle qui scanne le contenu de son site Web pour cibler les préférences individuelles des utilisateurs[48]. En réaction à la demande croissante de contenu technique, xHamster a créé une plateforme de réalité virtuelle pour explorer les possibilités de techniques de RV dans l’industrie pornographique[49],[50].

En , d’après la liste du Daily Dot, le site occupait la septième place du top 10 des sites pornographiques gratuits sur Internet[51].

xHamster contient plusieurs fonctionnalités de réseau social[52]. Les utilisateurs ont des profils détaillés qui intègrent leurs photos de profil et leur sexe, ainsi que les vidéos ajoutés au site. Le contenu possède un système de commentaires et d’évaluation et les usagers peuvent interagir en s’ajoutant comme « amis » ou en s’abonnant au contenu d’un autre utilisateur[52]. Les réglages de confidentialité permettent aux utilisateurs de rendre différentes parties de leurs profils visibles uniquement à certains utilisateurs, filtrer les messages privés, et bloquer certaines demandes[52]. Les utilisateurs peuvent aussi vérifier leur identité en soumettant une photo d’eux avec leur nom d’utilisateur, ce qui leur confère un tampon sur leur profil[52].

Contrairement aux médias sociaux traditionnels tels que Facebook et YouTube, les sites pornographiques sont confrontés à une multitude de réglementations juridiques supplémentaires et à une stigmatisation sociale persistante[53]. Un article de OneZero publié par Medium détaille de nombreuses divergences juridiques et culturelles entre la Silicon Valley de Los Angeles et la « Porn Valley », en soulignant la « modération agressive du contenu » de xHamster en ce qui concerne le téléchargement de vidéos sur le site.[53] Le processus de téléchargement de vidéos de xHamster implique un examen du contenu par l’I.A., un examen régulier du personnel et « une légion de volontaires [...] qui, en échange de récompenses sur le site, examinent les téléchargements, ainsi que la santé de la communauté », a déclaré Alex Hawkins à OneZero en (Medium). Les chats des utilisateurs de xHamster « sont également contrôlés périodiquement pour s’assurer qu’ils sont conformes aux politiques du site »[53].

HTTPS[modifier | modifier le code]

En , xHamster est devenu l’un des premiers sites majeurs pour adultes à intégrer le protocole HTTPS. Le HTTPS offre la confidentialité, protège contre les logiciels malveillants et l’intégrité de l’échange d’information[54]. Alex Hawkins a déclaré que l’une des raisons d’avoir implémenté le HTTPS était que xHamster recevait des millions de visiteurs de pays où la pornographie était illégale[55].

Sécurité[modifier | modifier le code]

En , Conrad Longmore, un chercheur en cyber sécurité, a découvert que xHamster et PornHub ont été cibles de publicités malveillantes[56],[57]. En , xHamster a été frappé par une autre attaque en même temps que YouPorn et PornHub. TrafficHaus a indiqué qu’il se pourrait que ce soit le résultat d’une violation[58],[59]. En , il a été révélé que les noms d’utilisateurs, les adresses email et les mots de passe de 380,000 utilisateurs ont été piratés[60].

Dans un effort pour préserver l’anonymat des utilisateurs, xHamster a déclaré dans une interview à Men’s Health qu’ils limitent l’accès des tiers aux informations des utilisateurs lorsqu’ils envoient des données de visionnage à des groupes de marketing et d’analyse.[61] Bien que ces mesures de sécurité n’éliminent pas nécessairement la possibilité de relier une « empreinte digitale du navigateur » et une adresse IP à l’identité personnelle d’un utilisateur, xHamster affirme qu’il n’identifie pas activement les individus, à moins qu’un utilisateur décide de « choisir de fournir des informations plus personnelles et identifiables »[61].

Éducation sexuelle[modifier | modifier le code]

En réponse aux législateurs de l’Utah qui ont rejeté une loi sur l’éducation sexuelle en , xHamster a commencé à afficher un pop-up aux visiteurs de l’Utah, leur permettant de visualiser la série d’éducation sexuelle de xHamster “The Box’’. Le projet de loi House Bill 215 aurait permis aux parents d’opter pour une éducation sexuelle pour leurs enfants plus complète que l’éducation sexuelle basée sur l'abstinence qui est commune en Utah[62] ; mais s’opposait à encourager le comportement sexuel et à apprendre aux enfants comment avoir des relations sexuelles. Le sponsor du projet de loi a critiqué la tendance de laisser l’éducation sexuelle aux sites pornographiques[63] tels que xHamster et PornHub[64].

En , en réponse à la décision du Président Trump de permettre aux états de refuser un financement fédéral au contrôle des naissances, xHamster a déclaré qu’il allait publier sur son site de l’information sur le contrôle des naissances, avec un pop-up encourageant les dons aux organisations concernées. L’article stipule, “Les acteurs porno et les amateurs dépendent de l’augmentation des droits reproductifs, l’accès à la contraception et du dépistage à bas prix des ITS, et de l’éducation à la santé sexuelle sans préjugés."[65]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

En , la compagnie a lancé sa propre bière, la bière xHamster. La bière est une tripel de style belge à 8,5 %. Elle est disponible à 3,90 euros pour 0,5 litre. Elle était en rupture de stock dès 5 premiers jours[66].

En , xHamster s’est associé à l’inventeur néerlandais Moos Neimeijer pour créer Minimeyes, un dispositif Bluetooth de détection de mouvement qui utilise l’infrarouge pour surveiller la pièce et signale à l’ordinateur toute intrusion pour fermer toutes les fenêtres et arrêter le son[67].

En , xHamster a créé sa propre poupée sexuelle appelée xHamsterina. Alex Hawkins a déclaré : "Nos utilisateurs adorent regarder du porno, mais la majorité le regardaient seuls. Alors nous nous sommes associés aux experts chez iDoll pour créer le parfait compagnon à l’homme moderne." La poupée a été créée en utilisant les préférences de l’utilisateur[68].

Depuis , xHamster a lancé une campagne produit qui s’adresse aux « propriétaires de bunkers de l’apocalypse ». Dès réception, les propriétaires reçoivent gratuitement une partie des produits et vidéos de l’entreprise[69].

Censure[modifier | modifier le code]

xHamster a été bloqué par divers gouvernements. En , le gouvernement de l'Inde a ordonné aux fournisseurs de services Internet de bloquer plusieurs sites, dont xHamster, en vertu de la loi de 2000 sur les technologies de l’information[70],[71]. En Russie, un tribunal local du Tatarstan s’est prononcé en faveur de bloquer xHamster et d’autres sites pornographiques en  ; le contrôle a été passé par la suite au Roskomnadzor, le responsable des médias d’état[72],[73].

La législation visant à restreindre les sites pornographiques fait partie des efforts pour contrecarrer la traite des êtres humains, ce qui peut obliger les fabricants de matériel électronique d’installer des filtres de contenu pour restreindre le contenu «obscène». Néanmoins, des organisations qui appuient la liberté d’expression ont dénoncé ces efforts et sont pour inclure des sites pornographiques comme xHamster qui a enregistré 125 millions de clics de Thaïlande et 95 millions de clics d'utilisateurs en Turquie, pays dans lesquels le site est interdit[74].

D’autres tentatives de censure reposent sur la neutralité du net, par laquelle les gouvernements peuvent restreindre la bande passante de différentes catégories Internet. Alex Hawkins a déclaré : «En tant que compagnie internationale, nous voyons chaque jour comment les gouvernements restrictifs utilisent des moyens de restriction, comme la limitation de navigation, pour limiter l’accès non pas juste à la pornographie mais aussi aux discours politiques alternatifs»[75].

En , en réponse aux protestations du public concernant le viol et le meurtre d’une jeune fille népalaise, le gouvernement népalais a annoncé l’interdiction des sites web pornographiques. Quelques semaines plus tard, xHamster a publié un graphique qui montrait qu’après une légère baisse de l’utilisation, le trafic provenant du Népal était revenu aux niveaux précédents[76].

L’Inde a de nouveau bloqué xHamster fin 2018[77]. Les discussions sur la naissance du porno indien ont cité les données de xHamster concernant le Népal ainsi que les données sur le trafic en provenance de la Chine à la suite de l’interdiction du porno dans ce pays en 2018. En effet, à la suite de cette interdiction, le trafic a connu une baisse de 81 % du nombre de visiteurs provenant de Chine sur le site xHamster[77],[78],[79].

Dans le cadre d’un effort pour promouvoir « relation saine, sexe et consentement »[80], le British Board of Film Classification (BBFC) a annoncé en qu’il exigerait des sites web hébergeant de la pornographie comme xHamster qu’ils mettent en place une vérification « rigoureuse » de l’âge par un tiers[80] avant d’entrer sur ledit site.[81] Cette mesure légale a été conçue pour limiter l’accès à la pornographie sur Internet aux spectateurs ayant l’âge légal, qui est de 18 ans au Royaume-Uni. Une alternative à la vérification directe de l’âge est la possibilité d’acheter un « pass pornographique » auprès d’un détaillant britannique désigné, permettant aux téléspectateurs de plus de 18 ans de confirmer leur âge de manière anonyme[80].

En plus de critiquer les problèmes techniques et les menaces à la vie privée[82],[83] qu’engendrait la règle britannique, les fournisseurs, producteurs et acteurs de l’industrie pornographique ainsi que les défenseurs des droits civils affirment que l’audience mineure de la pornographie découle de problèmes sociétaux plus larges laissés non résolus par la nouvelle loi.[81] Dans les mois précédents la date prévue pour l’entrée en vigueur de la règle britannique, le , l’audience de xHamster a fortement augmenté au Royaume-Uni[84].

Après le troisième retard dans l’adoption de la réglementation britannique sur la vérification de l’âge, le ministre britannique de la Culture, Jeremy Wright, a annoncé en qu’outre ce retard, il se méfiait du fait que la promulgation et l’application des règles nationales de vérification de l’âge varieraient considérablement d’un pays à l’autre, un peu « comme dans l’Europe d’avant l’UE »[85].

En , le représentant de l’État de l’Utah Brady Brammer (R-Highland) a parrainé un projet de loi qui exigerait une « vignette d’avertissement » sur les « contenus pour adultes » afin d’informer les téléspectateurs potentiels des dangers supposés liés à la consommation de pornographie sur les jeunes.[86] La chaîne FOX 13 de Salt Lake City a rapporté que le concept de « d’avertissement » était « calqué sur les étiquettes d’avertissement des produits toxiques de Californie ».[86] xHamster a fait une blague visant l’Assemblée législative de l’État de l’Utah en ajoutant une vignette visible par tous les téléspectateurs de l’Utah, indiquant « Avertissement : la consommation de porno peut entraîner une diminution du stress, une augmentation du bonheur et une diminution des taux de grossesse chez les adolescentes, une diminution des divorces et aussi une diminution des agressions sexuelles ».[86] Le , la législature de l’État de l’Utah a adopté la proposition de loi[87].

Droit d’auteur[modifier | modifier le code]

En 2011, xHamster a été poursuivi en justice par Fraserside Holdings, Ltd., producteur de films pour adultes et filiale de Private Media Group Inc.[88] Fraserside et Private ont accusé xHamster d’avoir enfreint leurs droits d’auteur en diffusant en ligne des copies de leur contenu adulte. Fraserside a intenté l’affaire en Iowa, et en 2012 le juge Mark Bennett a conclu que les tribunaux américains manquaient de juridiction face à xHamster vu que l’entreprise est basée à Chypre et qu’elle "n’avait pas de bureaux, ni d’employés, ni de numéro de téléphone, en Iowa [;] ... xHamster ne fait pas de publicité en Iowa[;] aucun dirigeant ou directeur de xHamster n’a jamais visité l’Iowa [;] Et tous les serveurs de xHamster sont localisés à l’extérieur des États-Unis."[89]

L’affaire de violation des droits d’auteur a été rejetée[90].

Célébrités[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de sa stratégie marketing, xHamster publie de plus en plus d’offres d’emploi destinées à des célébrités ou à des personnes publiques. En , via Twitter, xHamster a offert à Julie Briskman un poste au sein de son équipe de marketing et de médias sociaux après qu’elle ait été congédiée par son ancien employeur. La femme avait fait parler d’elle après avoir fait le doigt d’honneur en direction du président américain Trump alors qu’elle passait son cortège de voitures sur un vélo[91],[92] Après que le rappeur Drake ait été accusé par Pusha T de nier l’existence de son enfant, xHamster a remarqué une augmentation dans requêtes de recherche de plus de 2700% pour la présumée mère et ancienne actrice porno Rosee Divine. En , à la suite de la sortie de la Diss Track, Divine s’est vu offrir le poste de porte-parole officiel de xHamster[93],[94]. En , la rappeuse australienne Iggy Azalea a reçu une offre d’emploi après avoir publié des vidéos de twerking sur ses réseaux sociaux[95].

En , Alex Hawkins, au nom de xHamster, a confirmé que le site a fait l’acquisition d’une sextape censée représenter l’actrice américaine Alexis Arquette, qui a été mise en vente par un ex-amant peu après sa mort. xHamster en a détruit toutes les copies, déclarant que « Mme Arquette était une icône et une militante de la communauté transgenre et nous ne pouvions laisser quelqu’un salir sa mémoire de la manière dont le vendeur essayait de le faire »[96].

En , xHamster a organisé des auditions pour des sosies du président américain Donald Trump, des membres de la famille Trump et des membres du cabinet Trump. Les gagnants tiendront des rôles dans des parodies pornographiques. Alex Hawkins a déclaré : « Le public américain a besoin de parodies à caractère pornographique de qualité pour mieux comprendre le paysage changeant de la branche exécutive de leur gouvernement »[97],[98],[99],[100]. En , John Brutal, un technicien en dialyse au Minnesota, a été sélectionné pour jouer le rôle[101].

En , à la suite des ‘likes’  du sénateur du Texas Ted Cruz de tweets à caractère pornographique, xHamster a découvert son sosie Searcy Hayes et lui a offert 10,000$ pour jouer dans un rôle comme le sosie de Ted Cruz[102].

À la suite de la diffusion du film documentaire Surviving R.Kelly de Lifetime Network, xHamster a rapporté une augmentation de 388 % des recherches liées à R.Kelly depuis [103] . Le documentaire de Lifetime Network présente l’arrestation, le procès et l’acquittement de R.Kelly pour des accusations de pornographie enfantine entre 2002 et 2008. Censurée sur le site de xHamster, la « tristement célèbre » sexe tape met en scène l’artiste hip-hop ayant des relations sexuelles avec une mineure et urinant sur elle. Dans le but de réprimander les spectateurs qui recherchaient la sexe tape, xHamster a dénoncé ceu-ci, car elle est à la fois « illégale » et « immorale »[104] . Par ailleurs, xHamster a souligné dans sa déclaration publique que la recherche de la vidéo pourrait même « revictimiser une mineure qui ne pouvait pas donner son consentement ».

En , après la fuite de photos nue d’Iggy Azalea sur Twitter, photos prises lors d’une séance de photos de GQ Magazine en 2016, xHamster a défendu le droit de la rappeuse à empêcher l’accessibilité généralisée des images.[105] Dans une interview accordée à The Blast en , Alex Hawkins a affirmé que la diffusion et la visualisation des photos volées constituaient « une violation des droits d’Iggy ».[105] Hawkins a également déclaré que xHamster avait « contacté l’équipe de management d’Iggy Azalea » et « augmentera la patrouille [de xHamster] gardant l’œil sur le contenu impliquant Iggy et les mots-clés pertinents, et demande à notre communauté de nous notifier si elle repère les photos »[105].

Plus de quatre ans après s’être retirée du porno, Mia Khalifa reste l’une des actrices les plus recherchées sur xHamster avec plus de 780 millions de vues, selon un article du Washington Post de 2019.[106] Khalifa est surtout connue pour avoir joué dans un film où elle porte un hijab, ce qui lui a valu des critiques publiques et même des menaces de mort de la part de l'organisation terroriste de l'État Islamique[107].

Covid-19[modifier | modifier le code]

Au début de la pandémie de Covid-19, xHamster a offert un accès Premium gratuit jusqu’à la fin du mois de mars dans les régions les plus touchées par le virus telles que Téhéran, en Iran , à Daegu, en Corée du Sud, à Wuhan, en Chine , dans les régions italiennes de Lombardie et de Vénétie et à Adeje, aux îles Canaries[108]. xHamster a publié l’offre sur son compte Twitter officiel avec le slogan « Stay safe with xHamster »[109]. En , Vice rapporte que xHamster a connu une « augmentation massive » des nouveaux abonnements des utilisateurs dans les villes et régions susmentionnées, qui a « dépassé la capacité de xHamster à approuver de nouveaux comptes »[110].

Avec la propagation de la maladie, du contenu pornographique autour de la thématique de la pandémie a fait son apparition sur xHamster et d’autres sites de streaming, et ce à partir de début [111].

À la suite des quarantaines internationales, des interdictions de voyage et des recommandations de rester chez soi, au début et au milieu de 2020, de nombreux détaillants de jouets sexuels, plateformes de caméras en direct et sites de streaming ont enregistré un trafic et des ventes records[112].

Cette explosion sous quarantaine s’accompagne d’une augmentation de la demande pour la production amateur sur des plateformes d’accès payant telles que xHamsterLive Sex Webcams, FanCentro et OnlyFans[112]. Ce changement a entraîné une augmentation des profits, de la flexibilité et des licences de création accordées aux artistes[112].

Tendances auprès des utilisateurs[modifier | modifier le code]

En , le site a publié les sept catégories pornographiques les plus populaires parmi les utilisatrices. Il est apparu que les expressions « cunnilingus », « vibromasseurs » et « bouffer chatte » étaient dans les trois premiers termes les plus recherchés[113].

D’octobre à , xHamster a rapporté une augmentation de 10 000 % des recherches pour le terme « The Grinch » sur son site. Couplée à la popularité généralisée de la pornographie inspirée des films et la pornographie de vacances, Alex Hawkins attribue la forte augmentation des recherches au récent remake hollywoodien du film The Grinch[114].

Le site a fait état d’une tendance à la hausse des recherches pour le terme robot sexuel de 2016 à début 2019, ce qui indique un intérêt croissant pour les poupées sexuelles réalistes[115].

En 2019, xHamster rapporte environ 40 000 recherches mensuelles pour le terme « appareil dentaire », une préférence associée à la pornographie juvénile, mais également pouvait être perçue comme un fétiche à part entière[116].

En , après la diffusion d’une scène de sexe dans un épisode de la populaire série télévisée Game of Thrones, xHamster a fait état d’un bond marqué dans les recherches pour l’actrice Maisie Williams et du nom de son personnage, Arya Stark[117].

D’après une enquête menée par xHamster auprès de 50 000 personnes interrogées dans plus de 150 pays, le magazine Cosmopolitan a indiqué en que « la femme de rêve est une femme bisexuelle eurasienne de 25 ans, de 1,65 m, nommée Shy Yume ».[118] Cette femme supposée « idéale » a les yeux bleus, les cheveux longs, droits et foncés, un corps de proportions moyennes, des organes génitaux « entièrement rasés » et n’est « pas une féministe »[118].

En 2019, xHamster a signalé une augmentation de 100 % des recherches liées aux « pirates » entre les 18 et .[119] La popularité soudaine des recherches sur le thème des pirates, plus fréquentes chez les 18-35 ans, est largement attribuée à la journée internationale « Talk Like a Pirate Day », qui a eu lieu le [119].

Après la sortie du film Joker en 2019, le vice-président de xHamster, Alex Hawkins, a fait état d’une augmentation « stupéfiante » de 1300 % des recherches liées au « joker »[120].

Dans une enquête menée en 2020 auprès de 100 000 utilisateurs de xHamster, il a été constaté que les téléspectateurs s’identifiant comme des femmes sont plus jeunes, plus fluides sexuellement et qu’elles dépensent plus que leurs homologues masculins pour du porno, même si elles en consomment moins fréquemment[121].

Rapports annuels[modifier | modifier le code]

En se basant sur les tendances d’audience de 2018, xHamster prévoit que le nombre d’usagers féminins augmentera en 2019 de plus de 40%[122].

Alors que les termes « femme homosexuelle », « femme bisexuelle » et « femme forte » sont en hausse, le trafic web pour des termes tels que « roux » et « adolescent » est en forte baisse[123]. xHamster affirme que ces changements sont largement dus à une augmentation du nombre de femmes téléspectatrices et à la normalisation du visionnage de films pornographiques parmi les milléniaux, qui « ont moins honte de la pornographie que toute autre génération ». Non seulement le trafic web augmente chez les femmes, mais aussi la proportion de pornographie regardée sur les appareils mobiles. Cette portion représente environ deux tiers de l’ensemble des téléspectateurs de xHamster[122].

Bien que l’évolution de l’audience du site xHamster en 2019 indique une augmentation de l’intérêt pour la pornographie gratuite, cette tendance est couplée à une augmentation de l’achat de services du type « premium »[122]. Le nombre de nouveaux comptes d’utilisateurs xHamster a également fortement augmenté, indiquant un intérêt envers les services de « cam-modèles » privés et les services pornographiques de niche.

Dans son rapport de 2019 sur la sexualité numérique, xHamster affirme une corrélation statistique « directe » entre la consommation fréquente de porno et la bisexualité[124]. L’enquête a recueilli des données de « plus de 11 000 utilisateurs basés aux États-Unis », révélant que la proportion de spectateurs réguliers de pornographie qui s’identifient comme gais ou bisexuels est sept fois supérieure au pourcentage de citoyens américains qui s’identifient comme LGBT, selon un sondage Gallup de 2018.

De plus, les téléspectateurs qui se déclarent homosexuels ou bisexuels sont plus susceptibles que les hétérosexuels de consommer de la pornographie quotidiennement. xHamster spécule que ces taux plus élevés de consommation de porno parmi les membres de la communauté LGBTQ peuvent être liés à « une moindre stigmatisation associée au fait de regarder » de la pornographie, associée à un large soutien pour des formes non normatives d’une expression sexuelle saine »[125] .

Par ailleurs, xHamster rapporte que moins de la moitié des femmes téléspectatrices sont hétérosexuelles. La même étude a révélé que près de la moitié des téléspectateurs se considèrent comme « très » ou « assez religieux »[126]. Les téléspectateurs religieux sont deux fois plus susceptibles que les non-croyants de dépenser plus de 1 000 dollars pour une expérience vidéo « en direct ».

Dans un rapport de fin d’année 2019 publié par xHamster, l’entreprise a constaté que plus des deux tiers (71,49 %) de l’ensemble du trafic du site provenaient d’appareils mobiles,[127] ce qui représente une augmentation de 12 % par rapport à 2018 et s’accompagne d’une tendance à la hausse du porno amateur et de style amateur produit sur des appareils mobiles. Le rapport a également constaté que plus de 100 000 vidéos sont visionnées, 1400 vidéos téléchargées et 30 vidéos téléchargées toutes les soixante secondes sur le site[127].

Un article de 2020 du magazine MEL cite la déclaration d’Alex Hawkins selon laquelle le « passage des studios aux artistes-producteurs » est en train de « changer radicalement l’industrie », résultant en des situations plus « réalistes » et des corps plus « naturels » dans le porno produit via des appareils mobiles.[128] Le rapport de fin d’année 2020 de xHamster a constaté que des termes tels que « seins naturels » et « vrai fait maison », et des situations telles que le voyeurisme et le sexe en public « ont connu une croissance massive » ces dernières années.[128]

Parallèlement à la croissance de la production et de la consommation de pornographie sur appareils mobiles, le porno sous la forme de courts extraits, souvent de 1 à 5 secondes seulement, s’est développé ces dernières années, migrant vers des hôtes de contenu tels que Reddit et des plateformes comme Snapchat.[128] La plateforme de médias sociaux TikTok offre un moyen d’accéder à des courts extraits de pornographie amateur softcore, et parfois hardcore. Bien que la nudité soit officiellement interdite sur TikTok, l’algorithme de surveillance de la plateforme n’est pas parfait, ce qui conduit parfois à la mise en ligne de contenus pornographiques pendant plusieurs heures avant leur suppression[128].

Les milléniaux et la porno[modifier | modifier le code]

Dans un article de Forbes sur l’évolution historique dans l’industrie du porno, xHamster se distingue pour avoir été le pionnier des sites de streaming en ligne gratuits ou « sites tubes » en 2007.[129] À la suite de la croissance des sites « tubes », la crainte s’est répandue que le porno payant entraînerait la mort de l’industrie. On a reproché aux milléniaux (ceux nés entre 1981 et 1996) une baisse de la valeur nette de l’industrie américaine du porno. Alors que le porno payant a subi une mutation en passant des films produits par des professionnels vers les clips et les courts vidéos amateurs, le nombre de spectateurs du porno payant n’a pas diminué. Un article de Mashable de février 2020 constate que les milléniaux « dépensent en fait beaucoup plus que les générations précédentes »[130],[131].

Mashable constate également qu’« à partir du milieu des années 2010 [...] les données sur les tendances de consommation ont commencé à montrer que les milléniaux [...] étaient prêts à dépenser encore plus que les générations précédentes pour les films, les spectacles et la musique. »[130] Pour appuyer cette affirmation, Mashable rapporte que les données de xHamster révèlent que « les consommateurs milléniaux dépensent environ deux fois plus que les personnes plus âgées » et « représentent plus que la moitié des utilisateurs premium de xHamster », ce qui amène Hawkins à affirmer que « les milléniaux pourraient bien être les sauveurs de l’industrie du porno ».

Avec près de cinq millions de vidéos auxquelles les utilisateurs ont attribué des étiquettes, Alex Hawkins estime que les termes de recherche généraux sont inefficaces pour trouver des scènes et des vidéos spécifiques, alors que la recherche à travers les filtres de catégories peut s’avérer plus fructueuse.[131] Dans une interview accordée au magazine MEL en 2020, Hawkins a affirmé que la création d’un compte xHamster, qu’il soit payant ou gratuit, « aide l’IA à mieux vous recommander de nouvelles scènes en fonction de vos vues précédentes et des vidéos que vous avez aimées ou non [...] de suivre certains producteurs et vedettes, de créer des collections personnelles et de trouver de nouveaux contenus plus efficacement ».[131]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en-US) Ben Woods, « The (almost) invisible men and women behind the world’s largest porn sites », The Next Web,‎ (lire en ligne, consulté le 13 février 2018)
  2. 107
  3. « Aperçu du traffic », sur similarweb.com
  4. « À propos de nous », sur xHamster
  5. (en) « Whois Record for xhamster.com », sur whois.domaintools.com
  6. (en) « Duke porn star Belle Knox to host new X-rated reality show, ‘The Sex Factor’ », sur nydailynews.com,
  7. (en) « Porn star Belle Knox to host racy reality show », sur Fox News,
  8. (en) « Duke Porn Star Belle Knox to Host The Sex Factor Reality Show », sur TIME.com,
  9. (en) « Bruce Springsteen or porn site, who will get North Carolina to change its anti-LGBT laws? », sur africanewshub.com
  10. « Viol à Stanford : Brock Turner sort de prison », sur radio-canada.ca,
  11. (en) Mary-Ann Russon, « xHamster to crack down on rape porn, adopts 'Brock Turner Rule' », International Business Times,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Lyz Lenz, « Debbie Wasserman Schultz has a new job offer: $50,000 to do porn », The Daily Dot,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Jackie Salo, « Porn site wants to send Brendan Dassey to Wrestlemania », NY Post,‎
  14. (en) « The eclipse actually got people to stop watching porn », sur NY Post
  15. (en) « The Total Eclipse Was Spectacular Enough to Get People to Stop Watching Porn », sur Mens Health
  16. « « Sense 8 »: Le site porno « xHamster » propose de produire la saison 3 », sur 20minutes.fr
  17. (en) Sara Boboltz, « A Porn Site Wants To Revive 'Sense8,' And Not As A Parody », sur Huffington Post,
  18. (en) John Bonazzo, « DC-Based Searches for Stormy Daniels Pornos Skyrocket After ’60 Minutes’ », sur Observer
  19. (en) Morgan Sung, « Stormy Daniels' '60 Minutes' interview inspired a lot of people to search for her on xHamster », sur Mashable
  20. (en) Rose Troup Buchanan, « Here’s What Happens When #MeToo Backlash Is Weaponized », sur BuzzFeed
  21. a b et c (en) Kristina Nguyen, « Porn site xHamster is fundraising for female adult filmmakers », sur https://www.dailydot.com/
  22. a b c d et e (en) Claire Lampen, « xHamster Launches 'Porn For Women' Fund To Help Woman-Identifying Filmmakers Get You Off », sur https://www.bustle.com/
  23. a et b (en) Lux Alptraum, « WHAT IF PORN, BUT FOR WOMEN », sur https://www.theverge.com/
  24. (en) Michael Kaplan, « This map lets you tour NYC’s lost porn palaces », New York Post,
  25. a et b (en) Jason Weisberger, « According to porn consumption bandwidth, Puerto Rico still suffers from lack of power and internet access », sur https://boingboing.net
  26. Anne Lods, « #NONUTNOVEMBER" : LE CHALLENGE QUI ENCOURAGE LES HOMMES À NE PAS SE MASTURBER EN NOVEMBRE », sur glamourparis.com
  27. Loïse Delacotte, « Le défi #NoNutNovember : un mois sans éjaculation pour les hommes », cosmopolitan,‎ (lire en ligne)
  28. (en) Saras Manavis, « No Nut November: the insidious internet challenge encouraging men not to masturbate », sur newstatesman.com/
  29. (en) Jess Hardiman, « Adult Film Website Offers Egypt Photographer Chance To Film On Sagrada Familia », sur https://www.ladbible.com/
  30. Corinne Heller, « La "FIJI Water girl" s'éclate aux Golden Globes 2019 : découvrez les stars qu'elle a photobombées », sur eonline.com
  31. (en) Joshua Moradel, « A Porn Company Offered Fiji Water Girl $100,000 To "Hydrate Performers," And I Need A New Job », sur buzzfeed.com
  32. (en) Terena Bell, « MAGNANIMOUS PORNOGRAPHER OFFERS DISCOUNTS TO GOVERNMENT WORKERS IN SHUTDOWN », sur https://www.inverse.com/
  33. (en) Susannah Breslin, « If A Porn Company Opened An Adult-Themed Coffee Shop, Would People Come? », Forbes,‎ (lire en ligne)
  34. « Ce site porno célèbre la Fête des Mères d’une façon bien particulière », sur letribunaldunet.fr
  35. (en) Tom Pritchard, « Alleviate Your Thomas Cook Travel Woes With Free xHamster Premium », sur www.gizmodo.co.uk,
  36. (en) Lauren Rosewarne, Part-time Perverts : Sex, Pop Culture, and Kink Management, ABC-CLIO, , 246 p. (ISBN 978-0-313-39157-6, lire en ligne), p. 71
  37. (en) Antoine Mazières, Mathieu Trachman, Jean-Philippe Cointet, Baptiste Coulmont et Christophe Prieur, « Deep tags: toward a quantitative analysis of online pornography », Porn Studies,‎ (lire en ligne)
  38. (en) « Here's Everything You Need To Know About People's Gay Male Porn Preferences », sur Buzzfeed,
  39. (en) SARAH JASMINE MONTGOMERY, « 'Porn for Women' Became Pornhub’s Most Popular Search Term in 2017, So at Least There's That », sur Complex
  40. (en) Laura Vitto, « Pornhub: Women watched more porn in 2017 », sur Mashable
  41. (en) By Natalie O'Neill, « Women are watching more porn: reports », sur New York Post
  42. « Les femmes ont visionné plus de porn en 2017 que jamais auparavant », sur tonbarbier.com,
  43. (en) Julia Reiss, « In Honor of V-Day, Here's a Map of Women's Favorite Porn Searches », sur Complex
  44. (en) Neal Baker, « Porn site reveals what women REALLY want for Valentine’s Day – and it’s not flowers », sur The Sun
  45. (en) Rebecca Sullivan et Alan McKee, Pornography : Structures, Agency and Performance, Wiley, , 77 p. (ISBN 978-0-7456-9484-9, lire en ligne)
  46. « Grooveshark et Xhamster acceptent le Bitcoin », sur le coin coin,
  47. « XHAMSTER DÉBUTE LA MODE NIGHT MODE ' », sur adultxlife.com,
  48. (en) « XHamster is Hell Bent on War, With its Own Porn-Watching AI », sur Gizmodo
  49. Cédric Roger, « Le géant du porno Xhamster débarque en réalité virtuelle », sur realitevirtuelle360.com
  50. (en) CARINA HSIEH, « Here's How Porn Viewing Habits Have Changed in 2017 », sur Cosmopolitan
  51. (en) « Behold, the top 10 free porn sites on the internet », sur https://www.dailydot.com/,
  52. a b c et d (en) Barbara Bakonyi, Gender Ideologies on Adult Video-Sharing Websites, Université Érasme de Rotterdam, (lire en ligne)
  53. a b et c (en) Lux Alptraum, « Why xHamster Is So Much Better at Content Moderation Than Facebook », sur One Zero Medium,
  54. (en) « Porn Sites Should Be Using This Basic Security Feature », sur motherboard.vice.com
  55. (en) Alex Hawkins, « Who’s Watching You When You’re Watching Porn? », sur Huffington Post
  56. « Encore du malvertising sur un gros site porno », sur generation-nt.com,
  57. (en) David Lee, « Top porn sites 'pose growing malware risk' to users », sur British Broadcasting Corporation
  58. « Pornhub et YouPorn sont les dernières victimes de malvertising », sur generation-nt.com,
  59. « Une Frappe de malvertising sur les sites Pornhub et YouPorn », sur digilabs.fr
  60. « Fuite xHamster: plus de 380 000 comptes piratés », sur Journal de Montréal,
  61. a et b (en) Mark Hay, « The Truth About Porn Sites and Personal Data », sur Men's Health,
  62. (en) Olivia Solon, « Utah rejects sex education bill, so porn site redirects to instructional videos », sur The Guardian,
  63. (en) Glen Beeby, « Comprehensive Sex Ed Bill Fails in Legislature », sur Good4Utah,
  64. (en) Matt Baume, « Porn Is Teaching Us How to Do Sex », sur Vice,
  65. (en) « Porn site xHamster urges people to support Planned Parenthood after Trump signs bill targeting funding », sur NY Daily Dews,
  66. « LA BIÈRE XHAMSTER EST ARRIVÉE », sur Le Tag Parfait,
  67. (en) « Don't want to get caught watching porn? », sur Mashable,
  68. (en) CASSIE MURDOCH, « xHamster's new sex doll is based on what its biggest users want in a woman », sur Mashable,
  69. (en) Tom Pritchard, « Just Got Yourself an Apocalypse Bunker? xHamster Will Fill it With Smut », sur Gizmodo
  70. « Des centaines de sites pornographiques bloqués en Inde », sur Huffington Post,
  71. (en) « How blocked websites are trolling India’s porn ban », sur Livemint,
  72. « La Russie pourrait bannir le porno d’Internet », sur Vice,
  73. « Le porno sur Internet interdit au nom de lois tsaristes au Tatarstan », sur globalvoices.org,
  74. (en) « Porn Ban: Free Speech Groups, Porn Sites Oppose Legislation To Block 'Obscene' Content », sur International Business Times,
  75. (en) « Porn Companies Tell Us Why the End of Net Neutrality Will Make Porn Boring », sur Motherboard,
  76. (en) Bhadra Sharma and Kai Schultz, « Nepal’s Solution to More Rape Cases? Ban Pornography », NY Times,‎ (lire en ligne)
  77. a et b (en) « India’s porn crackdown isn’t working — but China’s is », sur thenextweb.com,
  78. (en) « Pornhub Creates Mirror Site to Circumvent Indian Smut Ban », sur https://sputniknews.com/
  79. (en) Samantha Cole, « Pornhub Set Up a Mirror Site to Get Around India’s Porn Ban », sur Vice.com
  80. a b et c Claire-Marie Germain, « Royaume-Uni : Il faudra prouver son âge pour accéder à un site porno », sur https://lepetitjournal.com/
  81. a et b (en) Rebecca Hill, « xHamster reports spike in UK users getting their five-knuckle shuffle on before pr0n age checks », sur theregister.co.uk
  82. (en) Sophie Curtis, « UK porn BLOCK: Two in five viewers plan to use a VPN to get around age checks », sur mirror.co.uk,
  83. (en) Aurora Snow, « Porn Industry Worried U.K.’s New Age-Verification Laws Will Lead to ‘Privacy Violations’ », sur thedailybeast.com,
  84. (en) Rob Waugh, « Porn site traffic surges before April deadline where all sites will require ID », sur metro.co.uk
  85. (en) Matt Burgess, « Porn websites are totally confused about the UK's porn block plans », sur Wired,
  86. a b et c (en) Ben Winslow, « Porn site trolls the Utah legislature over warning label bill », sur Fox 13,
  87. (en) Lindsay Whitehurst, « Porn warning labels bill becomes Utah law amid controversy », sur The Salt Lake Tribune
  88. (en) « COMPLAINT and Jury Demand », sur docketalarm.com
  89. (en) « Memorandum re Defendant's Motion to Dismiss », sur Docket Alarm
  90. (en) « Fraserside IP LLC v. Hammy Media Ltd et al », sur docketalarm.
  91. « Virée de son taf après un doigt d'honneur à Trump, xHamster lui propose un poste », sur brain-page-q.fr/,
  92. Liv Audigane, « Plus de 55.000 dollars récoltés pour l'Américaine virée après son doigt d'honneur à Trump », sur BfmTV,
  93. (en) SAJAE ELDER, « https://www.complex.com/pop-culture/2018/05/adult-film-site-offers-drakes-alleged-baby-mama-a-job-to-help-support-her-son », sur Complex
  94. (en) Aron A., « Drake's Alleged Baby Mama Offered A Job By Porn Site To Support Son », sur hotnewhiphop.com
  95. (en) « Iggy Azalea's Twerking Videos Could Lead To A Career Narrating Pornos », sur All HipHop
  96. (en) Curtis M. Wong, « Porn Site Buys Alexis Arquette Sex Tape But Not For The Reason You'd Think », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  97. (en) Lucy Gardner, « Porn site holds Donald Trump lookalike auditions to hire X-rated actor for series of presidential parodies », sur mirror.co.uk
  98. (en) SARAH RENSE, « Do You Have What It Takes to Be a Donald Trump Porn Impersonator? », sur Esquire
  99. (en) Jamie Micklethwaite, « Porn site wants Donald Trump lookalike 'with small hands' to star in X-rated series », sur dailystar.co.uk
  100. (en) « A Porn Site Wants a Trump Look-Alike With Small Hands for New Movie », sur Complex
  101. (en) « This 27-Year-Old Just Won A Contest To Play Trump In Porn », sur Vocatic.com
  102. « Le sosie féminin de Ted Cruz a accepté de faire de la porno pour 10 000$ », sur Huffington Post Québec
  103. (en) « Porn site takes stand after increase in searches for R Kelly sex video », sur https://www.nme.com
  104. (en) « Porn Company Warns that Victimizing Minors is 'Illegal' After Searches for R. Kelly Surge », sur theblast.com,
  105. a b et c (en) « Porn Co. Defends Iggy Azalea in Nude Photo Leak Scandal: It's a 'Violation of Iggy's Rights' », sur The Blast
  106. (en) Alex Horton, « Mia Khalifa is among the world’s most-watched women. Yet the porn industry is keeping the profits. », sur Washington Post,
  107. (en) Matt Keeley, « Former Adult Actress Mia Khalifa Sets the Record Straight on Earning 'Millions From Porn' », sur Newsweek
  108. Agence France-Presse, « Le porno surfe sur le coronavirus », quebec.huffingtonpost.ca
  109. (en) « Porn Site Offering Free Premium Membership To Residents Of Cities Affected By Coronavirus », sur TheGamer
  110. (en) Samantha Cole, « Coronavirus Porn Is Going Viral on Pornhub », sur Vice
  111. « Quand la pandémie se glisse dans la porno », sur Le Devoir,
  112. a b et c (en) « COVID-19 Is Fundamentally Reshaping The Porn Industry — For The Better », sur Forbes,
  113. (en) Lea Rose Emery, « These Porn Categories Are Most Popular With Female Viewers, According To xHamster », sur bustle.com
  114. (en) Katherine Gillespie, « People Are Surprisingly Horny for 'The Grinch' », sur https://www.papermag.com/
  115. (en) Marcus Gilmer, « Sex robots are a hot trend for online porn », sur mashable.com
  116. (en) Magdalene Taylor, « BRACE YOURSELF: THE FANS OF ‘BRACES’ PORN AREN’T WHO YOU THINK », sur https://melmagazine.com/
  117. (en) Justin Kirkland, « Game of Thrones Fans Have Flooded Porn Sites With Arya Stark Searches », sur esquire.com,
  118. a et b (en) CARINA HSIEH, « Porn Company’s User-Generated “Ideal” Woman Makes Me Want to Die », sur Cosmopolitan,
  119. a et b (en) Faima Bakar, « International Talk Like a Pirate Day is making horny people search for pirate porn », sur Metro
  120. (en) DANIEL DAVIES, « Since the Joker Film Was Released the Number of People Searching for Joker-inspired Porn Has Spiked », sur Men's Health,
  121. (en) Curtis Silver, « xHamster Surveys Reveals Women Are Efficient Porn Connoisseurs », sur Forbes,
  122. a b et c (en) Curtis Silver, « xHamster 2019 Trend Report Shows Women Rule And We Are Paying For Porn Again », Forbes
  123. (en) Michael Kaplan, « Hottest porn trends of 2019: Big ladies are in, gingers are out », sur nypost.com,
  124. « SELON XHAMSTER, PLUS VOUS CONSOMMEZ DE PORNO ET PLUS VOUS AVEZ DE CHANCES D’ÊTRE BISEXUEL », sur fredzone.org,
  125. (en) Josh Jackman, « The more porn you watch, the more likely you are to be bisexual », sur pinknews.co.uk,
  126. (en) Michael Kaplan, « Religious people have expensive taste in porn: survey », sur nypost.com
  127. a et b (en) Curtis Silver, « xHamster Year-End Report 2019: Mobile Porn Creation And Consumption Is The New Normal », sur Forbes
  128. a b c et d (en) « HOW THE TIKTOK AESTHETIC IS CHANGING THE FACE (AND BODY) OF PORN », sur MEL magazine,
  129. (en) Franki Cookney, « Porn Was Legalized 50 Years Ago, This Is How The Business Has Changed », sur Forbes
  130. a et b (en) Mark Hay, « How millennials are saving the porn industry », sur Mashable
  131. a b et c (en) « HOW TO FIND THE RIGHT PORN SCENE WITHOUT HAVING TO SCROLL FOR EIGHT YEARS », sur MEL Magazine

Lien externe[modifier | modifier le code]