Pornographie soft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de photo érotique.

La pornographie soft (ou softcore) est une forme de pornographie ou d'érotisme moins explicite que la pornographie hard.

Le « porno soft » met en scène des acteurs nus ou à moitié nus engagés dans des représentations toujours simulées de relation sexuelle ou de masturbation, sans montrer de façon explicite des pénétrations vaginales ou anales, des cunnilingus, fellations et éjaculation. Des représentations de nudité complète sont admissibles dans un contexte softcore[1] et beaucoup plus répandues dans les films[2] et la télévision[3]. Les films érotiques comme Emmanuelle comptent parmi les exemples les plus connus de pornographie soft. Les images du pénis en érection sont généralement exclues du registre « soft », bien que ce point ait été remis en question[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « P20th Century Nudes in Art », sur The Art History Archive (consulté le 19 juillet 2009)
  2. (en) Gary Couzens, « Sebastiane (1976) (review) », sur DVD Times,
  3. (en) Media: The censor goes public. Rhys Williams. Independent, The (London), 8 juin 1999
  4. (en) Dubberley Emily, Naked Ambition: Women Who Are Changing Pornography, Carly Milne, (ISBN 0-7867-1590-1, OCLC 62177941, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]